ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

C’est l’histoire de Nergal qui entre dans un bar…


C’est l’histoire de Nergal qui entre dans un bar, il s’approche d’un mec et il lui demande : « Je veux tes vêtements, tes bottes et ta moto ». Et après, il est parti tourner son nouveau trailer pour son autobiographie… pendant que James Cameron attend dans un coin qu’on lui rende sa licence.

Voulez-vous en savoir plus ?



Song For The Deaf   

Nergal (Behemoth) au summum de la subversion !


Le frontman de Behemoth, Adam « Nergal » Darski, reconnu comme étant un provocateur sans limite, allant jusqu’à déchirer des Bibles en public, ou encore ne comprenant pas comment on peut être chrétien et faire du metal est sans nul doute possible cet homme (mais l’est-il seulement ?), cette bête noire qui mettra fin au règne de la chrétienté ! Malheureusement, ce nouveau coup d’éclat de Nergal marque certainement LE point de non-retour. Déjà avait-il frappé fort en participant en tant que jury à un télé-crochet en Pologne, mais là Nergal semble avoir atteint définitivement le summum de la subversion en s’écartant du divin chemin, seule vérité dans ce monde de souffrance, qu’est le metal !

Oui, chers métalleux et métalleuses, attendons-nous à la colère des dieux païens car Nergal vient de participer à un album de country. Oui, de la country ! Et le bougre se débrouille fichtrement bien sur cet album de Maciej Malenczuk (le monsieur à droite sur l’image ci-contre), artiste polonais, chanteur, guitariste et poète. Psychocountry est sorti en mai dernier en Pologne et marque, en effet, la participation de Nergal sur une chanson de Jimmy Webb, célèbre auteur-compositeur-interprète américain qui a vu ses titres repris par quelques-uns des plus grands : Frank Sinatra, Elvis Presley, Bob Dylan, Joe Cocker ou encore Johnny Cash. Liste à laquelle s’ajoute donc désormais cette nouvelle hérésie du chanteur de black metal sur le titre ‘Highwayman’. Et, très franchement, « ça vous fait l’amour par les oreilles comme un coton-tige branché sur un vibromasseur » (copyright Animal) !

On écoute ce blasphème par ici…



Nouvelles Du Front   

Nergal se moque d’une Pologne malade de la religion


Il y a un peu moins de deux mois de cela, dans son procès pour offense religieuse, Adam Darski, ou Nergal du groupe Behemoth, a été reconnu non-coupable car ce dont on l’accusait était reconnu par le tribunal comme « une forme d’art » et que le juge refusait « de limiter la liberté d’expression ou le droit de critiquer la religion ».

Aujourd’hui certains voudraient le condamner pour ce qui suit, et plus précisément ce qui s’y déroule à partir de la septième minute de cette vidéo.


Mais que se passe-t-il exactement sur cette vidéo ? On y voit tout d’abord le groupe polonais Times New Roman monter sur scène au club Hydrozagadka à Varsovie. L’événement s’est déroulé le 1er octobre dernier. Une annonce y est proclamée affirmant que le concert n’aura pas lieu tant que les musiciens arrivés en fauteuils roulants, l’air malade, ne seront pas soignés. Alors arrive Nergal portant une étole, comme une caricature de prêtre, qui vient imposer ses mains sur les « malades » pour les guérir comme par miracle.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Behemoth déchire la Bible : c’est de l’art



Dans le procès dans lequel Adam Darski, leader de Behemoth sous le nom de Nergal, le verdict a été rendu : Nergal est innocent des faits tels qu’on les lui a reproché. Le juge Krzysztof Wieckowski a statué hier que le fait qu’il ait déchiré une Bible au cours d’un de ses concerts à Gdynia, en Pologne, en avril 2007, est « une forme d’art » en rapport avec le style de son groupe et que le tribunal n’a aucune intention de limiter la liberté d’expression ou le droit de critiquer la religion. Les membres du public ont témoigné que leurs sentiments religieux n’avaient pas été heurtés, même s’ils étaient chrétiens.

Lire la suite…



Potin   

Bon sang, le cerveau est touché !


Plus que rassurés, nous étions certains que nous n’avions plus rien à craindre concernant l’état de santé d’Adam Darski a.k.a. Nergal, le frontman de Behemoth. Apparemment parfaitement remis de sa leucémie, nous pouvions le voir il y a trois semaines répéter de nouveau avec le groupe.

Mais voilà, on soupçonne qu’une visite chez un neurologue puisse être utile car Nergal a révélé au magazine Terrorizer qu’il avait accepté d’être juge pour The Voice Of Poland, le X Factor polonais.

Hier, Gene Simmons se mettait à genoux dans un reality-show, aujourd’hui nous apprenons sur MetalTalk.net via Ian Hill que Judas Priest doit beaucoup à l’ex-candidat d’American Idol James Durbin pour avoir permis au heavy metal d’entrer dans les médias de masse ; et en plus que Nergal va être membre d’un jury de télé-crochet.

Télé-réalité, qu’as-tu fait du metal ?!

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Behemoth : c’est reparti comme avant


Eh oui, Behemoth reprend la route là où le groupe l’avait laissée il y a un peu moins d’un an quand son chanteur Adam « Nergal » Darski a annoncé qu’il souffrait d’une leucémie. Ce dernier étant maintenant guéri, les Polonais doivent préparer leur retour sur les planches en octobre et ils ont donc repris la direction du studio de répétition (ci-contre une photo de Nergal lors d’une de ces séances) et où ils commenceraient déjà à aligner quelques notes pour de nouvelles compos.

C’est donc bien reparti comme avant : répét’, compos, concerts… et tribunal. Puisque le frontman de la bande n’est plus coincé à l’hosto il a pu retourner se défendre devant la cours face à l’accusation d’offense religieuse déposée par un citoyen polonais mais aussi par un parti politique, le Prawo i Sprawiedliwosc, après qu’une Bible ait été déchirée lors d’un concert de Behemoth par son leader lui-même.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Nergal prend l’air


Nous n’avions pas eu de nouvelles d’Adam « Nergal » Darski, le leader du groupe de black metal polonais Behemoth, depuis un mois. Le 2 février dernier, il avait dû retourner à l’hôpital, à la Clinique d’Hématologie de Gdansk, après avoir passé deux semaines chez lui, car comme le disait son médecin, « il n’a pas fait attention à lui ».

Pour rappel, Nergal, atteint de leucémie, a reçu en novembre dernier une greffe de moelle osseuse. Suite à cette opération, il était nécessaire pour lui d’éviter tout risque d’infection pouvant faire échouer le traitement et mettre gravement sa vie en danger. Aujourd’hui nous pouvons voir des images du musicien en visite à l’école de musique Musicollective à Gdansk, lundi dernier, le 28 février. Il ne semble pas amaigri ni avoir besoin qu’une cohorte de personnes l’assistent dans ses déplacements. Il peut enfin remettre les mains sur une guitare après des mois passés éloigné de son instrument fétiche.

Nous espérons que ces images sont la preuve de son rétablissement complet. Nous en saurons peut-être plus quand Metal’O Phil viendra traduire les légendes (en polonais) des images que nous trouvons sur la page Facebook de Musicollective.



Nouvelles Du Front   

Nergal de retour à l’hôpital


Il y a deux semaines, nous apprenions qu’Adam Darski, que nous connaissons aussi sous le pseudonyme de Nergal de Behemoth, sortait enfin de l’hôpital et nous avions bon espoir pour son complet rétablissement. Mais voilà que le site polonais Fakt.pl nous rapportait hier que le chanteur est de nouveau entré à l’hôpital, souffrant d’une sérieuse infection. Le Docteur Maria Bieniaszewska de la Clinique d’Hématologie de Gdansk déclare : « Le patient est de retour à la clinique, il n’a pas fait attention à lui ».

Il est pour l’instant impossible de savoir si cette infection aura une conséquence sur la greffe de moelle osseuse dont a bénéficié Nergal il y a quelques semaines. En tout cas, il lui faudra cette fois rester à l’hôpital plus longtemps. Impossible également de savoir combien de temps exactement mais, en tout cas, Nergal devra faire très attention à lui. Dans son état, avec un organisme à ce point affaibli, ce genre d’infection peut le mettre en danger de mort.

(Traduction : notre polak préféré de Metal’O Phil)



Nouvelles Du Front   

Nergal est de retour à la maison


Voilà une histoire qui nous a tenu en haleine pendant presque six mois et nous en voyons peut-être la conclusion. Adam Darski a.k.a. Nergal du groupe polonais Behemoth a enfin quitté lundi dernier l’hôpital Universitaire de Gdansk et est rentré chez lui.

Il devra, au cours des mois à venir, se soumettre à une période de repos et de quarantaine afin d’éviter toute infection virale qui pourrait mettre sa santé en grand danger suite à l’opération de greffe de moelle osseuse dont il vient de bénéficier pour soigner sa leucémie.

Un message personnel de Nergal a été publié hier sur le site officiel du groupe.

Nous vous en offrons la traduction.



Nouvelles Du Front   

Over my dead body !


Encore des nouvelles de Nergal (Behemoth) ! C’est la première fois qu’il s’adresse directement au public depuis son hospitalisation (la dernière fois, c’était à travers un communiqué via l’organisation Music Saves Lives). Dans ce message, il nous parle d’optimisme, de combativité et de confiance en le genre humain.

Il le dit lui-même : lui qui avait « une opinion tellement basse du genre humain, [il a] été effaré par les réactions suite à l’annonce de [sa] maladie. A dire vrai, [il] n’espérai[t] RIEN, cependant les retours ont été au-delà de toute espérance ». La plus belle preuve d’œcuménisme que pouvait espérer un musicien de black metal et elle provient d’individus qui, dans l’expression de leur sympathie, ne se réclament d’aucun culte, d’aucune idéologie, ne brandissent aucune bannière sinon la simple humanité.

Il profite aussi de ce message pour nous affirmer que la maladie ne le vaincra pas si facilement. Citant Sun Tzu, il se montre en vrai guerrier prêt à combattre jusqu’au bout cet ennemi qui le ronge. Mais il nous parle aussi de ses vieux antagonistes, l’Église et tout ce qui est chrétien, « étonné et effrayé » qu’il est de voir que son état les amènent à se jeter dans la brèche avec des velléités évangélisatrices, pensant pouvoir le convertir, l’amener à la repentance et à l’adoration au moment où il est le plus faible. Évidemment, Adam « Nergal » Darski a suffisamment forgé son opinion sur la question pour ne pas se laisser tondre. Et il le dit : « à ceux qui pensent voir quelque chance de me briser, moi et mes règles, en raison de ma maladie », ce sera « Over my dead body ! »



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Mainstage 2 - Jour 2
    Slider
  • 1/3