ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

DEATHCODE SOCIETY : les détails du nouvel album live The Armageddon Carnival ; chanson « The Inner Vortex » en écoute


DEATHCODE SOCIETY va sortir un nouvel album live, intitulé The Armageddon Carnival, en guise d’hommage à leur guitariste Franz brutalement décédé. En savoir plus…



Galerie Photos   

Temple @ Hellfest, Clisson, France – 16/06/2017




CR De Festival    Live Report   

Hellfest 2017 : fil rouge de la journée du vendredi 16 juin



Une fois n’est pas coutume, le staff de Radio Metal a pris ses rangers, sa crème solaire et une bonne dose d’endurance pour préparer au mieux la couverture du Hellfest Open Air qui, cette année encore et au grand désespoir des vendeurs de k-way, se tiendra sous une météo des plus torrides. Black, death, thrash, hardcore, hard, prog, doom, sludge, folk, fusion… La recette du festival est comme à son habitude des plus variées et ajustée aux goûts de toutes et tous. D’Aerosmith à Coroner en passant par Les Ramoneurs De Menhirs, notre équipe va tout faire pour vous retranscrire au mieux les faits marquants des dizaines de concerts et l’ambiance qui règne à Clisson Rock City.

Aussi, si les dieux de la 4G s’avèrent cléments et nous laissent faire notre travail, vous pourrez trouver la majorité des informations sur notre site via nos trois articles et également suivre les festivités sur notre galerie Instagram, notre compte Twitter et notre page Facebook. N’hésitez d’ailleurs pas à recharger fréquemment nos différentes plateformes afin de ne rien louper ! Enfin, sachez que ce fil rouge sera enrichi dès notre retour afin de corriger les éventuelles imprécisions et rajouter quelques détails plus ou moins croustillants.

Vous trouverez ici le fil du samedi et là celui du dimanche. Bonne lecture !

Lire la suite…



News Express   

DEATHCODE SOCIETY dévoile sa reprise de la chanson « With Strength I Burn » (EMPEROR)


DEATHCODE SOCIETY dévoile sa reprise de la chanson « With Strength I Burn » (EMPEROR) disponible uniquement sur les éditions digipack et vinyle de son dernier album en date, Eschatonizer. Ecouter le titre…



Interview   

Deathcode Society, en attendant la fin des temps


Les initiés du black metal « made in France » n’ont pas attendu le premier album de Deathcode Society, Eschatonizer qui vient de sortir, pour s’y intéresser. En effet le groupe signé chez Osmose Records a commencé à faire parler de lui il y a déjà plus six ans avec sa première démo deux titres Ite Missa Est qui a marqué les esprits à tel point que certains se sont mis à parler « du nouveau Anorexia français » pour définir Deathcode Society. Ici même nous nous interrogions sur ce combo venu de Haute Savoie, qui a su par le passé cultiver un certain mystère. Il faut dire que ses compos black sympho travaillées rappellent le groupe culte de Hreidmarr par leurs richesses. Ce dernier assure d’ailleurs certaines parties vocales sur ce premier album à l’instar de Benjamin Nominet (ex-Sybreed), Saint Vincent (Blacklodge, Vorkreist) et Sam Meador (Xanthochroid) qui viennent épauler le frontman du groupe, Arnhwald R.

Nous avons évoqué avec ce dernier la véritable cathédrale sonore construite par Deathcode Society et son producteur Dave Otero (ingé-son pour Nightbringer, Cephalic Carnage, Cattle Decapitation…) en direct sur notre antenne. Une bonne occasion d’évoquer l’histoire du groupe, son état d’esprit, la manière dont il a su attirer les regards dès sa création mais aussi de sa superbe pochette récemment censurée et plein d’autres choses !

Ecouter le podcast ici…



News Express   

DEATHCODE SOCIETY : premier album en écoute intégrale ; pochette censurée


Le premier album de DEATHCODE SOCIETY, intitulé Eschatonizer, est sorti le 25 septembre dernier chez Osmose Records. Il est disponible en version CD boîtier cristal, digipack et vinyle qui toutes les trois comportent un titre inédit, la reprise de d’EMPEROR « With Strength I Burn ». Le groupe indique par ailleurs ci-dessous que sa pochette réalisée par Paolo Girardi a été censurée par les plateformes de téléchargement légales. En savoir plus…



Song For The Deaf   

Deathcode Society : un successeur à Anorexia Nervosa ?


Mais d’où sortent t-ils ? Humains ? Pas humains ? Voilà les premières questions qui peuvent venir à l’esprit quand, par le plus grand des hasard, on tombe sur un titre de Deathcode Society, groupe jusqu’alors totalement inconnu au bataillon. Du coup, quelques recherches s’imposent afin de répondre aux nombreux questionnements flottant dans notre esprit encore groggy suite à l’écoute de ce groupe. Deathcode Society est donc un groupe français d’origine haute-savoyarde. Ils font du black et semble être humains même si rien ne permet vraiment d’en attester car côté communication, le groupe est très silencieux (une page Facebook quasi vierge, une page Reverbnation où vous pouvez acheter ces titres et un MySpace, mais, voilà, MySpace…). Du coup, pourquoi offrir une telle tribune à ce groupe qui – on a oublié de vous le préciser – n’a pour l’instant sorti qu’une démo de deux titres ?

La seule réponse est musicale.

Lire la suite.



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3