ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Mikkey Dee installe son nouveau bar à Paris ; ouverture le 12 avril


Mikkey Dee, l’ex-MOTORHEAD et actuel batteur de SCORPIONS, installe son nouveau bar, intitulé Alabama, à Paris au 32 rue Albert Thomas. En savoir plus…



News Express   

Mikkey Dee est officiellement le nouveau batteur de SCORPIONS


SCORPIONS annonce que Mikkey Dee rejoint le groupe de façon permanente et que le désormais ancien batteur James Kottak quitte le groupe « sur une note positive. » Dee avait dernièrement remplacé Kottak en concert pendant que ce dernier était sous attention médicale. En savoir plus…



News Express   

Mikkey Dee (ex-MOTORHEAD) va jouer avec SCORPIONS sur sa tournée américaine


Le batteur Mikkey Dee (ex-MOTORHEAD) va jouer avec SCORPIONS sur sa tournée américaine qui démarre le mois prochain informe le groupe sur son site internet. Il remplace James Kottak qui soigne actuellement ses problèmes d’addiction.



News Express   

Mikkey Dee (ex-MOTÖRHEAD) intègre THIN LIZZY pour des concerts


Le batteur Mikkey Dee (ex-MOTÖRHEAD) intègre THIN LIZZY pour des concerts anniversaires qui démarreront cet été. Lire la suite…



News Express   

Mikkey Dee : « MOTÖRHEAD, c’est fini. »


Même s’il n’y avait que peu de doute à ce sujet, suite au décès du chanteur-bassiste Lemmy Kilmister survenu hier, le batteur Mikkey Dee confirme : « MOTÖRHEAD, c’est fini. » Lire la suite…



Interview   

Phil Campbell et la magie de Motörhead


Phil Campbell - MotörheadEh oui, Motörhead souffle sa quarantième bougie cette année. Quarante ans au service d’un rock n’ roll immédiatement reconnaissable qui a tant inspiré. Et c’est un peu une ode à cette formule magique que nous offre le trio cette année avec son nouvel opus Bad Magic. Une formule peut-être pas aussi rigide qu’on pourrait le croire au vu de la diversité que le combo s’y autorise au sein d’un même carcan. C’est là tout l’équilibre de Motörhead, dont nous parlait déjà Mikkey Dee à l’époque d’Aftershock, il y a deux ans : savoir produire du neuf en parvenant toujours à faire la même chose. Et, à en croire le guitariste Phil Campbell, avec qui nous avons taillé le bout de gras, nos a priori sur Motörhead et sa musique ne sont pas toujours fondés.

Campbell nous parle donc de ce nouvel opus, sur lequel chacun a semble-t-il donné de sa personne et qui a été directement composé sur le vif, en studio, et nous donne son sentiment sur les quarante ans de Motörhead, avec un petit détour par la case santé.

Lire l’interview…



News Express   

Mikkey Dee (MOTORHEAD) va participer à l’émission Fort Boyard (version suédoise)


Mikkey Dee va participer à l’émission Fort Boyard. Il est à noter, comme l’indique le batteur lui-même sur sa page Facebook, que l’émission sera diffusée à la télévision suédoise puisque le concept de Fort Boyard, émission diffusée régulièrement sur France 2, s’applique dans près de soixante-dix pays à travers le monde (Suède, Canada, Royaume-Uni…) dans des versions parfois spécifiques. Le Fort Boyard « version suédoise » s’appelle ainsi Fångarna på fortet et le batteur de MOTORHEAD a partagé sur sa page Facebook des photos du tournage et des vidéos de son arrivée sur place. Voir une photo…



Interviews   

Mikkey Dee: « Motörhead is like an old dog, but it has to be washed sometimes »


“When we put the logo “Motörhead” on, I believe it should sound like Motörhead”, says Mikkey Dee, the trio’s drummer of twenty years. Yes, saying that Motörhead plays like Motörhead is indeed like saying “eureka” after reinventing the wheel. But if some critics want to point that out, the band will take it as a compliment, since it will mean that the job has been done within certain traditions and rules established through a score of albums.

But playing Motörhead isn’t as simple as it sounds; according to the drummer, it’s even “the hardest thing we can do: to write new songs that sound the same”. And if those new songs don’t come knocking, the band just won’t go looking for them and would rather go back on the road. To hell if that means delaying the album release by a year.

The same spirit of honesty and simplicity hovers over this interview with Mikkey Dee, who talks about his “family”, their latest baby, Aftershock, what the next one could possible sound like (a cover album, maybe?), and the health of the great patriarch, Lemmy, who keeps worrying his fans and who, in the end, is doing like any man going on his 68th birthday.

Read the interview…



Interview   

Mikkey Dee : « Motörhead, c’est comme un vieux chien qui doit quand même être lavé de temps en temps »


« À partir du moment où il y a le logo ‘Motörhead’ dessus, j’estime que ça doit ressembler à du Motörhead » nous avoue Mikkey Dee, batteur du trio depuis vingt ans. Alors dire que Motörhead fait simplement du Motörhead, c’est comme crier eurêka pour avoir inventé l’eau tiède. Et si quelques critiques veulent pointer du doigt cette particularité, le groupe prendra cela comme un compliment, car cela signifiera que le job a été fait dans le respect d’une tradition et de règles élaborées au fil d’une vingtaine d’albums.

Mais même faire du Motörhead, ce n’est pas si simple, selon le batteur, c’est même « la chose la plus difficile qu’on puisse faire : écrire de nouvelles chansons qui sonnent comme les anciennes. » Et si de nouvelles chansons ne viennent pas frapper à la porte, alors ils n’iront pas se précipiter à travers celle des studios et préféreront repartir sur les routes. Et qu’importe si cela veut dire repousser d’un an la sortie d’un album.

C’est dans cet esprit de sincérité et de simplicité qu’on traverse donc cette interview avec Mikkey Dee qui nous parle de sa « famille », de leur dernier né, Aftershock, de ce que pourrait être le prochain (un album de reprises ?) et de la santé du patriarche Lemmy, qui a tellement fait trembler la communauté des fans, qui se porte, finalement, comme n’importe quel homme qui va sur ses 68 ans.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Motörhead restera au stand tout l’été


Après avoir donné quelques frissons à une partie de ses fans qui voient en Lemmy une instoppable machine rock’n’roll à cause d’une opération touchant au cœur même de la légende et après avoir dû annuler deux dates en Italie et en Autriche la semaine dernière (à laquelle s’était ajouté depuis une troisième en Allemagne), l’équipe Motörhead avait dû rassuré le public en déclarant que « en dépit des rumeurs, Lemmy est vivant, il respire, parle, b*ise, boit, mange, lit et reviendra très vite sur scène. Comme il a été signalé, il a dû faire un arrêt au stand pour un entretien médical au printemps dernier, et le mauvais timing de sa récente maladie est regrettable en ce qu’elle est venue si tôt après. La façon de penser de Lemmy & Co est ‘Garde ton calme et va de l’avant’. Les fans peuvent s’attendre à plus de live cet été, ainsi que cet automne avec [le nouvel album] Aftershock. »

Sauf que, finalement, des lives cet été, il faudra s’en passer, car le groupe a finalement dû annuler le reste de sa tournée des festivals européens de la saison, ce qui inclue leurs passages au festival Metaltown en Suède, aux Déferlantes d’Argelès-sur-Mer ou encore au Wacken Open Air. Toujours en raison des problèmes de santé de son leader. Mais ce n’est probablement pas aussi grave qu’une histoire de tuyauterie défectueuse.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3