ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

BPMD : in rock we trust


Même quand on est un musicien hyper-expérimenté avec une carrière de plusieurs décennies, on peut encore avoir des plaisirs simples à partager, comme jammer et faire des reprises de morceaux qu’on « kiffe » entre potes. Même quand on s’appelle Bobby « Blitz » Ellsworth (Overkill), Mike Portnoy (Sons Of Apollo, Winery Dogs, Transatlantic, ex-Dream Theater), Phil Demmel (Vio-lence, ex-Machine Head) et Mark Menghi (Metal Allegiance). Quelque part, c’est rassurant : ça démontre que les fondements par lesquels tout musicien novice passe avec son premier groupe ne disparaissent pas et peuvent aller jusqu’à raviver le goût de l’apprentissage.

Pour BPMD – initiales des noms des quatre musiciens susmentionnés – c’est aussi l’occasion de donner un coup de boost à des classiques du rock américain des années 70 et de les faire découvrir aux jeunes générations grâce à ce premier album American Made. Nous en parlons ci-après avec le bassiste Mark Menghi, initiateur du projet tout comme il l’avait été pour Metal Allegiance, et le guitariste Phil Demmel qui, après un moment de doute suite à son départ de Machine Head, a retrouvé toute son assurance, notamment grâce à BPMD. Les deux musiciens nous donnent également, à la fin, quelques nouvelles de Metal Allegiance et du fraîchement reformé Vio-lence.

Lire l’interview…



News Express   

Les ex-MACHINE HEAD Phil Demmel et Dave McClain dévoilent la chanson « The Permanent Decay »


Les ex-membres de MACHINE HEAD, le guitariste Phil Demmel (VIO-LENCE) et le batteur Dave Mcclain (SACRED REICH), dévoilent la chanson « The Permanent Decay ». En savoir plus…



News Express   

Un nouveau supergroupe avec Phil Demmel (VIO-LENCE, ex-MACHINE HEAD) et Mike Portnoy (THE WINERY DOGS, ex-DREAM THEATER)


Un nouveau supergroupe est dans les tuyaux avec Phil Demmel (VIO-LENCE, ex-MACHINE HEAD), Mike Portnoy (THE WINERY DOGS, ex-DREAM THEATER), Bobby “Blitz” Ellsworth (OVERKILL) et Mike Menghi (METAL ALLEGIANCE). Voir les posts Instagram…



News Express   

MACHINE HEAD : Phil Demmel explique que le groupe « était devenu un projet solo de Robb Flynn »


Le guitariste Phil Demmel a annoncé son départ de MACHINE HEAD en octobre, en expliquant à l’époque qu’il souhaitait « faire autre chose musicalement ». En savoir plus…



Vide(o)rdure   

Les 18 trous de la haine



Qu’y a-t-il de plus inquiétant (au moins pour votre maman) que le groupe ci-dessus ? Leur manager… quand il découvre que ces mecs se baladent en public avec leurs clubs de golf.

A voir ici.



Interviews   

Machine Head wipes the black away


We’ve already seen Robb Flynn more talkative than in the following interview. But it’s maybe that Unto The Locust, Machine Head’s new album to be issued on the 27th of September, is simply beyond any comment.

One should say that it is a proper success and that the music speaks for itself. With this album, Machine Head essentially made the right choice: Unto The Locust is not a second The Blackening. The 2007 album was indeed a huge success for the band, even leading some to compare it to Hetfield and co.’s Master of Puppets.

How to outdo a work that has been considered a masterwork by the majority? How to fulfil the expectations, when these are in fact unattainable? The answer is partly given by Machine Head themselves: try not to copy the concept, to prevent people from comparing. Obviously, some elements can be compared, the band’s hand is still there. But, even if the frontman seems to exclude any supposed intention, Unto The Locust gains richness of atmosphere where it loses the structure complexity of his older brother. Similarly, this new album reveals a Robb Flynn more adventurous than ever with his voice, as he develops contrasts rarely equalled in his discography.

It’s now time to discuss it with Robb…



Interview   

Machine Head essuie le noir


On a connu Robb Flynn plus loquace que dans l’entretien qui suit. Mais peut-être qu’Unto The Locust, le nouvel album de Machine Head dans les bacs le 26 septembre, se passe tout simplement de commentaires. Il faut dire qu’il s’agit d’une vraie réussite et que la musique parle d’elle-même. Avec cet album, Machine Head a essentiellement fait le bon choix : Unto The Locust n’est pas un second The Blackening. L’album de 2007 était en effet un énorme succès pour le groupe, certains ayant été jusqu’à le comparer au Master Of Puppets d’Hetfield & Co.

Comment surpasser une œuvre qu’une majorité élève au rang de chef d’œuvre ? Comment combler les attentes lorsque celles-ci sont inatteignables ? La réponse, Machine Head nous la donne en partie : éviter de copier la formule afin de limiter les points de comparaison. Alors bien sûr, certains éléments sont comparables, la patte du groupe est toujours bien présente mais, même si le frontman semble éliminer une quelconque intention, Unto The Locust gagne en richesse d’atmosphères là où il perd la complexité des structures de son aîné. De même, ce nouvel album dévoile un Robb Flynn plus aventureux que jamais avec sa voix, développant des contrastes rarement égalés dans sa discographie.

Il est maintenant temps d’en parler avec Robb…



Interview   

MACHINE HEAD : ENTRETIEN AVEC PHIL DEMMEL



Avec The Blackening, d’aucuns parlent d’un nouveau Master of Puppets ! Phil Demmel, guitariste de Machine Head, a accueilli le Doc’ dans son tour bus pour évoquer cet album et plus généralement son histoire avec Machine Head.

Entretien.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3