ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Oomph! : liberté – identité – pluralité


Il y a trente ans, le mur de Berlin s’apprêtait à tomber. Il y a trente ans, dans les prémices de cette Allemagne nouvelle, Oomph! voyait le jour. Plus que la naissance d’un groupe, c’était aussi la naissance d’un nouveau style de musique, la Neue Deutsche Härte – sorte de fusion entre metal et musiques de synthétiseurs –, que d’autres se réapproprieront ensuite, dont un certain Rammstein avec le succès que l’on connaît aujourd’hui. Sauf que Oomph! ne s’en est jamais contenté. Des débuts agressifs et autoritaires, ils ont progressivement développé leur sens mélodique, foulé des terrains plus « dancefloor », puis touché au gothique et même au symphonique, sans hésiter non plus à s’essayer à l’autodérision et à l’humour.

Oomph! peut parfois être difficile à suivre, surtout ces dernières années, et c’est là un nouveau revirement que le trio nous propose avec son nouvel album : Ritual. A bien des égards, Dero, Flux et Crap font un bond de vingt à trente ans en arrière, ressortant les gros riffs martiaux et cette voix grave et renfrognée, mais non sans dresser des ponts avec le présent. Des ponts musicaux d’abord, mais aussi avec le monde d’aujourd’hui que Dero contemple avec amertume et reflète avec provocation dans ses textes.

Afin d’évoquer tous ces sujets, nous avons longuement échangé avec le frontman – et le guitariste Flux qui intervient plus sporadiquement – qui, au-delà de nous donner les clés de l’orientation musicale de Ritual, avait décidément beaucoup à dire sur le plan socio-politique, la liberté d’expression, l’Europe, les relations hommes-femmes, etc. Un artiste qui se prête toujours aussi volontiers au rituel de l’interview…

Lire l’interview…



Interviews   

Oomph!: music for your body and soul


Dero - Oomph!You’d think that after twenty-five years, an artist’s creativity and sincerity would be a bit worn out by success and routine. We talked to singer Dero on the occasion of the release of Oomph!’s new album, the aptly-named XXV. To him, the band is all about permanent sincerity and soul-searching – more so than ever on this album, which seems to have been an outlet for Dero and made the band question their music, especially after the unidentified musical object that was Des Wahnsinns Fette Beute. Whether he’s expressing his emotions or just looking at the world, Dero strives to be as precise and subtle as possible, avoiding clear-cut opinions and Manichean analyses. When he talks about his life, he doesn’t leave anything out.

Oomph! have been around for twenty-five years now. During this time, the band built a rich and deeply varied discography, full of surprises and reinventions. And yet it was an offspring of theirs, Rammstein, that eventually appealed to a larger audience. As Rammstein’s historic influence, the comparison between the two projects was inevitable. And yet Dero describes two different approaches and states of mind, and his praise has a hint of sarcasm is it…

Read the interview…



Interview   

Oomph! : une musique pour le corps et l’esprit


Dero - Oomph!On pourrait croire qu’après vingt-cinq ans de carrière, la créativité, la sincérité et la démarche de remise en question d’un artiste seraient usées par la routine et le succès. A l’occasion de la sortie de XXV, le nouvel album d’Oomph! au titre éloquent, nous nous sommes entretenus avec le chanteur Dero. Et pour lui, Oomph!, ce n’est rien d’autre que de la sincérité et de la remise en question perpétuelle. Plus que jamais sur ce disque, d’ailleurs, qui semble avoir été un puissant exutoire pour Dero et qui a également été l’objet d’une importante réflexion du groupe à propos de sa musique, notamment après l’ovni que constituait Des Wahnsinns Fette Beute. Que ce soit dans l’expression musicale de ses émotions ou de son regard sur le monde, Dero essaye toujours d’être le plus juste et le plus nuancé possible, évitant à tout prix les opinions trop tranchées et les analyses trop manichéennes. Quand il parle de sa vie, il en aborde tous les aspects, toutes les couleurs.

Vingt-cinq ans, donc, que Oomph! existe et foule les planches. Vingt-cinq ans au cours desquels le groupe s’est constitué une discographie riche et variée, avec des surprises et se réinventant parfois. Pourtant c’est bien un de ses « rejetons » qui a fini par rafler la mise auprès d’un large public : Rammstein. Et Oomph! étant l’influence historique de ces derniers, la comparaison entre les deux projets est inévitable. Pourtant, Dero nous décrit deux démarches et deux états d’esprits bien différents, avec comme une petite note de sarcasme qu’on décèlerait dans ses éloges…

Lire l’interview…



Interviews   

OOMPH!: INTERVIEW WITH DERO


Oomph! guys are stars. But they always take time to answer some questions, especially for their french and international fans.

Radio Metal was there in Saarbrücken (Germany) last November 26th to discuss with their singer, Dero, who was very talkative !

Interview for you.



Interview   

OOMPH! : ENTRETIEN AVEC DERO


Les gars de Oomph sont des stars. Mais ils prennent toujours le temps de répondre à quelques questions, spécialement pour leurs fans Français et internationaux.

Radio Metal était à Saarbrücken (Allemagne), le 26 Novembre dernier, pour discuter avec le chanteur de Oomph!, Dero. Un frontman très bavard!

Entretien.



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Mainstage 2 - Jour 2
    Slider
  • 1/3