ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

PAUL DI’ANNO : deux extraits de son nouveau DVD live en ligne


PAUL DI’ANNO sortira le 6 octobre prochain chez le label Metal Mind The Beast Arises, nouveau DVD live issu d’un concert filmé en Pologne le mercredi 9 avril 2014 au Lizard Club de Cracovie. Les morceaux « Running Free » et « Charlotte The Harlot » se regardent ci-dessous. Voir les vidéos.



Nouvelles Du Front   

La tournée d’adieux de Paul Di’ Anno sera une tournée d’adieux


Les annonces de tournée d’adieux n’effraient plus personne puisque le terme a perdu sa valeur définitive et, dans certains cas comme Judas Priest, sa signification est devenue plus que floue. Pourtant, quand Paul Di’ Anno annonce une telle tournée, tournée qui s’achèvera en 2013, on est prêt à lui faire confiance. Tout d’abord, parce que les raisons évoquées sont plusieurs problèmes de santé dont un au genou qui nécessitera d’ailleurs une opération incessamment sous peu.

Puis il y a ce communiqué d’une sincérité poignante, à la lecture duquel on s’imagine parfaitement Paul tel qu’il se décrit, en train de pleurer sur sa feuille. Ce communiqué est un adieu où l’expression de l’émotion est lourde, voire exagérée, comme si Paul voulait s’assurer à tout prix qu’il avait bien tout dit :

« Je m’adresse à ceux qui ont été avec moi depuis le début et à mes nombreux nouveaux amis qui m’ont donné le privilège de jouer et de vous rencontrer à travers les années, je ne puis trouver les bons mots pour vous dire à tous à quel point vous allez me manquer. Vous avez mon amour et mon respect pour l’éternité, et tous ceux qui me connaissent savent qu’il faut des couilles pour me faire continuer malgré les moments difficiles, à travers les moments heureux et les moments qui vous brisent le cœur. Je vous remercie de tout mon cœur et je suis heureux que vous ne me voyiez pas en train d’écrire en pleurant comme une mauviette. Merci encore à tous, je vous aime et vous souhaite une bonne santé, de la chance et surtout de l’amour et du bonheur. Vous serez avec moi pour toujours. Merci, merci, merci. ‘Timao Corinthians n again te amo simper’. Paul »

Lire la suite…



Interviews   

AN INDECENT INTERVIEW WITH BLAZE BAYLEY


Interviewing Blaze Bayley is, by essence, a rather indecent business – for, in order to understand and analyze his work, you have to ask him terribly indiscreet questions. And the man answers with great honesty, not trying to hide his vulnerability, his voice shaking, and sometimes leaving heavy silences stretch, as if trying to keep himself from letting himself go. The kind of conversation you conclude with a big knot in your stomach.

We therefore talked about discouragement – the main subject of the song “One More Step”, where Blaze seems to be tearing his heart out to sing –, depression and even suicide, an option he’s already considered several times. Most notably, the former Iron Maiden singer told us more than once over the course of the interview that he was “an underground artist”, like some sort of mantra. On a more concrete note, we talked about his latest album, The King Of Metal, on which he expresses his extreme devotion and his gratitude towards his fans – the only thing that makes being away from his family bearable. This album was also an opportunity to pay a sincere homage to Dimebag Darrell (Pantera), whom he liked as a musician and as a person with an exemplary way of life. He also addressed the question of his separation with the former members of his band with great humility.

And because a funny comment was very much needed, he concluded with a saying of his own invention, supported by Paul Di Anno’s hair evolution: “When you give up Iron Maiden, you give up your hair”.

Click here to read the interview…



Interview   

Entretien impudique avec Blaze Bayley


Une interview de Blaze Bayley est par nature impudique. Car pour comprendre et analyser son œuvre, il faut lui poser des questions terriblement indiscrètes. Questions auxquelles cet homme blessé répond franchement, ne cachant pas sa vulnérabilité, la voix parfois tremblante et faisant parfois de longs et lourds silences comme pour s’empêcher de trop se laisser aller. Le genre de discussion duquel on sort avec une boule au ventre.

Nous avons donc parlé de découragement – notamment abordé sur la chanson « One More Step » sur laquelle on dirait que Blaze s’arrache le cœur pour la chanter -, de dépression et même de suicide, une option qu’il a envisagée à plusieurs reprises. Fait marquant, l’ancien chanteur d’Iron Maiden répète à plusieurs reprises au cours de cette interview : « Je suis un artiste underground », comme une sorte d’invocation. Sur des thématiques plus concrètes, nous avons abordé son dernier album en date, The King Of Metal, sur lequel il exprime son extrême dévotion et sa gratitude envers ses fans, qui sont la raison pour laquelle il supporte d’être à ce point éloigné de sa famille. Un album sur lequel il rend un hommage sincère à Dimebag Darrell (Pantera) qu’il appréciait en tant que musicien, mais aussi pour son mode de vie exemplaire. C’est avec humilité qu’il répond à la polémique concernant sa séparation avec les anciens membres de son groupe.

Comme une note humoristique s’imposait vivement, il conclut sur un adage de son invention et qui semble se vérifier quand on voit l’évolution capillaire de Paul Di Anno : « Si tu renonces à Iron Maiden, tu renonces à tes cheveux. »

Cliquez ici pour découvrir cet échange…



Nouvelles Du Front   

Paul Di Anno part en « vacances »


Si vous suivez assidûment les News Express ou si vous écoutez chaque jour le Journal du Hard, vous êtes sans doute déjà au courant. Mais si ce n’est pas le cas, vous allez devoir faire pénitence. Allons, à genoux ! Et maintenant, prenez ce panier d’oranges. Et qu’êtes-vous censés faire de ce lot d’agrumes ? Eh bien vous allez les mener à la force des rotules jusqu’à la geôle de Paul Di Anno, pardi.

Car, oui, la sentence est tombée il y a quelques jours. L’ex-tête de gondole d’Iron Maiden est parti pour prendre le frais neuf mois à l’ombre des barreaux anglais et ne pourra être libéré qu’au bout de quatre mois et demi pour bonne conduite.

Mais Paul semble rester assez positif (autant que cela est possible dans sa situation).

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Organiser un concert est un pari


Organiser un concert est un métier difficile pour les gros producteurs de spectacles comme pour les petits. Tout simplement parce qu’il n’y a pas l’assurance de résultat (ou très rarement et uniquement pour les événements énormes). Voilà une activité où l’aléatoire joue un rôle considérable. On a beau faire une promo d’envergure, on a beau mettre le paquet à tous les niveaux : parfois ça paye, parfois ça ne paye pas. Remplir une salle est la chose la plus dure à évaluer. Il faut une bonne connaissance du milieu et une capacité à juger un pouvoir de séduction des artistes qui, difficulté supplémentaire, varie avec le temps.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3