ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Dans les dédales de Terra Odium


Voir Øyvind Hægeland dans un groupe est toujours une garantie d’avoir affaire à du metal progressif original et de qualité. Seulement, le chanteur est difficile à suivre. On se souvient du premier album de Manitou, Entrance, sorti en 1995 qui n’aura jamais de successeur car le groupe s’est séparé juste après et n’a pas su se mettre d’accord sur la suite malgré une brève reformation en 2011. Il y a évidemment Spiral Architect qui est toujours en sommeil, vingt ans après le cultissime A Sceptic’s Universe. Puis il y a eu des passages dans Scariots, Lunaris (dans lequel il tenait la basse fretless) et Arcturus.

Ça faisait finalement pas loin de quinze ans qu’Øyvind n’avait plus proposé d’album, mais le voilà de retour avec une toute nouvelle formation pour le moins alléchante, Terra Odium. Un groupe dans lequel il retrouve Bollie Fredricksen de Manitou et Asgeir Mickelson de Spiral Architect, rejoints par Steve DiGiorgio à la basse et Jon Phipps aux arrangements orchestraux et de clavier. A la différence de ses précédentes formations, Terra Odium semble bien parti pour durer.

Dans l’entretien qui suit, Øyvind nous parle de la genèse de ce groupe et de son premier album Ne Plus Ultra. Nous profitons également de l’occasion pour parler de la vieille scène metal prog des années 80 et 90 et pour mieux comprendre le parcours du musicien. A noter qu’une seconde interview, centrée sur Spiral Architect, sera proposée dans les semaines à venir.

Lire l’interview…



Interview   

Testament : la confrérie mise à l’épreuve


Chuck Billy - TestamentLorsque l’on écoute un album, on ne se doute pas forcément de l’envers du décor et tout ce qu’humainement cela a impliqué, que ce soit la joie et la camaraderie mais aussi parfois les frustrations et le manque de communication entre les membres, comme ça a pu être le cas avec Brotherhood Of The Snake, le nouveau disque des thrasheux californiens de Testament. Le frontman Chuck Billy est, en effet, suffisamment honnête pour révéler que la conception de ce onzième album n’était pas une partie de plaisir, émaillé de doutes, de colère et de frustrations. Un discours qui peut sembler alarmant quant à la solidité d’un line-up par ailleurs constitué de parmi les plus grosses pointures du genre. Mais au final, Testament est arrivé à bout de l’oeuvre, et tous ces sentiments négatifs semblent avoir servi pour donner son caractère à un album dont le groupe peut être fier.

Un disque dont les thématiques, à quelques exceptions près, ont pour point de départ l’ancienne société secrète de la Confrérie Du Serpent, qui donne son nom à l’album, et de façon générale la fascination de Billy pour les religions mais aussi les liens qu’on peut établir entre ces dernières et une hypothétique présence extraterrestre passée. Billy nous parle de tout ceci.

Lire l’interview…



Interview   

Charred Walls Of The Damned : la créature de Richard Christy


Richard Christy - Charred Walls Of The DamnedLa carrière de Richard Christy est impressionnante dans la multiplicité et la diversité des casquettes qu’il a endossées. Animateur radio, notamment dans le célèbre Howard Stern Show, réalisateur et acteur de films d’horreur ou comédies, doubleur de voix pour films d’animation, comédien de stand-up, journaliste, et bientôt brasseur de bière… Mais, évidemment, là où nous, amateurs de metal, le connaissons le mieux, ça reste en tant que batteur, ayant joué sur des albums comme The Sound Of Perseverance (1998) de Death, sur The Fragile Art of Existence (1999) de Control Denied ou sur le Horror Show (2001) d’Iced Earth. Des albums références qui l’ont propulsé parmi les meilleurs batteurs du genre.

Aujourd’hui, l’insatiable Richard Christy sort son troisième album avec son groupe bien à lui, Charred Walls Of The Damned, qu’il a fondé, dont il est le compositeur et parolier principal, tout en étant entouré de pointures : le producteur et guitariste Jason Suecof, le chanteur, ex-Judas Priest et ex-Iced Earth, Tim « Ripper » Owens et le bassiste, ex-Death et actuel Testament, Steve DiGiorgio. Creatures Watching Over The Dead est un album sans autre prétention que d’allier le plaisir du musicien et le plaisir de l’auditeur dans l’amour du heavy metal.

Entretien avec le musicien qui nous parle de tout ceci.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3