ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Dusk Of Delusion : garder une part d’humanité


La Première Guerre mondiale a duré quatre ans. Quatre années où, malgré les circonstances exceptionnelles, il faut continuer à vivre, aller à l’école, au travail, payer ses factures. Quatre années où le temps ne s’arrête pas. Watch Your 6, le nouvel album de Dusk Of Delusion qui a pour trame de fond ce conflit, est évidemment teinté de violence, de peur, de tension et de tristesse, mais cherche également à mettre en musique des émotions plus inattendues, s’attachant notamment au quotidien de divers protagonistes, soldats ou civils, tous camps confondus. Comment continuer à vivre pendant une guerre, garder un quotidien, garder une part d’humanité, voilà la réflexion que pose ce disque.

Le guitariste Matthieu Morand nous raconte comment ce thème s’est imposé et les répercussions musicales qu’il a eues sur un groupe déjà en pleine remise en question.

Lire l’interview…



Révélation High Hopes   

Radio Metal et Metalorgie présentent Dusk Of Delusion : Révélation High Hopes


Formé en 2016, Dusk Of Delusion utilise des éléments neo-métal pour créer un mélange mélodique et rageux qui défonce ! Néanmoins, il n’est pas question ici de faire du neuf avec du vieux et, lorsque l’on fait référence à l’époque du milieu des années 90, il s’agit juste d’inspiration. Ainsi, même si les influences du quintette sont Korn, Slipknot ou encore Linkin Park, le groupe met en avant une identité propre qui n’est pas une pâle resucée des groupes phares de cette scène.

En effet, c’est avant tout autour d’un concept (artistique et scénique) que les musiciens de Dusk Of Delusion se sont retrouvés. Le titre de leur premier album, (F)unfair, jouant sur le double sens des termes « défaire » et « fête foraine ».

Lire la suite…



Interview   

Dusk Of Delusion : les forains partent en live


Le contraste dans l’art se développe plus ou moins consciemment. Il peut être travaillé volontairement par un artiste souhaitant réaliser une oeuvre aux visages multiples ou présentant un certain équilibre. Ou bien le contraste peut naître d’un besoin plus profond, comme celui de se démarquer d’un vécu. En l’occurrence, si la musique de Dusk Of Delusion est ce qu’elle est, c’est en majeure partie en réaction à un autre projet d’une partie de ses membres, Elvaron. D’une musique progressive exigeante techniquement, Matthieu Morand et ses collègues sont passés à un metal bien plus direct, un projet pleinement dédié à la scène.

Le groupe a aussi fait le choix de travailler ses contrastes au sein même de son album, afin de mieux représenter la réalité et de coller à sa trame narrative et son imagerie hautes en couleurs.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3