ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Leif Edling (CANDLEMASS) ne se produira pas en live cette année


Leif Edling (CANDLEMASS) ne se produira pas en live cette année pour raisons de santé informe le groupe dans un communiqué en ligne sur sa page Facebook. « Nous voulons juste dire à nos fans/bookers et agents que notre bassiste et compositeur principal Leif Edling sera, malheureusement, absent de scène encore une année à cause de soucis de santé. Il fait son chemin pour aller mieux et c’est donc notre claviériste Per Wiberg (OPETH, SPIRITUAL BEGGARS) ou Jörgen Sandström [GRAVE, ENTOMBED] qui assureront la basse pendant que Leif se remet » écrit le groupe.



News Express   

Leif Edling (CANDLEMASS, AVATARIUM) va faire une pause d’un an


Le bassiste Leif Edling (CANDLEMASS, AVATARIUM) va faire une pause d’un an pour se remettre de soucis de santé dont la nature exacte n’est pas connue. CANDLEMASS a ainsi annoncé sur sa page Facebook : « Nous voulons simplement dire à nos fans ainsi qu’aux bookers et agents que notre bassiste et principal compositeur Leif Edling ne sera malheureusement pas sur scène une année supplémentaire en raison de ses problèmes de santé. Leif est sur le point d’aller mieux mais c’est notre claviériste Per Wiberg qui va assurer la basse la plupart du temps pendant que Leif se remet ».



Interviews   

Avatarium: a new icon for the Temple of Doom


It didn’t take Leif Edling long to come back with a new band after the release of Psalm For The Dead, Candlemass album which was announced to be the last. Not that he lacked musical projects, notably with Krux, but the perspective of putting an end to the discography (the band insisted that it hasn’t split) of this essential pillar of the doom scene that he lead with an iron hand for almost thirty years must have left kind of a void in his heart as well as in his fans’.

But life is full of surprises, and Edling found in Marcus Jidell, current Evergrey guitarist, a perfect match to start a new venture. So was born Avatarium, joined by singer Jennie-Ann Smith, Tiamat drummer Lars Sköld and Krux/Jupiter Society keyboardist Carl Westholm. This first attempt inevitably features typical Leif Edling riffs which will make Candlemass and Krux fans feel home. But Avatarium distinguishes itself through a new component: some musical parts strongly inspired by folk, almost psychedelic, music from the Sixties and Seventies, which create a most interesting contrast.

In the following interview, Marcus Jidell tells us about the creation of this band (which Mikael Akerfeldt from Opeth was originally supposed to front), of this unknown singer coming almost out of nowhere and however talented, of their wish to make an album that renews with the organic side of the Seventies’ bluesy rock, of his love for improvised music and Evergrey, which should soon get back on track for the sequel to Glorious Collisions.

Read the interview.



Interview   

Avatarium : une nouvelle figure dans le Temple du Doom


Il n’a pas fallu longtemps à Leif Edling après la sortie de Psalm For The Dead, album de Candlemass annoncé comme étant leur dernier, pour revenir avec un nouveau groupe. Pas qu’il manque de projets musicaux, notamment avec Krux, mais la perspective d’arrêter la discographie (le groupe a insisté en disant qu’il n’avait pas splitté) de cet incontournable de la scène doom qu’il a mené d’une main de maître pendant presque trente ans doit lui laisser un certain vide, autant que dans le cœur des fans.

Mais la vie faisant parfois bien les choses, Edling à trouvé en Marcus Jidell, actuel guitariste d’Evergrey, un parfait partenaire pour débuter une nouvelle histoire. Ainsi est né Avatarium, rejoint par la chanteuse Jennie-Ann Smith, le batteur de Tiamat Lars Sköld et le claviériste de Krux et Jupiter Society Carl Westholm. Inévitablement, dans ce premier essai on retrouve ces riffs typiques de Leif Edling avec lesquels les fans de Candlemass et Krux se sentiront en terrain conquis. Mais une autre composante fait la caractéristique d’Avatarium et le démarque : ces passages très inspirés par les musiques folk, voire psychédéliques, des années soixante et soixante-dix qui créent un contraste des plus intéressants.

Marcus Jidell nous parle dans l’entretien qui suit de la genèse de ce groupe (dont Mikael Akerfeldt d’Opeth devait à l’origine être le frontman), de cette chanteuse inconnue, comme sortie de nulle part, et pourtant talentueuse, de leur volonté de faire un album qui renoue avec le côté organique du rock bluesy des années soixante-dix, de son amour pour les musiques improvisées et de Evergrey qui devrait bientôt se mettre à plancher sur la suite de Glorious Collision.

Lire l’interview.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3