ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Lost Society : « Un putain de Metallica sous méthamphétamine »


Samy Elbanna - Lost SocietyAh ça, ils ont la niaque les petits jeunes de Lost Society. Il suffit de voir la tornade pleine de bonne humeur qui s’abat sur scène lors de leurs shows, qui n’est pas sans rappeler l’énergie que déploie, dans un autre registre, les Australiens d’Airbourne. Mais surtout, avec trois albums en trois ans, Lost Society montre non seulement qu’il a envie d’en découdre mais aussi qu’il n’est pas simplement là pour faire de la figuration et se reposer sur ses acquis. Avec son nouvel opus Braindead, Lost Society évolue et même surprend, en bien, avec un thrash metal crossover qui devient plus élaboré, sombre et ouvert, sans perdre une once de son énergie débordante.

Nous avons rencontré le chanteur-guitariste Samy Elbanna qui nous explique l’évolution remarquable du groupe finlandais, depuis un Fast Loud Death fêtard et insouciant à un Braindead marqué par la maturité et la prise de conscience du monde morose qui nous entoure.

Lire l’interview…



Interviews   

Lost Society: newfound youth for thrash


The great return of good old 80’s-sounding thrash is firmly on the tracks. Every year brings its share of youthful bands with patched jackets and a deep desire to go on the road and give their all on stage. The traditional thrash that these bands use as a reference (sometimes with a punk/hardcore influence) is authentic, unadorned music, with a marked taste for partying. No wonder this is working with young people now, the way it worked 30 years ago: to hell with all the problems, to hell with being proper and well-behaved – thrash is here to have fun and to thumb one’s nose at all the worries.

This is exactly the state of mind the Finns of Lost Society (a new band on the thrash revival scene) seem to exude. We talked to the band’s leader, vocalist/guitarist Samy Elbanna, and the outcome was a feeling of unshakable enthusiasm, maybe even healthy naiveté. For when something drives you to follow your guts and charge forward, it can only be called healthy.

Samy answers our questions right here..



Interview   

Lost Society : la jeunesse du thrash retrouvée


Le grand retour du thrash typé 80’s est une affaire qui semble rouler. On découvre chaque année de nouvelles formations de jeunes loups prêts à enfiler leurs vestes à patchs, à partir sur les routes et thrasher un bon coup sur scène. Le thrash traditionnel, parfois crossover (comprendre avec une influence punk/hardcore), que ces formations prennent en référence est une musique authentique, sans fioriture et avec un goût prononcé pour la fiesta. Pas étonnant que ça prenne chez les jeunes comme ça avait déjà pris il y a 30 ans : marre des problèmes, marre de se prendre la tête, marre qu’il soit demandé d’être propre et bien rangé, le thrash est là pour s’éclater et faire la nique aux soucis.

C’est l’état d’esprit qui semble se dégager d’un groupe comme les Finlandais Lost Society, nouveaux venus sur la scène du revival-thrash. Nous avons interrogé son leader, le chanteur-guitariste Samy Elbanna, et ce qui se dégage essentiellement est un enthousiasme à toute épreuve, peut-être même une part de naïveté salutaire. Salutaire car leur permettant de fonctionner essentiellement avec les tripes et à l’envie, en fonçant tête baissé.

Samy répond à nos questions par ici…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3