ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Emeutes de Londres : les labels indépendants gravement touchés



En voyant les émeutes de Londres, comment ne pas penser, bien évidemment, à celles qui ont enflammé la banlieue parisienne en 2005 ? Même fait déclencheur, mêmes dérives : un habitant de la banlieue de Londres abattu par un policier entraîne d’abord un mouvement de révolte (justifié ou non, là n’est pas la question, nous laissons à chacun le choix de son opinion sur ce sujet) ensuite gangrené par une foule de casseurs qui ne sauraient sans doute même pas dire le nom de l’homme tué : Mark Duggan. Il reste très probablement dans les émeutes actuelles bien moins de personnes cherchant à dénoncer la mort de cet habitant de Tottenham, que de types cherchant surtout à profiter du chaos premier pour démolir et piller tout ce qui passe devant son regard.

Ils se prennent peut-être pour des rebelles, mettant le feu à une société qui se moquent d’eux. Et eux, de qui se moquent-ils ? Un entrepôt appartenant à Sony et contenant les stocks de plus de 150 labels indépendants a été incendié dans ces émeutes. Parmi ces labels, on trouve le nom de Nuclear Blast, mais aussi d’autres qui n’ont guère de places pour la moindre prise de risque, dont la moindre production est un pari, et qui ont vu leurs efforts partirent en flamme en quelques heures. Certains labels n’avaient certainement pas d’autre stock à part dans cet entrepôt et leur remplacement leur coûtera énormément, leur coûtera peut-être leur entreprise.

Le travail de nombreuses âmes qui espéraient par leurs efforts changer quelque chose dans la musique réduit à néant par de faux rebelles avec le faux prétexte de changer des choses dans leurs vies.



Nouvelles Du Front   

Est-ce que ce monde est sérieux ?


Le 15 février, le groupe Deftones était à Bangkok (Thaïlande). Non pas que ses membres étaient attirés par les diverses et alléchantes activités touristiques qu’on peut y pratiquer mais bien sûr parce qu’ils devaient s’y produire en concert au Thunderdome Arena de la ville. Malheureusement, après une heure et demi d’attente (aussi surnommée « attente Axl Rose »), le public a appris l’annulation du show en raison de problèmes électriques. Et qu’ont fait les fans ? En tout cas, ils ne sont pas rentré gentiment chez eux.


Comme on peut le voir dans les images ci-dessus, les choses ont vite tourné à l’émeute et au saccage. Stands détruits puis incendiés, objets de toutes sortes projetés sur le bâtiment où devait se tenir le concert, etc. Sur cette vidéo de près d’un quart d’heure, on peut voir que les faits étaient déjà en cours avant qu’ils soient filmés et pendant tout ce temps, on peut, en particulier, s’étonner de ne voir apparaître aucun membre des forces de l’ordre.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3