ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Turisas : Olli, Def Leppard, les poissons rouges et Les Varègues byzantins de l’espace


Il y a des jours comme ça, où l’on sait dès les premiers mots échangés avec l’artiste que l’interview sera intéressante. Tout est dans l’accroche. Alors que Bumblefoot (Guns N’Roses) raconte son rêve, que David Coverdale (Whitesnake) nous parle de ses fantasmes éjaculatoires, Oli Vänskä, violoniste dans Turisas, lui, nous fait partager sa technique pour draguer des Françaises. Et le pire, c’est que je suis sûr que le coup du poisson rouge, avec un regard embarrassé, une démarche gauche laissant apparaître une touchante fragilité, ça peut marcher.

Stand Up And Fight, le dernier album, est un blockbuster de qualité. Ça pète dans tous les sens : orchestres, chœurs, etc. Mais sous l’enrobage, l’inspiration reste là. L’album est cinématique, riche en influences et minutieusement arrangé. Cela valait le coup d’attendre et d’en repousser plusieurs fois la date de sortie. Nous saluons d’ailleurs l’effort qu’a fait le groupe pour relativiser cette situation : comme Olli nous l’explique, après plusieurs mois de travail intensif, on peut soit se dire « cela fait déjà cinq mois qu’on est là-dessus, finissons-en au plus vite », pour le bien de notre santé mentale et physique, soit être perfectionniste jusqu’au bout, quitte à risquer la crise de nerfs et se dire « cela fait déjà cinq mois qu’on est là-dessus, alors deux mois de plus, qu’est-ce que c’est ? ». Nous avons donc abordé avec lui ces longues journées et ces nuits blanches passées à travailler sur l’affinage du disque. Le résultat est là et plaira notamment aux amateurs de bandes originales de bons films hollywoodiens.

A côté, ce qu’ils ont à dire, que ce soit sur l’importance de l’univers visuel extra-musical, l’analyse de l’histoire en termes de cycles ou encore sur l’expression de la vie dans tout son ensemble à travers l’art, est tout aussi solide.

Un album et un discours qui vous prouvera, si besoin est, que Turisas tire en tous points (musicaux et extra-musicaux) son épingle du jeu dans une scène Folk/Viking qu’Olli nous décrira comme « inondée et répétitive ».

Cliquez ici pour lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3