ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Radio Metal & The G-Spots présentent : HackerGroove Chronicles #1


Si vous êtes un fidèle de l’antenne de Radio Metal, il est plus que probable que vous connaissiez déjà la fine et forte équipe des G-Spots. Entraîné par l’Amiral Animal, l’escadron du grouik et du groove n’a de cesse d’explorer la musique à travers toutes ses thématiques et de faire vibrer vos esgourdes de plaisir chaque premier samedi du mois. Mais ce n’est pas tout !

En effet, le monstre G-Spots a plus d’un tentacule à son arc et fait aujourd’hui évoluer sa formule en accouchant d’une chronique vidéo ! Son velu papa, HackerGroove, retourne avec ce premier épisode sur le thème des enfants (auquel l’émission de février était consacrée) en s’intéressant au parcours et à l’évolution du célèbre groupe de grunge Silverchair.

Bon visionnage à tous !



Radio Metal   

Les G-Spots en mode mineur


G_Spots_Les Enfants_teletubbiesS’il fallait désigner un point commun à tous les artistes, tous les musiciens, citerait-on l’amour ou la connaissance de la musique, la maîtrise de leur instrument ? A voir comment certains souillent l’art par leur médiocrité (parfois encouragée), tout cela n’est sans doute pas un fait absolu.

L’indéniable vérité, c’est que nul ne sort tout armé de la tête de Jupiter mais que chacun vient de l’utérus de sa mère, en a jailli, puis a poussé petit à petit et a donc été un enfant. Comme tout être humain, un artiste a tiré une expérience, des souvenirs, des marques, des traumatismes, des rêves de cette période scindée entre rires et larmes qui semble si longue sur le moment, qui ne fait que s’éloigner une fois qu’on s’en est extrait mais qui ne disparaît jamais complètement.

Par conséquent, et puisque la musique est une chose trop sérieuse pour ne pas y impliquer les gosses (clin d’œil aux Québécois), les G-Spots ont choisi de traiter ce mois-ci le thème du monde de l’enfance. Les enfants au cœur de l’œuvre d’artistes, comme les enfants musiciens, la musique pour enfants, et même les propres souvenirs musicaux des fraîches années de nos animateurs (qui sont peut-être aussi les vôtres), autant de thèmes et d’autres qui seront au programme de cette soirée qui ne se veut pas que régressive.

Rendez-vous donc samedi soir, 6 février, dès 20H, sur notre antenne.

Retrouvez aussi les G-Spots sur Faceboook, Twitter et leur blog.



Vide(o)rdure   

L’Amérique est-elle mûre pour Murp ?


Tant qu’il y aura Internet, on aura au moins une bonne raison de faire des gosses. C’est l’idée fondamentale qui accompagnait la découverte du duo Murp en septembre 2012. Mais le fait est que même si le web est la toile (ha, pléonasme !) qui lie ce monde aujourd’hui, la télévision reste ce noyau vers lequel chacun se tourne systématiquement depuis plus d’un demi-siècle et détermine encore grandement la vision qu’on a de ce qui se trame à la surface du globe (voire au-delà).

Par conséquent, les enfants du Net continuent de chercher à gagner l’attention et l’affection de Grand-Mère Télé. Ainsi, après avoir obtenu la reconnaissance et l’approbation de la web-sphère metal l’an dernier, il était temps pour le duo Aaralyn (6 ans) au chant et Izzy (9 ans), son grand-frère, à la batterie, alias Murp (expression argotique utilisée pour montrer sa satisfaction, ou pour réagir à une question sans donner de réponse), de se faire remarquer par la téléphage Amérique dans ce qu’elle produit de plus populaire : les shows de téléréalité et de découverte de talents.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Unlocking The Truth : le sang neuf du metal


Unlocking The Truth est le nom d’un nouveau groupe qui fait drôlement parler de lui outre-atlantique, et notamment à New-York. Pourquoi ? Parce que ce sont des gamins qui font partie de ce groupe. De vrais gamins, même pas encore des ados, d’un âge compris entre onze et douze ans.

Avec le nombre d’enfants ultra-doués effectuant des prouesses instrumentales sur le Net, ceci n’a rien d’étonnant, encore moins d’extraordinaire. Mais ces trois gamins là resteront peut-être un peu plus longtemps dans les mémoires, car à l’image d’un Rage Against The Machine assiégeant Wall Street, ils cartonnent sur Times Square, accomplissant la mission qu’ils se sont donnés : faire tomber quelques préjugés, comme l’idée préconçue que deux kids black de New York qui se lancent dans la musique auraient plus de chances de mettre des baggys et de faire du hip-hop.

Lire la suite…



Vide(o)rdure   

Internet : la nouvelle raison de faire des enfants


Aujourd’hui, les pays occidentaux flirtent dangereusement avec un taux de fécondité inférieur au taux minimum pour le renouvellement des générations ce qui entraîne, avec la hausse de l’espérance de vie dans ces pays, un vieillissement croissant des populations créant un tas de problèmes qui ne nous concernent pas ici (on n’est quand même pas sur Radio Démographie). Comme il faut bien avoir conscience que l’époque de l’état-providence (les plus jeunes d’entre vous comprendront un jour ou peuvent déjà faire des recherches), ça ne peut plus durer, et qu’il faut trouver de nouveaux moyen d’inciter les gens à faire des petits, vivons avec notre temps, le temps d’internet !

Dans les années 1980 et la démocratisation du caméscope, heureusement qu’il y avait Vidéo Gag et L’École des Fans pour justifier le fait d’avoir des gosses. Mais tout ça, les gros caméscopes de quinze livres et ces émissions sont obsolètes. On a une caméra implantée au creux de sa main… Non, ne regardez pas votre main comme si vous veniez de vous transformer en cyborg, je vous parle de votre téléphone portable et de ces caméscopes numériques de plus en plus petits… Et la télévision n’est plus le média dominant aujourd’hui… en tout cas, c’est un média qui ne peut pas rivaliser longtemps face au potentiel d’internet. Un potentiel allant jusqu’à justifier le fait d’avoir des gosses… mais pas trop non plus, on est déjà plus de 7 milliards sur Terre…

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Serj Tankian balance en deux temps


Serj Tankian n’a pas l’air prêt à se faire oublier dans l’actualité et donc dans ces colonnes… En pleine promo pour son album Hara-Kiri, il est donc très présent mais heureusement il n’y est pas pour rien puisque c’est encore pour des raisons artistiques qu’il se fait encore remarquer.

On ne vous apprendra rien avec les mots qui suivent : Tankian est un artiste engagé. Effectivement, rien de bien neuf dans le fait que le chanteur soit un vrai citoyen du monde, ouvert à ce qu’il se passe autour du globe, et usant de son art et de sa notoriété pour exprimer ses opinions, dénoncer ce qui cloche et défendre ce qui mériterait d’être plus défendu. Même si, parfois, c’est de manière assez lourde.

Lire la suite…



Potin   

Papa Noël se suicide en silence


Que les moins de 10 ans se rassurent : le Père Noël va bien. Et que leurs parents me pardonnent pour les années de psychothérapie qu’aura causé ce titre… Donc, le gros bonhomme en rouge se porte comme un charme et est bien rentré chez lui en Laponie, au Pôle Nord, à Toys ‘R Us, où vous voulez. En fait, pour la distribution de cadeau, il s’est même trouvé de nouveaux assistants en les personnes des membres du groupe Suicide Silence.

Mais, me demanderez-vous, dites moi, mon bon monsieur, comment commence ce conte de noël qui sera bientôt converti en téléfilm multi-rediffusé sur M6 ? Eh bien, de la plus jolie des manières : avec un marcel taché de sang que portait le chanteur du groupe, Mitch Lucker, dans leur clip ‘You Only Live Once’. Plus tard, après le tournage, ils ont dû se dire (oui, j’écris déjà les dialogues du téléfilm en question, ça arrondira mes fins de mois) : « Hey, et si on le mettait en vente aux enchères sur internet ? Ça pourrait être cool de voir à combien on pourrait refourguer cette loque. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Within Temptation : Robert, l’homme au foyer


Le compositeur principal de Within Temptation ne jouera plus ses chansons sur scène. Le guitariste Robert Westerholt a en effet choisi d’abandonner la partie scénique de son travail afin de pouvoir garantir à ses trois enfants une présence et une éducation solides. Les deux parents étant musiciens, qui plus est dans le même groupe (rappelons que la chanteuse Sharon den Adel est son épouse), que l’un d’eux se « sacrifie » était la seule chose à faire. Du moins la seule décision n’impliquant pas de confier l’éducation de ses enfants à une tierce personne, à une télévision ou, pire, à Radio Metal.

Franchement, vous imaginez Spaceman, qui parvient difficilement à éduquer son co-animateur, s’occuper de trois mômes ? Quoi qu’il en soit, en termes logistiques, il était plus simple de trouver un guitariste de scène que de trouver une « chanteuse de scène ». Avouez, ça aurait fait bizarre. D’autant plus que cette situation lui permet de continuer à composer autant, si ce n’est plus. Un temps libre donc mieux utilisé que ne l’aurait été celui de Sharon, n’étant pas la compositrice principale du groupe. Cette solution est le meilleur compromis que le couple aurait pu trouver, l’un des parents devant s’absenter pour que le groupe puisse continuer.

Autant d’arguments pour que Robert Westerholt puisse défendre sa virilité auprès de ceux qui ricaneraient sur son nouveau statut d’homme au foyer. Quant à la frustration de ne plus pouvoir monter sur scène, elle semble faible au vu du suivant communiqué qui véhicule plus d’enthousiasme que de désespoir. Westerholt semble heureux de pouvoir s’épanouir avec sa famille tout en continuant à explorer ses idées créatives (et pas seulement musicales).

Lire le communiqué…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3