ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Song For The Deaf   

Quand les jazzeux se frottent à Metallica


Si vous avez été à l’écoute d’High Hopes ce mercredi, vous vous souvenez peut-être que j’ai évoqué une reprise jazz du classique « Enter Sandman » d’on sait qui. Eh oui, du jazz ! Donc on est bien loin du déhanché de Shakira sur ce coup. Cela prouverait-il que les jazzeux, pourtant souvent considérés comme élitistes, seraient ouverts à d’autres styles, notre cher metal compris ? On serait tenté de le croire car on ne peut que ressentir une énorme passion qui ressort de la version ci-dessous ainsi qu’un superbe travail de retranscription de style. Le « Enter Sandman » version Youn Sun Nah, jeune chanteuse coréenne de jazz s’étant expatriée sur Paris il y a de cela quelques années, se dote ici d’un nouveau visage. Mais nous vous laissons pleinement en juger.


Le moins que l’on puisse dire est que cette reprise est surprenante ! On pourrait citer Norah Jones en termes de voix, bien que la Coréenne ait bien plus de coffre que l’Américaine. L’instrumental apparaissant sous son plus simple acabit, c’est clairement le travail vocal qui est à applaudir ici. Rien qu’avec son organe vocal, Youn Sun Nah réussit à conserver l’atmosphère originale des Mets en la nuançant davantage. La sensation d’improvisation de ses lignes de chant au moment même de son enregistrement studio témoigne en tout cas d’une sincérité troublante.



Vide(o)rdure   

Folle gaieté à Auckland


Vous voulez encore plus de vidéos de reprise ou autres remixes de Metallica ? Vous voulez une autre preuve que dans le metal, on est tous des pédés ? Vous voulez vous faire saigner les yeux, les oreilles, vous faire avoir une rupture d’anévrisme ? Tout cela est concentré en une seule vidéo.


Vous aimez ça, avouez, petits invertis que vous êtes ? Il s’agit d’Adam Lambert, vice-vainqueur de la saison 2009 d’American Idol et si vous ne l’avez pas encore compris, il est d’une gaieté folle. Et comme vous aimez le voir se trémousser comme un gigolo tout le long de cette interprétation d’ « Enter Sandman ». Le voir se frotter à son micro. Le voir faire un examen des gencives à son bassiste avec la langue. Le voir…

Hum, bref. Toujours est-il qu’il se produisait à Auckland (Nouvelle-Zélande) trois jours après le passage de Metallica dans la même ville et où les kiwis ont pu jouir – en bons mâles hétérosexuels, blancs et chrétiens de droite – d’une interprétation du si rare « Orion » sur la scène du Vector Arena. Allez, profitez, eux, au moins on ne leur lance pas de chien en peluche quand il pose leurs doigts de vrais mecs sur leurs instruments !



Nouvelles Du Front   

FLY METS TO THE MOON


Le 1er novembre 2010 aura lieu un é vé nement historique dans l’histoire de l’aé rospatiale : ce sera la date du lancement de la dernière mission Discovery. Et là vous vous dites que l’Animal s’est encore une fois trompé de site pour partager un de ses dé lires. Non, faites-moi confiance une fois de plus car les membres de l’é quipage de cet ultime envol a besoin de vous ! Oui, vous metalheads !

La NASA a organisé un concours afin de dé signer quelle musique ré veillera chaque matin les membres de l’é quipage de la mission ST-133. Quarante morceaux (pré alablement sé lectionné s parmi des titres ayant dé jà servi de ré veille-matin dans d’autres mission de la NASA depuis l’é poque des missions Apollo) sont proposé s aux votants ; et les votants, c’est vous, papa, maman, la bonne et moi ! Parmi les morceaux proposé s nous trouvons rien moins que « Enter Sandman » de Metallica (que le site gibson.com[/urlb] met en avant) mais aussi d’autres groupes comme les Foo Fighters, The Clash, Steppenwolf, les Rolling Stones, les Beatles (deux titres en compé tition, c’est vraiment pas du jeu !), mais aussi des artistes comme Frank Sinatra (« Fly Me To The Moon », é videmment), James Brown (« I feel Good », pour un ré veil ré ussi), Elton John, etc.

Lire la suite…



Potin   

Enter Swingman



Effrayant, ce qu’on peut faire avec un ordinateur : comment complètement transformer un morceau d’une manière tellement propre que l’on pourrait croire qu’il a été enregistré ainsi ?

Voici une application[/urlb], réalisée par Tristan Jehan[/urlb] qui fait swinguer n’importe quel morceau ! Le principe ? Vous mettez un morceau, quel qu’il soit, en format wave, dans The Swinger et celui-ci applique un algorithme qui transforme le rythme pour en faire un shuffle. Et, mis à part quelques mesures qui passent difficilement le cap de cette transformation, le résultat est propre : écoutez moi donc cette version d’Enter Sandman sur laquelle, comme par magie, Lars Ulrich maîtrise le shuffle ! C’est à se demander si elle n’est pas meilleure ainsi…



Song For The Deaf   

Enter Smoothman


Nouvel épisode dans notre saga des découvertes de talents méconnus sur Youtube :
Andy Rehfeldt joue depuis l’âge de 6 ans et a suivi un cursus musical à l’Université. Essentiellement guitariste, l’homme peut également assurer des parties de piano, de basse et de batterie. Sa profession actuelle ? Composer des musiques de films et de téléfilms, son objectif ultime étant de devenir musicien de session.

Découvrez ci-après son interprétation personnelle d’Enter Sandman (Metallica) à la sauce jazz. A noter que c’est lui qui a enregistré tous les instruments. Vous remarquerez que les harmonies et les suites d’accords changent complètement. Seules les parties de chant de James Hetfield sont d’origine et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’ensemble ne jure absolument pas.
Si, dans un premier temps, ce mélange peut choquer, lorsqu’on se penche attentivement sur la question, on ne peut que constater que le travail d’harmonisation entre les instruments et la voix a été minutieusement et efficacement étudié.

Merci à Florian pour cette découverte.



  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3