ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Erotisme et tentacules : TesseracT frappe mou


De l’érotique pour faire de l’érotique, faut pas prendre la bête pour un damoiseau fraîchement tombé de la branche de l’enfance, ça se repère du premier coup d’œil. Surtout pour quiconque s’est rincé la cornée pendant la moitié de sa puberté sur du film « moins de seize » au scénar’ philatélique : quand une nana taille mannequin en robe de chambre en soie se pavane sur un sofa, ça se voit d’ici que du tissu va disparaître à une vitesse record. Et donc, le cerveau reptilien au garde-à-vous, on se prépare à être électrisé par la dentelle et l’épiderme. Et ça, c’est bien pour les soirées solitaires d’ado tard devant la télé, mais ça devient problématique quand il s’agit de se concentrer sur le dernier clip d’un groupe de prog…

Si la musique progressive est bien souvent faite pour s’adresser à la matière grise du public, elle n’est par conséquent pas reconnue pour frapper directement sous la ceinture. Aussi, en se dirigeant vers le nouveau clip de TesseracT pour le titre « Singularity » issu d’Altered State, son tout nouvel album, immédiatement le ciboulot se met en branle, interprétation des signes activée… et ce n’est pas ce porte-jarretelle rouge (car, bien sûr, toutes les femmes seules chez elles se baladent avec cette panoplie sur elles) qui va bloquer le mécanisme intellectuel qui crie déjà qu’un dénouement humide va se produire dans moins de deux minutes…

A voir dans la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3