ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Fly, Mike, Fly High


He’s free as a bird, and he’s happy. Mike Portnoy has been playing in one band after the other for four years now, and it seems to be doing him a world of good. “I always knew that there was way, way more bubbling underneath the surface that needed to get out and be explored and still does!”, he confesses in the following interview, adding: “I don’t want to live in the shadow of only one band”. Things couldn’t be clearer: Mike Portnoy is over his 2010 break-up with Dream Theater and is now concentrating on the new bands with whom he’s started a stable relationship. As proof of that, Flying Colors is releasing a second album that shows a broadening of their musical horizon, and the Winery Dogs trio has also embarked on a new album cycle. But going stable doesn’t mean having no ambitions or ideas on the side – and extreme metal seems to be one such ambition.

We talked about the drummer Mike Portnoy, who’s having fun whatever he’s playing, about the “default” leader Mike Portnoy, who can also be happy as a simple musician in a band, and about the communicator Mike Portnoy, who’s now weary of the controversy that being open and honest can create. But before all that, let’s talk about the new Flying Colors album, which is worth every second spent listening to it.

Read the interview……



Interview   

Il est libre Mike, y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler…


Libre comme l’air, semble-t-il heureux, cela fait désormais quatre ans que Mike Portnoy butine plus que jamais d’un groupe à l’autre, et il faut croire que c’est ainsi qu’il trouve son épanouissement personnel. « J’ai toujours su qu’il y avait vraiment, vraiment plus qui bouillonnait sous la surface et demandait à sortir et être exploré » nous avoue-t-il dans l’entretien qui suit, ajoutant : « je ne veux pas vivre dans l’ombre d’un seul groupe. » Voilà qui est clair, Mike Portnoy a tourné la page de la rupture de 2010 avec Dream Theater et fonce avec ses nouvelles formations avec lesquelles il commence à se stabiliser, la preuve : Flying Colors sort son second album qui voit les musiciens ouvrir davantage leur musique, plus à l’aise dans leur collaboration, et le trio The Winery Dogs s’apprête lui aussi à entamer un nouveau cycle d’album. Mais se stabiliser ne veut pas dire ne plus avoir de nouvelles ambitions ou idées, puisqu’il avouera vers la fin de notre discussion être tenté par l’aventure du metal extrême…

Nous parlons donc avec lui de Mike Portnoy le batteur qui s’éclate dans tous les styles de jeu, même les plus simples, de Mike Portnoy le leader « par défaut » qui se contente tout aussi bien d’être un membre parmi d’autres, Mike Portnoy le communicant qui désormais redoute et regrette la controverse que peut créer son parlé franc et ouvert… Mais avant tout ceci, parlons d’abord de ce nouvel album de Flying Colors, intitulé Second Nature, qui mérite que l’on s’y attarde.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3