ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Peter Tägtgren renoue avec l’essence d’Hypocrisy


Peter Tägtgren est un incontournable de la scène metal. D’une part pour son travail au sein d’Hypocrisy, un groupe de death mélodique influent, d’autre part pour le succès de son projet électro-industriel Pain, mais aussi et surtout pour son omniprésence ! Peter Tägtgren a toujours, à tout moment, une actualité, qu’elle soit liée à une sortie de disque ou une tournée avec un des deux groupes précités ou via son activité de producteur. Rien que cette année, il sort un album avec Hypocrisy, prévoit de se mettre sur le prochain album de Pain, aura son nom associé au nouvel album d’Amorphis qu’il a produit et celui de Children Of Bodom pour lequel il a fait la production vocale, etc.

Après tout, c’est peut-être ça la clef du succès : faire en sorte d’être toujours là, quelque part, dans l’actualité des fans de metal. Sans doute n’est-ce pas là son but premier mais juste une conséquence de son hyperactivité. Lui-même reconnait que, même en vacances, il ne peut s’empêcher de penser à son business, car « l’industrie ne prend pas de vacances. » Pour réussir, il faut savoir éviter de prendre un train de retard.

Mais dans la suractivité, il est aussi facile de perdre l’essentiel de vue. Or, aujourd’hui, avec End Of Disclosure, c’est justement l’essence d’Hypocrisy que Peter Tägtgren a voulu retrouver, cette formule qui le caractérisait dans les années 90 et lui a permis de s’inscrire durablement dans le paysage du metal international.

On en parle juste après…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3