ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

EYEHATEGOD : trois concerts en France en avril


Le groupe de sludge louisianais EYEHATEGOD fera trois concerts en France, les deux premières dates avec DOPETHRONE en première partie : le 22 avril à la MJC Ô Totem de Rillieux-la-Pape (69) avec aussi RED MOURNING (page événement Facebook), le 23 avril au Molodoï de Strasbourg (67) et le 24 avril au 106 de Rouen (76).



Interviews   

Eyehategod: 25 years of survival


They’ve been around for 25 years and they’ve never stopped performing on stage – and yet it took the band 15 years to release a new record. Eyehategod has been through a lot in their career, most recently with the passing of drummer Joey LaCaze due to respiratory problems. But as singer Mike Williams IX tells us in the following interview: “We are survivors”. It is that state of mind that drives the band forward and makes its members indefatigable. It’s also what life has offered, or rather thrown at them through the years (in Williams’s case, the list goes on forever and would have precipitated a less resilient man into complete neurosis) that makes Eyehategod’s music so vicious and so tormented.

The self-titled album is out, so enjoy it, people, because Eyehategod’s offerings are rather scarce. It was a one-of-a-kind opportunity to ask the singer a few questions about the album, the death of their drummer and everything else.

Read the interview…



Interview   

Eyehategod : 25 ans de survie


25 ans d’existence mais 15 ans pour sortir un nouveau disque alors que le groupe n’a jamais arrêté ses activités, notamment scéniques. Eyehategod en a vu passer dans sa carrière, encore récemment avec le décès du batteur Joey LaCaze de déficience respiratoire. Mais c’est aussi la vie à la dure qui a élevé plus particulièrement le chanteur Mike Williams IX, qui nous en parle à un moment donné dans l’entretien qui suit. « Nous sommes des survivants », nous dit-il. Et c’est cet état d’esprit qui meut le groupe et, comme la vermine, le rend si increvable. C’est aussi tout ce que la vie offre autour de nous et leur a envoyé en pleine face – et pour ce qui est de Williams, la liste est longue et en aurait fait sombrer plus d’un dans la névrose – qui fait la musique d’Eyehategod, si vicieuse, si torturée.

L’album éponyme est désormais sorti, alors profitons-en, les fournées d’Eyehategod se font rares ces temps-ci. Et nous en avons profité, justement, pour échanger avec le chanteur sur cet album, sur le décès de leur batteur et sur tout le reste.

Lire l’interview…



Interviews   

PHIL ANSELMO: DOWN, VIBRATIONS AND “A BREATH OF FRESH AIR”


Phil Anselmo seems to be omnipresent in the metal world these days – a bit like at Hellfest 2013, where he gave two concerts and joined Voivod and Accept on stage. A year after our last chat (at the time, he was still working on his solo album and Down had released their first EP just six months before), he’s back to talk about his band’s second EP, in a planned series of four.

This rather quick interview was limited to the basics, namely the line-up changes within the band, their state of mind at the time of writing, and the future of Down and his solo project with The Illegals.

Read the interview…



Chronique   

Eyehategod – Eyehategod


Quatorze ans après leur dernier opus en date, Eyehategod émerge à nouveau de la vase, plus vilains que jamais. Mais comme toujours ils se fichent bien de ce dont ils ont l’air car quel que soit leur état, ils sont les patrons du sludge. En effet, parler de sludge, c’est parler d’Eyehategod (EHG pour les intimes), ce mélange de hardcore et de doom (selon la définition) nécessairement boueux pour correspondre aux marécages où il prend racine, et bruyant, presque bruitiste, sculptant son son dans une distorsion permanente. En cela, EHG a une vraie maîtrise. Et sans grands efforts : en plus vingt-cinq ans d’existence, voici son cinquième album faisant enfin suite à un Confederacy Of Ruined Lives (titre qui les résumait déjà bien) en début de siècle…

Lire la suite…



Interview   

Phil Anselmo : Down, des vibrations et « une bouffée d’air frais »


A l’image du Hellfest 2013 durant lequel on l’aura vu donner deux concerts et fouler les planches pendant les shows de Voivod et Accept, Phil Anselmo se fait ces derniers temps particulièrement omniprésent dans l’actualité. Un an après avoir taillé le bout de gras avec lui, alors qu’il préparait encore son album solo et que Down venait de sortir six mois auparavant un premier EP, le voilà de retour avec ce dernier pour nous parler du second EP dans la série de quatre prévue.

Une interview « flash » où l’essentiel a été abordé, à savoir les changements dans les rangs du groupe, l’état d’esprit de celui-ci au moment de concevoir la musique, le futur également de Down mais aussi de son projet solo avec The Illegals.

Lire l’interview…



CR De Festival   

Le Sylak construit l’avenir sur du dur


Avec l’automne, la nostalgie de l’été s’installe : quelle idée de s’être plaint à certains moments de la chaleur, des insectes, de la masse des touristes et de leurs chaussettes dans leurs sandales (on y reviendra) ?! Maintenant que les jours raccourcissent de plus en plus, que les sandales laissent la place aux bottes en caoutchouc pour marcher dans les tas de feuilles mortes humides, c’est le moment de se pencher sur ses souvenirs d’estivant. C’est le moment de se rappeler des derniers festivals qu’on a vécu cet été.

Et ce sont déjà les odeurs de campagne qui reviennent concernant le Sylak. Et c’est d’ailleurs ce qu’on préfère dans une bonne partie de nos festivals français : cette senteur de retour à la terre. Et ça, Saint-Maurice de Gourdans, petite commune de l’Ain à moins d’une heure de Lyon, soit dans ce désert du festivalier qu’est le sud-est de l’Hexagone, a les moyens de vous l’apporter. Le temps de parquer la voiture dans un champ rasé de près, on entend déjà le mot magique retentir dans le camping adjacent au site du fest : Apéro ! Nous sommes seulement vendredi, en fin d’après-midi, débarquant pour la soirée d’ouverture (la « before » si vous préférez) de la troisième édition du Sylak et, à en juger par ces premiers échos, aucun doute : ce festoche promet déjà de se maintenir dans la tradition de ses aînés.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Eyehategod : l’ultime round de Joey LaCaze


Joey LaCaze nous a quittés. Après une ultime rencontre au Glaz’Art parisien il y a une semaine, après un rendez-vous raté au Motocultor suite à une malencontreuse erreur d’itinéraire, le batteur des mythiques Eyehategod s’est éteint, et c’est tout le monde du doom, du stoner, du sludge qui pleurent celui qui tenait les fûts d’un groupe majeur du quart de siècle dernier.

Un quart de siècle qu’Eyehategod s’apprêtait à fêter avec son public. Un quart de siècle qui reste dans les mémoires du public français puisque c’est sous un petit label tricolore, Intellectual Convulsion, aujourd’hui disparu, que le groupe avait sorti son premier album en 1992 (In the Name Of Suffering). Un quart de siècle qui, enfin, les a vu fouler les planches du Hellfest en 2009, alors rejoints par Phil Anselmo à la guitare pour interpréter le mythique « Sisterfucker ».

Lire la suite.



Galerie Photos   

EYEHATEGOD @ Le Glaz’art, Paris, France – 17/08/2013




CR De Festival   

Motocultor 2013 : fil rouge de la journée du dimanche 18 août


Le dernier round ! Le camping s’est réveillé doucement sous la pluie et les premières cornes de brume ont résonné dans Saint-Nolff, lançant le signal de départ du troisième jour du Motocultor 2013. Et comme nous l’avons fait depuis vendredi (ou l’an dernier ou plus récemment, au Sonisphere et au Hellfest), vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de 12h00, heure du premier concert, jusqu’à l’extinction des dernières notes vers 1h du matin !

Suivez-nous donc dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour tout savoir sur ce Motocultor 2013 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel. Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3