ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Jim Marshall : plus qu’une marque


On aurait presque oublié qu’il existait un homme derrière ce nom. Certes, il n’existe pas un jeune guitariste de rock qui n’ait pas branché ou rêvé de brancher son jack dans un Ampli Marshall. Mais Jim Marshall aura été dépassé par sa propre création, dépassé par la popularité de l’Ampli Marshall. A tel point que Marshall est devenu dans l’imaginaire collectif plus qu’une marque, un produit en soi, presque un synonyme de l’ampli lui-même. On ne joue pas sur un Ampli Marshall. On joue sur un Marshall.

C’est là toute la réussite de Jim Marshall. Au-delà de sa popularité, son idée a dépassé son statut de marque et est devenu un symbole indissociable de notre univers musical rock et metal. C’est pourquoi le décès hier de Jim Marshall à l’âge de 88 ans a ému le monde du rock qu’il a contribué à transformer dans les années 60 permettant, avec des artistes comme les Who, Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Cream, au hard et au metal de naître à travers ses créations. Nous avons par conséquent souhaité donner la parole aux artistes (mais pas seulement) afin de lui rendre hommage. Les réponses ont été immédiates et nombreuses. Nous en attendons d’autres et mettrons à jour cet hommage au fur et à mesure que nous les recevrons.

EDIT 17 avril : Article édité avec l’hommage de Michael Schenker

Cliquez ici pour découvrir ces différents hommages…



Live Report   

Apocalyptica : le sens du spectacle


C’est la curiosité qui a dû mener certains membres du public devant les grilles du Transbordeur de Villeurbanne en ce soir du 9 juin où allait se produire Apocalyptica. Car même après quinze ans d’existence, les violoncellistes finlandais à poil long restent une bête curieuse dans le metal. Certes, ce triple quinquennat et sept albums ont prouvé que cette originalité avait trouvé son public et Apocalyptica n’est plus seulement le chaînon manquant dont avaient besoin les headbangueurs pour prouver que le metal n’est pas si éloignée de la grande musique.

Il y a quinze ans, avec leur album de reprises de Metallica, Apocalyptica était original, prouvant – peut-être pour la première fois – à Maman que votre musique préférée n’était pas réservée qu’à une bande de bourrins grattant frénétiquement leurs instruments électriques mais qu’elle sied aussi à la musique de chambre. Mais depuis, avec Internet, des reprises aussi – sinon plus – originales de metal avec parfois des instruments non moins originaux se sont multipliées sur les sites de vidéos en streaming. Alors que reste-t-il de ce qui fait la particularité de ce groupe ?

Lire la suite…



Interview   

11 raisons d’écouter Anarchy X


Destinity, voilà un groupe qui en un peu plus de 10 ans (11 si on compte depuis leur premier album) a bien roulé sa bosse ! Ayant débuté dans un black metal somme toute classique et quelque peu juvénile, le groupe a su magnifiquement évoluer vers un death metal mélodico-symphonique proche de ce que peut faire Hypocrisy. The Inside il y a deux ans avait déjà permis à Destinity de frapper un grand coup de poing sur la table et de s’imposer comme une référence du style en France.

XI Reasons To See, le nouvel album des Lyonnais, a vu le jour il y a quelques mois sous une atmosphère de polémique. Effectivement, des tensions ont mené au départ de David, bassiste de la formation, parti fonder F.M.R.. Tout et son contraire ayant été dit au sujet de ce groupe (cf. la rubrique commentaires de l’article en lien ci-contre), nous essayerons de faire la lumière sur la situation.

C’est donc dès 20h ce soir dans Anarchy X que nous recevrons le groupe Destinity dans nos studios, pour, entre autres, nous donner leur angle de vue vis-à-vis du départ de David mais aussi et surtout pour nous parler du très réussi XI Reasons To See, le tout dans la joie et bonne humeur !

Comme d’habitude, vous pourrez interagir avec le groupe par le biais du chat, de skype ( pseudo : radiometal ) et par téléphone au 09 77 21 75 22 .

EDIT : Vous pouvez réécouter l’émission ici :




Live Report   

Hypocrisy : Just Another Show…


Quelques mois après son passage avec Pain dans cette même salle, c’est avec Hypocrisy que Peter Tägtgren remet le couvert au Ninkasi Kao de Gerland (Lyon).

Peter a l’air de s’en souvenir : plusieurs fois il dira être content d’être à nouveau là. Il fait référence au concert de Pain car l’un de ses derniers passages avec Hypocrisy en compagnie d’Immortal (2002) s’était mal terminé… Pour la petite histoire, des spectateurs étaient montés sur scène pour chahuter Peter…qui finira par arrêter le set au bout de quatre titres !



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Clisson
    Slider
  • 1/3