ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Orphaned Land sort de la caverne


Kobi Farhi en a marre, et nous le fait savoir ! Le chanteur d’Orphaned Land peste depuis plus de 25 ans contre les gouvernements, contre les puissants, ceux qui magouillent pour maintenir l’oligarchie et préserver leurs intérêts individuels. Mais cette fois, avec le nouvel album Unsung Prophets And Dead Messiahs, son courroux s’adresse directement à nous, le peuple. Nous qui nous laissons abuser, par paresse intellectuelle ou simplement par habitude. Nous qui savons qui est Kim Kardashian mais ignorons que des milliers d’enfants sont enlevés chaque année à leur famille en Inde.

Par le biais d’un album concept puissant et mélodique d’un metal progressif qui transcende les genres, Orphaned Land rend hommage à ceux qui ont lutté pour la liberté de penser (et on ne parle pas de Florent Pagny). Avec nous, passionnément, Kobi Farhi revient sur ce sujet qui lui tient à cœur, à l’instar d’autres sujets politico-sociétaux abordés (la politique d’Israël, son pays, ou le terrorisme islamique), et sur la conception de ce nouveau disque, son line-up, une légende du rock progressif dénommée Steve Hackett parmi les invités…

Lire l’interview…



Interview   

Les histoires d’Orphaned Land


Des sujets à aborder avec Orphaned Land, ce n’était pas ce qu’il manquait. Et ça tombe bien, le chanteur Kobi Fahri est un excellent client des interviews. L’homme est charmant et ouvert à toute forme de discussion.

Ainsi, nous avons parlé avec lui d’histoires. De l’histoire avec un grand H évidemment, sujet inséparable de la musique du groupe, mais aussi d’histoires plus précises, telle, par exemple, que celle de Chen Balbus, qui a fini par réaliser son rêve d’enfance en rejoignant Orphaned Land. Kobi nous en fait un portrait élogieux, parlant de ses compétences avec les outils les plus modernes de la musique et évoquant un dévouement et une implication des plus importants malgré son arrivée récente. Kobi nous parle également de l’histoire de Johanna Fakhry, la danseuse qui avait dansé avec Orphaned Land au Hellfest 2011, brandissant côte à côte des drapeaux libanais et israéliens, acte qui lui avait valu les foudres de son propre pays.

Une interview à découvrir ci-après, simplement intitulée « Les histoires », car elle rappelle que, du fait de son éducation, du lieu où l’on a grandi ou simplement de notre manière que l’on a de se documenter sur un sujet, on peut percevoir l’histoire d’une manière différente.

Mais, le plus important restant malgré tout la musique, nous avons évoqué avec le chanteur l’écriture et l’enregistrement d’All Is One, nouvel album du groupe, plus accessible, car ayant vocation à transmettre le message d’Orphaned Land plus simplement.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Orphaned Land : terre de paix entre les peuples ?


L’évolution des rapports géopolitiques au Moyen-Orient ne vous intéresse peut-être pas autant que la sortie prochaine du nouvel album de votre groupe préféré mais on va quand même se dire un instant que vous aimez passer vos après-midi branché sur i>Télé ou BFM TV, au moins en fond sonore, et qu’il n’a pas échappé à votre attention que depuis quelques années, Israël a plus de difficultés à se faire des amis que des ennemis parmi ses voisins.

Nous ne sommes pas là pour débattre du degré de responsabilité de telle ou telle nation dans ces échauffourées diplomatiques ; certains pays se font un devoir d’ériger en valeur la haine envers l’État hébreu alors que celui-ci est aussi capable de se montrer parfaitement discourtois envers ses voisins.

Dernièrement, on a vu d’un côté l’ambassade israélienne en Égypte, au Caire, prise d’assaut, saccagée et pillée par des Égyptiens, forçant l’ambassadeur, rapatrié d’urgence, à rentrer au pays ; et d’un autre côté, un bras de fer diplomatique par voies médiatiques entre la Turquie et Israël, qui démarra avec la mort de neuf citoyens turcs dans un assaut israéliens dont ne souhaite pas s’excuser Israël (alors que les pays étaient alliés) et qui a récemment conduit Ankara a expulsé l’ambassadeur israélien, faisant craindre aujourd’hui à certains un conflit ouvert.

Et dans ce climat-là, parmi les quelques rares personnes œuvrant visiblement pour la paix entre ces pays, on trouve un groupe de metal.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Give peace a chance


Quand nous avions vu cette charmante demoiselle déambuler tous voiles dehors dans les coulisses du Hellfest en juin dernier, nous ne nous doutions pas qu’il allait bientôt s’agir d’une criminelle.

Quand les spectateurs du concert d’Orphaned Land sur la Mainstage 2 le 19 juin ont applaudi le symbole de paix, le geste de la danseuse Johanna Fakhry et le chanteur Kobi Fahri réunissant les drapeaux israélien et libanais, ils ne se doutaient probablement pas quels matériaux explosifs ces deux artistes étaient en train de manipuler.


Pour cela, selon la loi libanaise, la danseuse Johanna Fakhry, originaire de ce pays, peut être aujourd’hui considérée comme une criminelle.

Lire la suite…



CR De Festival   

Hellfest 2011 : le fil rouge du dimanche 19 juin


Du 17 au 19 juin 2011, nous vous proposons un fil rouge en direct du Hellfest. Ce dernier se déroule à Clisson sous trois jours et réunit 80 000 personnes. Morbid Angel, Rob Zombie, In Flames, Coroner, Scorpions, Ozzy Osbourne, Kyuss Lives ! font partie des principales attractions de ce festival. Mais ils ne sont pas les seuls puisque près de 120 groupes sont présents au Hellfest. Un live report intégral de l’événement en instantané sans oublier des séquences backstages exclusives avec les artistes : voilà ce que vous propose Radio Metal durant ces trois jours de metal à Clisson.

C’est parti pour le fil rouge de la journée du dimanche 19 juin. Pour voir l’avancée de notre reportage, il vous suffit de recharger la page. Dans le but d’avoir une navigation optimale pour la lecture de ce fil rouge nous vous conseillons vivement d’utiliser le navigateur Firefox. Retrouvez également les fils rouges du jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin.

Lire la suite…



Interviews   

Satan Is A Great Bastard Yet I Love It


Orphaned Land proudly defend their values and the Star of David. The interview took place in a room between two doors that wouldn’t stop opening to give way to the people working on the concert. For his part, Yossi Saharon, the guitarist, is calling his family back in Israel right beside us. Kobi Farhi, the vocalist, a little uneasy regarding all this, asks me several times if all this mess does not bother me.

Kobi answered our questions with a soothing softness in his voice and movements. The extreme depth of this man and of his band’s songs is reflected in this interview. Anti-Semitism, culture, Judaism…

If you’re obtuse and narrow-minded, this is definitely not for you. Otherwise, click here…



Interview   

Satan est un bel enfoiré mais je l’aime bien !


Orphaned Land porte les couleurs de ses valeurs et défend son étoile de David. L’interview s’est déroulée dans une salle entre deux portes qui n’ont cessé de s’ouvrir et de laisser le passage aux personnes travaillant sur le concert. De son côté Yossi Saharon, le guitariste, appelle sa famille restée en Israël à côté de nous. Kobi Farhi, le chanteur, mal à l’aise par rapport à cette situation, me demande à plusieurs reprises si tout ce bazar ne me dérange pas.

Kobi se prête au jeu des questions avec une douceur dans le son de sa voix et dans sa gestuelle qui apaise. La profondeur de cet être et des compositions du groupe se reflète dans les réponses aux questions de cet entretien. Antisémitisme, Culture, Judaïsme …

Obtus et fermés d’esprit, passez votre chemin. Sinon, cliquez…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • vendredi, 20 septembre 2019 à 17:18
    ETHS : les détails du DVD The Ultimate Show
    vendredi, 20 septembre 2019 à 14:23
    Klone : embarquement immédiat
    jeudi, 19 septembre 2019 à 19:04
    Alice Cooper : un méchant qui vous veut du bien
    jeudi, 19 septembre 2019 à 16:48
    Steel Panther – Heavy Metal Rules
    vendredi, 13 septembre 2019 à 16:46
    Korn – The Nothing
    1/3