ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

The stories of Orphaned Land


There’s no shortage of things to talk about when you interview Orphaned Land. And that’s just as well, because vocalist Kobi Fahri is an excellent customer in terms of interviews. The man is simply charming and open to discussion in any shape or form.

So we talked about stories. There was of course History itself, which has become inevitable in the band’s music and lyrics – and then there were more specific stories, like Chen Balbus’s, who saw his childhood dream come true when he joined Orphaned Land. Kobi talks about him in glowing terms, praising his skills with the modern tools of music and underlining his massive devotion and involvement, despite his recent arrival. Kobi also mentions the story of Johanna Fakhry, who danced on stage with Orphaned Land at Hellfest 2011 with a Lebanese and an Israeli flag, and thus incurred the wrath of her own country.

The interview below, simply called “Stories”, reminds us that, because of one’s education, of one’s place of rearing, or simply of the way one gathers information on a given subject, one can see History in a very different light.

But because music remains the most important thing, we also talked about the writing and recording of All Is One, the band’s new album, more accessible in order for Orphaned Land to spread their word in a simpler way.

Read the interview…



Interview   

Les histoires d’Orphaned Land


Des sujets à aborder avec Orphaned Land, ce n’était pas ce qu’il manquait. Et ça tombe bien, le chanteur Kobi Fahri est un excellent client des interviews. L’homme est charmant et ouvert à toute forme de discussion.

Ainsi, nous avons parlé avec lui d’histoires. De l’histoire avec un grand H évidemment, sujet inséparable de la musique du groupe, mais aussi d’histoires plus précises, telle, par exemple, que celle de Chen Balbus, qui a fini par réaliser son rêve d’enfance en rejoignant Orphaned Land. Kobi nous en fait un portrait élogieux, parlant de ses compétences avec les outils les plus modernes de la musique et évoquant un dévouement et une implication des plus importants malgré son arrivée récente. Kobi nous parle également de l’histoire de Johanna Fakhry, la danseuse qui avait dansé avec Orphaned Land au Hellfest 2011, brandissant côte à côte des drapeaux libanais et israéliens, acte qui lui avait valu les foudres de son propre pays.

Une interview à découvrir ci-après, simplement intitulée « Les histoires », car elle rappelle que, du fait de son éducation, du lieu où l’on a grandi ou simplement de notre manière que l’on a de se documenter sur un sujet, on peut percevoir l’histoire d’une manière différente.

Mais, le plus important restant malgré tout la musique, nous avons évoqué avec le chanteur l’écriture et l’enregistrement d’All Is One, nouvel album du groupe, plus accessible, car ayant vocation à transmettre le message d’Orphaned Land plus simplement.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Give peace a chance


Quand nous avions vu cette charmante demoiselle déambuler tous voiles dehors dans les coulisses du Hellfest en juin dernier, nous ne nous doutions pas qu’il allait bientôt s’agir d’une criminelle.

Quand les spectateurs du concert d’Orphaned Land sur la Mainstage 2 le 19 juin ont applaudi le symbole de paix, le geste de la danseuse Johanna Fakhry et le chanteur Kobi Fahri réunissant les drapeaux israélien et libanais, ils ne se doutaient probablement pas quels matériaux explosifs ces deux artistes étaient en train de manipuler.


Pour cela, selon la loi libanaise, la danseuse Johanna Fakhry, originaire de ce pays, peut être aujourd’hui considérée comme une criminelle.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3