ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le festival Rockmetalcamp dévoile son affiche


La huitième édition du festival gratuit Rockmetalcamp aura lieu les 31 mai et 1er juin 2019 au lac de plaisance de St-Hilaire les places (87). En savoir plus…



Nouvelles Du Front   

Le Sylak avance de deux têtes


Au terme de sa troisième édition, le Sylak Open Air, en août 2013, à Saint-Maurice de Gourdans (Ain), avait confirmé qu’il avait construit une base solide pour devenir le festival metal qui manquait au sud-est de la France. Encore très loin d’un Hellfest (mais étant donné l’aura de celui-ci, qui souhaite le supplanter ?), il est néanmoins en bonne voie d’être au moins, dans un avenir assez proche, l’équivalent d’un Motocultor mais sans marcher sur ses plates-bandes : chacun étant dans une zone géographique symétriquement opposée, malgré une programmation l’un comme l’autre en août (après deux premières éditions du Sylak début septembre), leur éloignement permet à chacun de rester un festival très régional.

Le caractère régional, c’est justement ce qui se lisait sur la première affiche du Sylak en 2011 avec en haut de l’affiche des groupes originaires du sud, voire sud-est de la France (Punish Yourself et Dagoba), le reste étant grandement constitué avec l’écurie metal rhône-alpine (Benighted, Kells, God Damn…). 2012 fut l’année des premières têtes d’affiche internationales (Hatesphere, Napalm Death) mais aussi avec quelques darons de la scène française comme Tagada Jones et Loudblast. 2013 était la confirmation de la recette avec des journées plutôt ciblées : samedi gros rock qui tâche (Nashville Pussy, Eyehategod, Valient Thorr, etc.) et dimanche hardcore (Biohazard, Agnostic Front, Downset…) avec Eluveitie apportant au milieu la touche folk/pagan, genre particulièrement populaire. Et c’est finalement avec un retour à quelque chose d’à la fois régional et international que le Sylak frappe un grand coup pour ces premières têtes d’affiche de son édition 2014 : Gojira, originaire du sud-ouest, les Basques ne sont plus seulement une curiosité française mais ont acquis leur place au centre de l’attention du monde du metal ; et Coroner, les Suisses (des voisins, quoi) ont un statut culte que leur retour a confirmé il y a trois ans, notamment sur la scène du Hellfest 2011.

Lire la suite…



CR De Festival   

Sonisphere France 2013 : Le Bilan


Après une première édition du Sonisphere France en 2011 critiquée par un certain nombre de festivaliers, non pas pour l’affiche impressionnante, mais pour son organisation et diverses déconvenues, le festival avait malheureusement difficilement pu prouver qu’il avait entendu son public lors de sa seconde édition. Une édition frappée par la malchance (répercussions de l’annulation de l’édition anglaise, annulation d’Evanescence à la dernière minute, problèmes météo provoquant l’annulation de toutes les prestations de la scène Saturn en extérieur), poussant l’organisation à faire migrer les hostilités exclusivement en intérieur.

En 2013, le Sonisphere se devait de frapper fort, faire oublier les mauvais souvenirs et montrer qu’il a été à l’écoute. Une chose est sûre, l’affiche a cette année renoué avec le prestige et toutes les conditions – avec une météo impeccable, voire idéale le dimanche – étaient regroupés pour que cette troisième édition se déroule sans accrocs. Au total, d’après le site officiel du Sonisphere France, ce sont 55 000 festivaliers qui s’y sont donnés rendez-vous. Alors le bilan, ça donne quoi ?

Lire notre bilan.



Nouvelles Du Front   

Hellfest 2013 : second service au grand buffet de l’Enfer


Voilà une annonce qui nous confirme encore, en partie, ce qu’on attendait : ZZ Top vient à son tour pointer au sommet de l’affiche pour l’édition 2013 du Hellfest. Ajoutez juste en dessous Saxon pour une pointe de heavy old-school et vous aurez la preuve que c’est encore dans les vieux pots qu’on nous mitonne les meilleures affiches cette saison.

Au-delà de ça, si on ne fait pas que loucher sur le haut du gâteau, le menu est, comme d’habitude, des plus goûteux. Ainsi, même si on ne peut pas dire que, dès le départ, avec des Carpathian Forest, Ihsahn, God Seed (avec d’ex-Gorgoroth) ou encore Marduk, le fan de black était lésé, avec un Immortal en plus, il va pouvoir se lécher les doigts. Et jusqu’aux phalanges grâce à des Dark Funeral, Absu ou encore Kampfar. Et s’il lorgne dans les assiettes aux saveurs typiquement finlandaises, voire à sensibilité folk, il pourra se sustenter avec des Korpiklaani, Wintersun ou Amorphis. Les At The Gates et Asphyx feront assurément jubiler les fans de death metal. Les doomsters, qui déjà se frottaient les main avec un Candlemass, sont servis avec le doom-death des Evoken et Hooded Menace. Tout comme les aficionados du stoner et autre desert rock qui, déjà gâté par la précédente annonce, gagnent notamment Uncle Acid And The Deadbeats, Mustasch, Witchcraft et surtout, Clutch.

Bref, nous n’allons pas décortiquer toute l’affiche et continuer ainsi la distribution des cadeaux. Il y en a pour tout le monde, tous les goûts et surtout pour ceux qui ne s’encombrent pas de frontières ou qui aiment partir à la découverte. A vrai dire, seul le thrasheux continue à ronger son os. Malgré un visuel très « veste jean patchée », le thrash metal n’est pas encore très représenté : après un Testament en entrée il y a trois semaines, on se contente d’un « simple » Kreator et le crossover-thrash de SSS au deuxième service. Les vestes patchées peuvent donc aller se rabattre sur le heavy avec Helloween qui vient aussi flirter avec le haut de l’affiche. De toute façon, pas d’inquiétude, 75 groupes restent encore à être annoncés !

Lire la suite…



Interview   

Sonisphere France : Salomon Hazot répond à nos questions


Salomon Hazot, responsable de Nous Productions, producteur de spectacles de poids et organisateur de l’édition Française du Sonisphere, est un homme discret qui donne assez peu d’interviews. « Je ne cherche pas et ne souhaite pas me faire connaître » nous dit-il en fin d’entretien. Néanmoins, en pleine période où les affiches de festival se dessinent, où le Sonisphere a dévoilé ses beaux atouts pour l’année prochaine et qui font déjà oublier la malchance subie par l’édition 2012, Salomon a eu la gentillesse de répondre à nos questions. Ses réponses sont directes, certains les jugeront peut-être parfois « langue de bois », mais elles sont toujours intéressantes en raison de l’homme qu’il est et de la structure qu’il représente.

Les propos méritent d’être décortiqués et à cet égard un passage parmi d’autres à retenu notre attention : « Nous savons donc qu’en dehors d’Iron Maiden, Rammstein, Aerosmith, il n’y aura pas de réel headliner supplémentaire qui tournera. Du coup, nous travaillons aujourd’hui sur une affiche qui soit la plus forte possible. » Iron Maiden est programmé au Sonisphere et Rammstein aux Vielles Charrues. Salomon semble ainsi nous offrir sur un plateau d’argent l’une des têtes d’affiche que le Hellfest annoncera prochainement, peut-être bien ce mercredi 19 décembre.

Mais pour l’essentiel, Salomon explique le changement de date du Sonisphere 2013 qui est avancé à début juin, évoque ce que l’on peut attendre du festival à court et moyen termes et sa relation avec le Hellfest. On notera par ailleurs que l’un des messages qu’il semble essayer de faire passer est que, malgré son statut de businessman (statut qui n’est pas toujours bien vu dans l’opinion publique française), son action, et donc celle de Nous Productions, est aujourd’hui davantage motivée par l’envie et la passion que certaines personnes peuvent le croire ou le prétendre.

A lire par ici…



Nouvelles Du Front   

Graspop, Greenfield, Download : la parade des géants


Votre médecin a discerné chez vous une certaine tension : vous êtes atteint de tremblements incontrôlés, la paupière qui s’agite nerveusement, la bave aux lèvres, vous vous frottez l’intérieur du coude : vous êtes en manque, you punk ! Il vous manque encore vos têtes d’affiche du Hellfest. En fait, même juste un p’tit groupe pour vous faire un fix, ça vous irait, car tenir encore six jours avant le grand trip, ça va être dur. Surtout que, pendant ce temps, tout ceux qui n’ont pas à compter sur le plus gros festival metal français, notamment ceux qui se fournissent à l’étranger, ont déjà leur dose, et c’est d’la bonne ! Et en voilà encore d’autres qui sont servis aujourd’hui, avant vous, avec le Graspop belge, le Greenfield suisse et même encore un peu pour les Anglais, au Download.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Slipknot : troisième tête d’affiche du Download



Désolé messieurs et mesdames du Download Festival mais j’ai déjà tout donné quand, durant ces derniers jours, vous avez déjà annoncé en tête d’affiche Iron Maiden puis Rammstein. Alors comment voulez-vous que j’exprime la moindre excitation quand en plus vous nous dites que Slipknot va enflammer Donington Park en juin 2013 ? Je suis déjà blasé. A force de souffler dans le ballon, on manque de souffle.

Bon, allez, juste une petit bafouille…



Nouvelles Du Front   

Wacken Open Air prêt à battre son record personnel


L’an dernier, le festival allemand Wacken Open Air avait annoncé fin novembre être complet à 246 jours de son ouverture alors qu’un faible lot de groupes était annoncé. Cette année, il est parti pour faire encore plus fort. Nous sommes à 329 jours de l’ouverture de l’événement et le Wacken annonce aujourd’hui avoir écoulé les deux tiers de ses billets, soit 50.000 places alors que seulement 9 groupes sont pour le moment annoncés (Amorphis, Anthrax, Deep Purple, Nightwish, Arch Enemy, Sabaton, Rage, Doro et Subway To Sally). 50.000 places bel et bien vendues à 50.000 personnes différentes puisque l’orga est fière de distribuer pour cette édition des billets nominatifs afin de dissuader les revendeurs.

Le Wacken déclare donc que la course pour les 25.000 tickets restants a démarré et estime qu’à ce rythme, il sera complet le mois prochain et aura donc largement explosé son score de 2012. Mais étant donné que « la course aux 25.000 » est lancée, il se pourrait même que cela accélère les choses. Et même plus encore avec l’annonce le 21 septembre prochain d’une nouvelle liste des groupes qui se produiront du 1er au 3 août 2013 dans la petite ville allemande.

On va donc maintenant surveiller le chrono avant d’homologuer ce record mais il est certain que le Wacken et sa communauté de fidèles en imposent une fois encore dans le haut du classement des plus grands fest metal européens.



Potin   

On va tous à ce festival…


En cette saison où pas un weekend ne passe sans que ne se tienne dans un coin d’Europe un festival de metal, on a tous sa petite destination fétiche et peut-être un ou deux plus petits festoches qui viendront compléter son programme de révision de vacances des arcanes métalliquee ou qui nous permettra de déverser des hectolitres de bières via son système d’élimination avant de s’écrouler comme une fiente devant une tente avant de se rendre compte qu’on a payé son billet pour roupiller dans la poussière. Et quelque soit votre style, on y va souvent tous avec quelques a priori sur les affiches parfaitement résumés par l’image ci-contre.

C’est en passant par le compte Twitter du chanteur de Disturbed David Draiman (qui se porte bien, si vous voulez savoir, il fait bien ses 140 tweets par jour en répondant à toutes les questions que ses followers lui posent), on a trouvé la mère mais aussi la fille de toutes ces affiches de fest. Et si la généalogie est assez floue, c’est parce que cette image dépeint l’archétype de bon nombre d’affiches de fest autant qu’elle est le réceptacle de nos impressions de spectateurs en voyant celles-ci. Rien n’est oublié, depuis la masse de logos au bas et au haut du poster jusqu’au fond fédérateur qui vous montre que vous y trouverez une bonne ambiance. Eh bien, on ne va pas vous la décrire vous le voyez très bien. Mais on ne pouvait pas non plus simplement dire qu’on trouve ça génial, il fallait bien faire deux paragraphes pour que ça ressemble à un article.

Et pour ceux qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent sur cette image, on vous offre un petit lexique dans la suite.



Nouvelles Du Front   

Orion : le Metallifest



Alors que nous sommes toujours sans nouvelles du Ozzfest – déjà annulé l’an dernier car Ozzy Osbourne sortait tout juste d’une tournée américaine et parce qu’il partait pour une tournée européenne ; ce qui ne risque pas de s’arranger en 2012 avec ses occupations dans Black Sabbath -, alors que nous ne savons pas si le Pearl Jam Fest, qui s’est déroulé en septembre dernier, se reproduira cette année, voilà que Metallica aussi entre dans la cours des groupes qui lancent leur propre festival.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3