ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Metallica préfère la généreuse Europe à l’alternative américaine


Metallica ne se lancera pas dans l’aventure du festival Orion Music + More cette année, on le savait depuis quelques semaines. Ce que l’on ne savait pas, c’est que le festival avait été, selon les dires du groupe, par la voix de son frontman James Hetfield au micro d’une radio texane (propos retranscrits par Blabbermouth), un « désastre financier ».

Mais de quoi parle-t-on ? A partir de quelle perte financière peut-on légitimement parler de « désastre » comme l’évoque James Hetfield ? Et si mauvaise affaire il y a eu, à quoi peut-on l’imputer ? La multinationale Metallica est-elle revenue aux préoccupations initiales underground de la survie du metal en milieu industriel hostile ? Car tout se dit aujourd’hui sur Metallica, et ce n’est pas nouveau. L’affaire Napster, entre autres, a participé à l’idée qu’une partie du grand public a pu se faire du groupe, celle d’un combo qui cherche avant tout à protéger ses arrières et qui tombera sur le moindre individu qui ne paiera pas pour se payer sa tranche de Metallica. L’autre point de vue sur le groupe diverge et voit avant tout un groupe qui a réussi et tient à faire rentrer de l’argent pour des projets toujours plus gros et participant à l’évolution du mouvement : faire un concert symphonique, un film en 3D, jouer en Antarctique…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Rush, enfin à la conquête de l’Europe


Les Suédois sont vernis. En matière de musique, de rock, voire de metal ce n’est pas nouveau. Et une fois de plus, ils auront un privilège que tout le continent va leur envier, sûrement le plus grand depuis Abba. En effet, les Canadiens de Rush ont décidé de participer au Sweden Rock Festival qui se tiendra du 5 au 8 juin prochains à Solvesborg, ce qui sera leur première apparition dans un festival européen depuis 34 ans, pour un groupe dont les apparitions européennes sont dans tous les cas extrêmement rares.

Sans aucun doute un événement, qui s’insère dans leur tournée pour soutenir la sortie de leur album Clockwork Angels paru en 2012, leur vingtième album studio. Et pour ceux qui ne connaissent pas Rush, il convient d’ajouter que l’expérience Rush en live reste quelque chose d’unique, même quarante-cinq ans après la création du groupe… Surtout que pour donner une idée de la rareté du groupe sur les terres du Vieux Continent (en dehors de la Grande Bretagne), la seule (!) et dernière représentation de Rush en France date… de 1992.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Download 2013 : sept nouveaux groupes… bientôt chez nous ?


Pour savoir si l’herbe sera verte chez nous l’été prochain, rien de tel que de zieuter chez le voisin. Ainsi, on ne se lasse pas de voir se développer l’affiche du festival anglais Download. Pas pour encore s’extasier devant leurs trois énormes têtes d’affiches mais pour avoir une idée de ce qui trainera sur le Vieux Continent dans la même période. Car, en dehors du line-up du Wacken (voire du Sweden Rock mais ça peut faire loin pour beaucoup), rien ne permet encore de savoir vers quoi les metalleux vont se jeter dans les festivals l’été prochain : Graspop, Hellfest, Sonisphere, ils nous font tous poireauter, alors on ne peut que rêver en imaginant, par exemple, avoir un menu à l’anglaise.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Pas de débat sur le Download Festival 2012


Tout forum musical a sa rubrique consacrée aux concerts, rubrique au sein de laquelle on y débat stérilement de la qualité des setlists des groupes. Des débats par définition sans fin dans lesquels je m’étonne toujours de constater les efforts des internautes pour persuader leurs semblables de la qualité ou non d’une setlist.

« Setlist excellente, mais j’enlèverais cette chanson, celle-là et celle-ci pour mettre celle-là, celle-ci et puis cette autre ».
« T’es fou, tu ne peux pas dire une chose pareille ???!!! Il faudrait garder celle-là, mais par contre virer celle-ci pour mettre celle-là ! »

Ce qui, en soi, revient à dire « cette setlist n’est pas de qualité : il n’y a pas mes morceaux préférés ». Ce genre d’étonnement est récurrent et témoigne d’une indéfectible conviction que ces préférences personnelles constituent une vérité ou peuvent être jugées de manière objective. L’éternel débat de la subjectivité des opinions musicales. Les réactions aux affiches de festival sont exactement les mêmes. Pourtant, une setlist tout comme une affiche ne peut pas être bonne ou mauvaise. Elle est ce qu’elle est. On peut en préférer une par affinité personnelle mais une affiche de festival ne peut véritablement être jugée que par rapport à ce qu’elle est censée représenter. Connu pour son éclectisme, le Festival de Dour (Belgique) mériterait qu’on le critique s’il ne programmait que des groupes de metal pendant une semaine. Jouant sur le prestige, le Sonisphere ne répondrait pas présent si sa plus grosse tête d’affiche était Therion. Et un Hellfest ou un Graspop ne seraient pas ce qu’ils sont s’ils ne proposaient pas autant de diversité que de « gros groupes ».

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3