ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin    Vide(o)rdure   

Metallica, transparence, cailloux et vidéo


Vous le savez : l’un des maîtres mots concernant notre rapport à vous, lecteurs, c’est la transparence. Ainsi, nous nous montrons toujours honnêtes envers vous concernant nos ambitions, voire nos méthodes de travail et de communication. Voici une nouvelle révélation, celle-ci concernant notre ligne éditoriale : nous parlons beaucoup de Metallica.

Mais vous nous rétorquerez (au moins les plus critiques d’entre vous) : « Tu parles d’une révélation ! Vous nous bassinez toutes les semaines avec ça ! » Mais, vous savez, ce n’est pas forcément par folle passion ou parce que nous trouvons merveilleux tout ce que fait Metallica (pas plus que la plupart d’entre vous) ; nous le faisons avant tout pour vous, notre public. Car, même si ça en agace certains d’entendre parler de ce groupe tous les huit jours (et croyez-nous, on en filtre quand même pas mal), ces Fab Four du thrash étant parmi les plus importants représentants de notre genre musical préféré, nous ne pouvons taire la plupart des infos les concernant (même au risque, comme récemment avec Iron Maiden, de tomber dans certains travers de l’information) car elle touchera forcément les millions de fans des Mets et nous, toucher des millions de personnes, ça nous met l’aiguille sur midi.

Lire la suite…



Vide(o)rdure   

Après son anniversaire, Metallica nous offre une part du gâteau


Vous sortez d’un stage de six mois dans un bunker pour préparer la fin du monde (ouais, youpi, plus qu’un an tout pile !) ? Vous ne suivez aucun média metal (vous êtes donc là par pur hasard mais le hasard fait bien les choses) ? Vous n’avez aucun ami fan de Metallica qui aurait pu vous en parler ? Ou peut-être détestez-vous tellement Metallica que toute info les concernant vous rend soudain aveugle et sourd ? Dans ce cas, vous ne saviez pas que Metallica a fêté il y a deux semaines ses trente ans d’histoire avec quatre soirées au Fillmore de San Francisco (à groupe majeur, salle majeure) avec une liste d’invités pas croyable, des concerts de ouf-guedins et tout ça pour seulement 19 pauvres dollars et quelques 81 cents. L’anniversaire de rêve, quoi !

Mais bon, c’est aussi ça le problème avec le rêve : c’est que ce n’est une réalité que pour un petit nombre. Vous n’y étiez très probablement pas – rien que le voyage aurait pu faire passer ce tarif symbolique de 19,81$ à son centuple encore plus symbolique pour votre compte en banque – et nous n’y étions pas non plus. Ce qui doit donc faire quelques millions de metalleux frustrés à travers le monde qui auraient sans doute voulu y assister. Mais bon, on ne devient pas un groupe de cette envergure en affamant ainsi ses fans et Metallica a partagé un peu de son gâteau avec tout le monde.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Lyon
    Slider
  • 1/3