ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Symphony X: all prog and no headlock


Without being a concept album, Symphony X’s new album, Iconoclast, deals with the interaction between man and machine – or rather, with the fight between man and machine. “Nothing original here”, is probably what you’d tell Michael Romeo if you could, you big-mouthed metalheads. And the guitarist would answer very simply: “It’s probably really tough to find anything that hasn’t been done. But we’ll do it our own way. We just tried to find something that would allow us to push the music somewhere where we haven’t really been before.” There’s no hidden message or particular intention behind the music; there’s only spontaneity, a desire to make cool music with cool lyrics.

Music seems to be the band’s only real concern. In other words, these guys don’t care about what might be at stake when it comes to releasing a single or double album, and won’t communicate on anything that doesn’t pertain to their work. And this music is something Michael and his pals cannot write while on tour or when they go back to their families to recharge their batteries, which is why they’d rather take their time to compose an album.

Interview with Michael Romeo.

Click here to read the interview…



Interview   

Symphony X : du prog’ sans prise de tête


Iconoclast, le nouvel album de Symphony X, sans être un concept album, a pour thématique globale l’interaction voire la lutte de l’homme contre la machine. “Pas très original”, diriez-vous à Michael Romeo, si vous l’aviez en face, grandes gueules que vous êtes. Et celui-ci, bonne pâte, vous répondrait le plus simplement du monde : “Ça doit être très difficile de trouver un sujet qui n’ait pas encore été abordé, mais on le fait à notre façon. Nous avons essayé de trouver quelque chose qui nous permette de nous diriger dans une direction que nous n’avions pas encore vraiment explorée.”. Pas de message caché ni d’intention particulière derrière la musique, simplement de la spontanéité, de quoi faire de la musique cool avec des paroles qui vont avec.

La musique semble d’ailleurs l’unique véritable préoccupation du groupe, qui se fiche donc des enjeux promotionnels liés au fait de sortir un album simple ou double et qui se refuse de communiquer sur quoi que ce soit d’autre que ses oeuvres. Une musique que Michael et ses collègues ne peuvent écrire dans les conditions de tournée ou quand ils rentrent se ressourcer auprès de leur famille, raisons pour lesquelles ils préfèrent prendre leur temps.

Entretien avec Michael Romeo.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3