ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Oomph! : liberté – identité – pluralité


Il y a trente ans, le mur de Berlin s’apprêtait à tomber. Il y a trente ans, dans les prémices de cette Allemagne nouvelle, Oomph! voyait le jour. Plus que la naissance d’un groupe, c’était aussi la naissance d’un nouveau style de musique, la Neue Deutsche Härte – sorte de fusion entre metal et musiques de synthétiseurs –, que d’autres se réapproprieront ensuite, dont un certain Rammstein avec le succès que l’on connaît aujourd’hui. Sauf que Oomph! ne s’en est jamais contenté. Des débuts agressifs et autoritaires, ils ont progressivement développé leur sens mélodique, foulé des terrains plus « dancefloor », puis touché au gothique et même au symphonique, sans hésiter non plus à s’essayer à l’autodérision et à l’humour.

Oomph! peut parfois être difficile à suivre, surtout ces dernières années, et c’est là un nouveau revirement que le trio nous propose avec son nouvel album : Ritual. A bien des égards, Dero, Flux et Crap font un bond de vingt à trente ans en arrière, ressortant les gros riffs martiaux et cette voix grave et renfrognée, mais non sans dresser des ponts avec le présent. Des ponts musicaux d’abord, mais aussi avec le monde d’aujourd’hui que Dero contemple avec amertume et reflète avec provocation dans ses textes.

Afin d’évoquer tous ces sujets, nous avons longuement échangé avec le frontman – et le guitariste Flux qui intervient plus sporadiquement – qui, au-delà de nous donner les clés de l’orientation musicale de Ritual, avait décidément beaucoup à dire sur le plan socio-politique, la liberté d’expression, l’Europe, les relations hommes-femmes, etc. Un artiste qui se prête toujours aussi volontiers au rituel de l’interview…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Ghost @ Lyon
    Slider
  • 1/3