ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

FOREIGNER dévoile une vidéo de la chanson live « Double Vision »


FOREIGNER sortira un nouveau CD/DVD réalisé avec un orchestre, intitulé Foreigner With The 21st Century Symphony Orchestra & Chorus, le 27 avril via earMUSIC. En savoir plus…



News Express   

FOREIGNER : les détails du nouveau CD/DVD live Foreigner With The 21st Century Symphony Orchestra & Chorus


FOREIGNER sortira un nouveau CD/DVD réalisé avec un orchestre, intitulé Foreigner With The 21st Century Symphony Orchestra & Chorus, le 27 avril via earMUSIC. En savoir plus…



News Express   

FOREIGNER dévoile le clip vidéo de la chanson « The Flame Still Burns »


FOREIGNER sortira son nouvel EP, intitulé The Flame Still Burns, le 25 novembre, en vinyle, dans le cadre du Record Store Day’s Black Friday, via Rhino Records. Voir les détails…



Galerie Photos   

Mainstage 1 @ Hellfest, Clisson, France – 18/06/2016




Galerie Photos   

Foreigner @ Folies Bergère, Paris, France – 20/06/2016




Live Report   

Foreigner : Une élégance décontractée et délicatement sucrée


FOREIGNER_3229275765531762617Foreigner affiche quarante ans de carrière, a écrit au moins un album classique, le magistral 4, et œuvre dans ce que l’on a appelé le hard FM, en écrivant d’ailleurs plusieurs pépites du genre. Mais Foreigner est aussi une formation dont la discographie aussi belle soit-elle, s’appuie désormais beaucoup sur des compilations best of et sur un registre revisité en acoustique. Perplexité donc sur ce que peuvent donner nos quinquas et plus de nos jours. Déjà, le cadre, les Folies Bergère, est éminemment prestigieux mais pas rock’n’roll pour deux sous.

Pour chauffer le public, French Tobacco, un artiste qui se présente en solo, avec sa guitare et quelques valises rythmiques. Sans plus attendre, poussons donc les portes de ces Folies Bergères, lieu mythique des revues de music-hall parisiennes pour vérifier ce que tout cela peut donner.

Lire la suite…



CR De Festival    Live Report   

Hellfest 2016 : fil rouge de la journée du samedi 18 juin


Après un dixième anniversaire célébré en grande pompe l’année dernière, le Hellfest Open Air entame en fanfare sa deuxième décennie : entre têtes d’affiche de luxe et sélection pointue, le festival met à l’honneur la diversité qui le caractérise avec une programmation très riche qui une fois de plus, aura rencontré un succès fracassant – les pass se sont arrachés en un temps record. Comme chaque année, notre équipe est présente à Clisson pour vous faire vivre en direct et durant trois jours cette fête de l’enfer devenue un rendez-vous incontournable pour tous les fans de metal français (et de plus en plus de fans européens).

Comme nous avons pu le faire ces dernières années, vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de l’ouverture des hostilités vers 10h30, jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin ! Suivez-nous donc dès maintenant via cet article mais aussi sur les réseaux sociaux – notre page Facebook et nos comptes Twitter et Instagram – pour tout savoir sur ce Hellfest 2016 et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement car nos informations sont mises en ligne en temps réel (si la connexion sur place le permet, ce qui a toujours été le cas jusqu’à présent). Par ailleurs, sachez que comme chaque année les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire la suite…



Interviews   

JOURNEY’S ENTHUSIASM


There is a little bit of James Kottak (Scorpions) in Deen Castronovo from Journey. Not so much for his exuberance as for his enthusiasm for his artistic life. Both of them were once kids who dreamt of gaining a living through music and concerts. Up until today they still haven’t forgotten that kid and they will be forever grateful to their lives and their fans. So how can they not be as positive as ever about existence? That is a unanimous state of mind for the members of Journey as described by Deen: “We are a positive and happy band!”. Journey definitely have reason to be so happy when you take into account all of the media attention surrounding their reformation or the new found strength between the band members and even Arnel Pineda’s incredible dream from the distant Philippines coming true by becoming their lead singer.

According to this, the interview does not contain any cynicism, finger pointing or intellectualisation but it does contain a thorough analysis of their success. It is simply a discussion with an extremely friendly character with who you can easily enjoy childish enthusiasm which you would usually find irritating. It’s nice to have a dose of positivity from time to time, within a music scene where bands are obliged to be “mean and ugly” as quoted by Deen.

Read the interview…



Interview   

L’enthousiasme de Journey


Il y a un peu de James Kottak (Scorpions) dans Deen Castronovo de Journey. Pas tant pour son exubérance que pour l’enthousiasme qu’il dégage par rapport à sa vie d’artiste. Tous deux ont autrefois été des gamins rêvant de vivre de la musique et du spectacle. Jusqu’à aujourd’hui, ils n’ont pas oublié ce gamin et seront éternellement reconnaissants envers la vie et les fans. Comment pourraient-ils alors ne pas voir l’existence de la façon la plus positive qui soit ? Un état d’esprit visiblement unanime au sein de Journey, comme le décrit Deen : « Nous sommes un groupe positif et joyeux ! ». Et Journey a raison de l’être, compte tenu de son retour en force médiatique, des relations entre les membres du groupe plus soudés que jamais ou bien encore de l’exemple rêveur d’Arnel Pineda, cet inconnu venu du fin fond des Philippines et devenu frontman du groupe.

Vous l’aurez compris, dans cette interview, pas de cynisme, pas de dénonciation, ni d’intellectualisme, si ce n’est son analyse pertinente sur la recette du succès. Simplement une discussion avec un personnage extrêmement sympathique avec lequel on se prend au jeu de cet enthousiasme enfantin qui serait, en temps normal, presque irritant. Une fois de temps en temps, sur cette scène de groupes obligatoirement « méchants et vilains » pour reprendre les termes de Deen, une dose de positivisme et même de naïveté, ça fait du bien.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3