ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Tribune   

Guns N’ Roses ou le cauchemar de Shaka Ponk


5 juin 2012, Shaka Ponk fait la première partie de Guns N’ Roses à Bercy. Un souvenir que Frah, le frontman du groupe, n’oubliera pas de sitôt. À l’occasion de la sortie d’Apelogies, une compilation de trois disques proposée par Shaka Ponk, nous avons demandé au chanteur de revenir sur cet épisode haut en couleurs.

Note : Tribune parue initialement dans le magazine Radio Metal N°2. Le nouveau numéro est actuellement disponible aux points de distribution et en commande dans notre shop.

« Faire la première partie de Guns N’ Roses en 2012 a été une catastrophe. En fait, je t’explique l’histoire de ce truc-là : c’est de mémoire le tourneur des Guns qui contacte notre label en disant que le groupe joue à Bercy. C’était l’époque où Axl Rose partait complètement en couilles et arrivait trois heures après le début des concerts. Lire la suite…



News Express   

Magazine RM : Quand Shaka Ponk a fait la première partie de Guns N’ Roses…


Frah, le chanteur de Shaka Ponk, nous raconte ci-dessous un moment insolite de sa carrière : quand lui et son groupe avaient fait la première partie de Guns N’ Roses, en juin 2012, lors du concert du groupe américain à Bercy.

Sa tribune est présente dans le deuxième numéro du magazine Radio Metal, avec Alice Cooper en couverture, actuellement disponible sur nos réseaux et en FNAC. Nous vous proposons un extrait audio ci-dessous car l’anecdote contée vaut le coup d’être entendue !

En savoir plus…



Interview   

Shaka Ponk : retour de convalescence


Shaka Ponk est un modèle. Un modèle d’acharnement, de créativité et de réussite. Melting pop musical (electro, pop, funk, metal…), le groupe français a su fédérer un large public grâce à ses qualités de composition, à son indéniable impact live, et à la pertinence de ses choix stratégiques. Nous avons discuté quelques minutes avec Frah (chant) à l’occasion du best of Apelogies sorti le mois dernier. Une compilation de trois disques où le groupe propose un best of de ses meilleurs titres réenregistrés, un album de titres inédits et de raretés ainsi que le concert enregistré pour l’émission Alcaline en 2018.

Cet entretien a permis de prendre des nouvelles de la santé du frontman, ce dernier ayant connu beaucoup d’ennuis ces dernières années (jambe cassée, problèmes importants aux cervicales, Covid-19…). Et lors de cette conversation, nous avons également demandé à Frah de revenir sur la manière dont il a vécu cette année si particulière (beaucoup d’artistes se retrouveront dans ses propos) et de partager les conseils qu’il pourrait apporter aux groupes émergents et en devenir de la scène metal/rock.

La trajectoire de Shaka Ponk devant sans conteste être prise comme une source d’inspiration pour tous les artistes français qui souhaitent développer leurs groupes.

Lire l’interview…



Le Blog Du Doc   

Un bon modèle doit toujours donner de l’espoir


Le monde de la musique se meurt, les amis.

Beaucoup de causes existent pour expliquer cet état de fait mais l’ensemble de ces causes a, en tout cas, une conséquence principale : il est DE PLUS EN PLUS DUR pour un artiste de percer. Et cette conséquence est de taille. Mais, heureusement, le succès de groupes comme Gojira ou Shaka Ponk dans le monde du metal/rock, des succès acquis à la force du poignet, prouvent que l’on peut s’en sortir à force de travail, de talent, de persévérance et de réussite.

Vous êtes peut-être au courant (et mes collègues qui me supportent chaque jour au studio le savent plus que quiconque !) je suis devenu un inconditionnel du groupe Shaka Ponk. En quelques mois je les ai vu quatre fois en live et, en savourant à chaque fois leur inventivité scénique, tout en approfondissant leurs trois albums, j’ai fini par me poser la question suivante : « Mais, franchement… pourquoi aimes-tu autant ce groupe ? »

Voilà mes explications.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool + Brass Against @ Paris
    Slider
  • 1/3