ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Bodom After Midnight : Après la Faucheuse…


A croire que les destins de Children Of Bodom et Alexi Laiho étaient liés dans la vie comme dans la mort. En novembre 2019 était annoncée la séparation du groupe. A peine plus d’un an plus tard, alors qu’il avait fondé Bodom After Midnight qui se voulait poursuivre son œuvre, n’ayant légalement pas le droit d’utiliser le nom du groupe qu’il avait cofondé en 1997, on apprenait la disparition à l’âge de quarante et un ans du frontman. Parler de choc est un euphémisme. Il a tout de même eu le temps de jouer trois concerts et d’enregistrer trois titres avec sa nouvelle formation.

Daniel Freyberg, qui avait rejoint Children Of Bodom il y a cinq ans et avait suivi Alexi dans sa nouvelle aventure, est quand même là pour assurer la promotion de Paint The Sky With Blood, un EP présentant ces trois premiers – et trois derniers – titres. Forcément, dans ces circonstances, l’exercice de l’interview donne un sentiment étrange puisqu’on parle d’un groupe fraîchement créé mais qui, malheureusement, par la force des choses, n’ira pas plus loin. Mais c’est aussi un témoignage précieux des derniers instants de la vie d’Alexi Laiho et l’occasion de reparler d’un musicien ayant marqué toute une génération et laissé durablement son empreinte dans l’histoire du metal.

Lire l’interview…



Interview   

Children Of Bodom : « bienvenue dans la putain de vie du rock n’ roll motherfucker ! »


Il a fallu attendre trois ans et demi depuis I Worship Chaos pour voir Children Of Bodom délivrer son dixième album, mais tout vient à point à qui sait attendre et Hexed s’apprête à investir les bacs et autres plateformes numériques. Hexed, ça veut dire « maudit » ou « victime d’un envoûtement » dans la langue de Shakespeare. « Quand j’ai écrit la chanson, j’avais le sentiment d’être maudit, comme si quelqu’un m’avait jeté un sort », nous raconte le frontman Alexis Laiho.

Il poursuit : « Quand j’écris des textes, c’est pour évacuer la négativité qui me trotte en tête, et là j’avais ce sentiment à exprimer. Mais quand Hennka et moi avons commencé à discuter du titre de l’album, j’ai comme d’habitude balancé des idées mais c’est lui qui a suggéré Hexed, vu que c’était déjà une des chansons. J’ai trouvé que c’était simple et plutôt cool. Donc c’est devenu le titre. Et il se trouve que ça colle bien à l’ensemble, car le groupe a connu pas mal de déconvenues l’année dernière, rien de très grave mais des trucs chiants, et même la putain de date de sortie de l’album n’a pas arrêté d’être repoussée. Il sort enfin en mars mais j’ai toujours cette frustration par rapport à la date de sortie. Donc on avait vraiment l’impression que tout le putain d’album était maudit, d’une certaine façon. »

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3