ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Stereotypical Working Class, 20 ans plus tard


Mine de rien, ça fait vingt ans ! Benjamin, le batteur de Stereotypical Working Class, blague lui-même là-dessus car, de son propre aveu, ce n’est pas le groupe le plus prolifique du monde : « En 2019, il n’y avait pas de pandémie et on a joué trois fois ! » Mais pour des amoureux de la scène comme eux, la frustration qu’a provoquée cette année 2020 sans spectacle commence à être pesante. Toute leur carrière et leur œuvre ont été construites autour de la scène. Quand d’autres groupes écrivent un disque puis pensent à la scène, les Stereo jouent pour la scène et essayent d’adapter ça sur disque.

Covid-19 oblige, avant que l’on puisse retourner voir des concerts, on va devoir se contenter de Célestopol, nouvel EP inspiré de nouvelles d’Emmanuel Chastellière. Le disque représente pour le groupe un vent de fraîcheur, puisque c’est le premier écrit avec le nouveau guitariste Mehdi. Benjamin, sans langue de bois, annonce que sans ce changement, le groupe serait peut-être mort. L’auditeur aussi pourra ressentir cette fraîcheur, voire cette froideur, tant une couleur sombre, mélancolique enrobe ce nouvel EP. De vingt ans d’existence au changement de line-up, puis à l’écriture, tant des textes que de la musique, Benjamin nous raconte tout le processus qui a amené à la création de Célestopol.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3