ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

POWERWOLF dévoile une reprise de GARY MOORE ; tracklist du disque bonus du nouvel album


Le groupe de power mélodique allemand POWERWOLF, qui s’apprête à sortir le 17 juillet prochain son nouvel album Blessed & Possessed chez Nuclear Blast vient de dévoiler via une lyric-video sa reprise de « Out In The Fields », composée à l’origine par GARY MOORE et qui compte parmi les suppléments du disque bonus Metallium Nostrum accompagnant l’édition spéciale digipack de ce nouvel opus. Visionner la lyric-video…



News Express   

Un nouvel album live de Gary Moore pour septembre


Le label Eagle Records annonce la sortie d’un nouvel album live de Gary Moore, intitulé Live At Bush Hall 2007 et prévu pour le 23 septembre prochain. Il s’agit de l’enregistrement d’un concert qui s’est tenu au Bush Hall de Londres le 27 may 2007 et qui avait à l’origine été diffusé par la radio Planet Rock. Voir la tracklist et l’illustration…



Interview   

Pat McManus en toute honnêteté


S’il est un guitariste talentueux et un personnage charismatique très agréable à voir sur scène, Pat McManus n’a jamais eu beaucoup de succès. Son parcours contient en effet de nombreux moments de malchance qui lui ont même fait perdre espoir.

Walking Through Shadows est un titre d’album qui symbolise évidemment cette montagne d’obstacles que la vie réserve injustement aux artistes, malgré leur investissement colossal. Pat va plus loin dans la transparence puisque le morceau « Walking In The Shadows Of Giants » est un aveu de jalousie vis-à-vis de ses prédécesseurs qui ont réussi. Une honnêteté devant laquelle on s’incline.

Néanmoins détrompez-vous. Pat McManus n’est pas un de ces musiciens aigris qui crachent sur les grosses pointures, masquant leur jalousie avec des opinions artistiques douteuses. L’admiration et le respect du guitariste vis-à-vis de Jimi Hendrix n’a, par exemple, jamais tari. Pat McManus n’est pas blasé. Sa déception a laissé la place à une acceptation pragmatique de sa situation. Une patience et un flegme (typiquement irlandais selon lui) qui lui permettent de sourire en toute circonstance et qui font que, au final, il n’a jamais abandonné.

Lire l’interview…



Song For The Deaf   

Quand Thin Lizzy se fait Joaillier


Thin Lizzy[/urlb] est un des pionniers de notre style favori. Fondé en 1970 à Dublin, le groupe a durci son rock au fil des années pour, en 1976, sortir une des pierres angulaires de sa discographie et son premier chef d’oeuvre, Jailbreak. Ce CD regorge d’hymnes, dont le tubesque « Boys Are Back In Town » qui les a fait connaître aux yeux du grand public…

Cet article ne parle pas de cette chanson. Nous avons choisi de nous concentrer sur la face B du single pré-cité, la dernière chanson de l’album : « Emerald ». Pour être plus précis, il est ici question de l’héritage qu’elle a laissé à travers différentes reprises.

Mais avant de parler de ces reprises, attardons nous sur cette chanson.



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3