ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Paul Personne l’électron libre


Paul Personne By Yann BuissonSi Paul Personne a longtemps été, et est encore parfois, considéré comme LE bluesman français, ceux qui connaissent son oeuvre, qui remonte jusque dans les années 70 avec Bracos Band puis Backstage, avant de partir dans une prolifique carrière solo, savent que le guitariste est avant tout un électron libre qui met un point d’honneur à suivre son instinct. Mais c’est bien au blues qu’il revient avec son nouvel album Lost In Paris Blues Band, issu d’une session de trois jours organisée sur le pouce avec quelques nouveaux copains, rencontrés à l’occasion de la tournée Autour De La Guitare : John Jorgenson, Robben Ford ou encore l’ex-Guns N’ Roses Ron « Bumblefoot » Thal. Un album à son image : spontané, authentique et convivial.

C’est donc à l’occasion de la sortie de cet opus un peu particulier que nous nous sommes entretenus avec Paul, pour qu’il nous le présente, déjà, mais aussi revenir sur une carrière qui ne peut que forcer le respect. Car comme il l’avoue : « Si j’avais fait plus de concessions à tous ces diables que j’ai rencontrés et qui voulaient me faire signer un contrat avec eux, j’aurais peut-être été plus connu, plus riche, plus populaire, » or il a toujours choisi indéfectiblement de suivre sa propre voie, dans le business comme en musique. L’occasion également d’en savoir plus sur son rapport au hard et au rock de manière général, et puis à sa voix et bien sûr aux guitares, un des grands amours de sa vie.

Lire l’interview…



On Nous Prend Pour Des Cons   

La critique est facile, l’art est difficile… quoique.


L’art du classement n’est pas une pratique aisée. On ne s’improvise pas artisan-classeur ; et plus particulièrement dans le monde artistique et musical. Car l’art ne se mesure pas. Il n’existe aucune aune pour évaluer la grandeur de telle œuvre par rapport à telle autre. Peut-on d’ailleurs faire se confronter une pièce musicale particulièrement académique mais efficace en diable par son classicisme et une autre composition plus expérimentale – pour ne pas dire avant-gardiste – ayant pour elle d’apporter des sensations nouvelles ?

Probablement, si nous mettons alors de côté la « valeur » artistique pour mesurer la valeur sensationnelle. Mais là encore, comment mesurer cette donnée ? Faut-il engager un biochimiste pour calculer la quantité d’endorphine relâchée dans le corps au moment où tel arpège, où tel riff fait son apparition ? Mais nous ne pouvons soumettre l’analyse de la création à des données savantes chiffrées.

Lire la suite…



Potin   

Respectez vos instruments ou sinon…


Quelle époque que la fin des années 60 ! Les rues de San Francisco baignaient dans le LSD et un nuage de fumée au parfum de marijuana flottait au dessus de Woodstock. Jimi Hendrix enflammait sa guitare à Monterey et Pete Townshend explosait la sienne sur la scène du plus grand festival de tous les temps. Eh bien, mal leur en a pris !

Le guitariste des Who aurait raconté au site Glossynews.com (j’use bien du conditionnel car le site ne semble pas se vanter de son extrême sérieux) qu’en septembre dernier, l’esprit de toutes les six-cordes broyées au cours de sa carrière auraient décidé de se venger d’années de massacres, en concentrant leur rancœur dans le fantôme d’un des pères de la guitare électrique : Les Paul !

Lire la suite qui fait peur…



Potin   

C’est sans doute plus simple de trouver une bonne reprise


Il y avait bien longtemps que nous ne nous étions amusé au jeu des listes sur Radio Metal (si on excepte nos tops et flops de 2010 ou notre liste au Père Noël). Il y a une paire de mois, nous avions laborieusement arpenté la Toile pour accoucher dans la douleur d’un Worst Of des reprises qui pullulent sur les sites de vidéos en streaming comme l’acné sur la tronche du collégien découvrant les joies de la puberté.

C’est donc usés par le visionnage des pires hommages qu’on puisse rendre à un artiste que nous étions revenus avec seulement sept cas abominables. Le site Gibson.com, moins original, a préféré arpenter le versant plus brillant de la médaille. Trop facile. Il n’est pas si difficile de composer un Top 10 des meilleures reprises. Cela créera, au final, un peu de polémique mais au moins la recherche ne blessera pas aussi profondément votre amour pour les originaux que le travail que nous, nous avons fourni.

Mais comme chez Gibson, on ne travaille pas forcément comme des manches, ils ont doublé l’exercice avec la condition que les dix reprises en questions surpassent l’original. Et sans forcément remettre leurs choix en question, cela mérite quand même souvent discussion.

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

La France du metal et son éternel train de retard


Mais quelle belle brochette de cons !

Excusez ce cri du cœur grossier, surtout pour un blog de fin d’année. Je sais que ce n’est pas vraiment le moment mais franchement, je vais vous dire la vérité, je ne pouvais pas commencer différemment ce blog du 31 décembre 2010. Car c’est l’actu qui me force à vous proposer un nouveau billet alors que l’article qui devait sortir aujourd’hui était déjà écrit depuis le week-end dernier ! Mais au moment où j’écris ces lignes, soit mardi 28 décembre à 12h25, j’ai été obligé de m’adapter à l’actu de Radio Metal pour vous proposer, en ce réveillon, un billet un peu plus… agressif.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3