ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Lacuna Coil: The queen and her halo are still shining bright


“We’re still here, we’re still powerful and we’re still going strong and going even better than at the beginning,” Says Christina Scabbia with an unwavering confidence in the following interview. With more than fifteen years and six albums – the last opus, Broken Crown Halo, was released this past 31st of March by Century Media Records – Lacuna Coil moves forward without raising a brow with its highly recognisable quality gothic metal marked by the unique vocal duo formed by the frontwoman and Andrea Ferro.

A new album which marks a change in the band’s ranks with the departure of Cris Migliore (guitar) and Cristiano Mozzati (drums) after 16 years of good and loyal services. Nothing to take Lacuna Coil down; unwavering, we’re telling you! Focusing on the music, if Dark Adrenaline (2012) was considered to be a synthesis to the career of Lacuna Coil, Broken Crown Halo intends to be slightly more tormented, fed as it was by ordeals life put in the band’s way and which have more than ever proven to be a source of introspection and therefore inspiration. Cristina Scabbia tells us all about this but also about the band’s relationship with movies – horror movies in particular, or about the critics her associate Andreas happens to receive at times.

Read the interview.



Interview   

Lacuna Coil : la reine et son halo rayonnent toujours


« Nous sommes toujours là, toujours forts, nous sommes toujours aussi intenses et même plus qu’à nos débuts » affirme Cristina Scabbia, auréolée d’une confiance inébranlable, au cours de cet entretien. Avec plus de quinze ans d’activité et six albums réalisés – la nouvelle mouture, Broken Crown Halo, sort ce lundi 31 mars chez Century Media Records – Lacuna Coil avance sans sourciller avec son metal gothique reconnaissable entre mille, où la qualité est toujours au rendez-vous et marqué par ce duo vocal unique que la chanteuse forme avec Andrea Ferro.

Un nouvel album qui marque le changement dans les rangs du groupe avec les départs de Cris Migliore (guitare) et Cristiano Mozzati (batterie) après 16 ans de bons et loyaux services. Pas de quoi déstabiliser Lacuna Coil ; inébranlable disions-nous. Et côté musique, si Dark Adrenaline (2012) peut être considéré comme un album synthèse de la carrière de Lacuna Coil Broken Crown Halo se veut lui un peu plus tourmenté, alimenté par les épreuves de la vie qui se sont montrées plus que jamais source d’introspection et donc d’inspiration. On parle de tout ceci avec Cristina Scabbia mais également du rapport que le groupe entretient avec le cinéma et en particulier les films d’horreur ou des critiques reçues parfois par son acolyte Andrea.

Lire cet entretien.



Interviews   

Jonathan Davis (Korn): his battle against do-nothingness


With guitarist Head’s return, it can be said that Korn was eagerly awaited by the crowd. But if there is one thing that Korn doesn’t listen to anymore – or at least pretends not to listen – it is what the audience expects. A few ranting people demand that the band forget about its dubstep experimentation and come back with a fundamentally metal album? Thus Korn offers them “Never Never”, one of the poppiest songs of its career. « I like going against what is expected, I like doing what you’re not supposed to do, » explains singer Jonathan Davis in the following interview.

But the main tasks undertaken by the band was on one hand seeing how Head’s return would work out and on the other hand going forward with their new album. The result is The Paradigm Shift, neither another version of The Path Of Totality, nor a renunciation to its roots. It is first and foremost an album full of contrasts where Korn puts to practice the know-how it acquired over the years more than ever before.

Read the interview…



Interview   

Jonathan Davis (Korn) : sa bataille contre l’immobilisme


Avec le retour du guitariste Head, on peut dire que Korn était attendu au tournant. Mais s’il y a bien une chose que Korn n’écoute plus – ou fait mine de ne plus écouter – ce sont les attentes du public. Les râleurs somment le groupe d’oublier les expérimentations dubstep et de revenir avec un album foncièrement metal ? Alors Korn leur offre « Never Never », l’une des chansons les plus pop de sa carrière. « J’aime aller à l’encontre de ce qui est attendu, j’aime faire ce que tu n’es pas supposé faire », nous explique le chanteur Jonathan Davis dans l’entretien qui suit.

Mais la tâche à laquelle s’est surtout attelé le groupe, c’est, d’une part, tester le retour de Head, s’assurer que cela avait des chances de fonctionner, et, d’autre part, aller de l’avant avec leur nouvel album. Le résultat est The Paradigm Shift, ni une redite de The Path Of Totality, ni un reniement, il est avant tout un album contrasté où Korn met plus que jamais à profit son savoir-faire acquis avec les années.

On en parle ci-après avec Jonathan Davis, toujours agréable, toujours bon client, même lorsqu’il s’agit d’aborder des sujet un peu plus personnels.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3