ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Grorr – Ddulden’s Last Flight


Au-delà du nom qui intrigue, Grorr entend bien se démarquer par son approche singulière de la musique. Le groupe originaire de Pau et formé en 2005 compose sa musique à partir de storyboards élaborés en amont, désireux d’accentuer le cachet cinématographique de sa musique. À cela s’ajoute la versatilité des musiciens, aussi à l’aise avec des instruments traditionnels que des sonorités plus « modernes ». Ses deux précédentes créations, Anthill (2012) et The Unknown Citizens (2014), ont eu le succès critique qu’elles méritaient, de quoi permettre à Grorr d’arpenter les scènes et de donner vie à son concept : une « musique visuelle », accompagnée de clips en stop-motion. La formation a survécu à un changement de chanteur en 2016 et a redonné signe de vie en novembre dernier avec l’EP II, une mise en condition avant l’imminence de Ddulden’s Last Flight. Par ce biais, Grorr veut rendre hommage aux bandes originales de films d’aventures classiques, un terreau fertile pour les orchestrations ambitieuses.

Lire la suite…



News Express   

GRORR : les détails du nouvel album Ddulden’s Last Flight ; clip vidéo de la chanson « Orang Lao » dévoilé


Le groupe de metal progressif/mathrock français GRORR sortira son nouvel album, intitulé Ddulden’s Last Flight, le 26 février 2021 via ViciSolum Productions. En savoir plus …



Live Report   

Metal Oper’art : un événement iconoclaste et fédérateur


L’idée un peu folle de faire jouer Empiryum dans un opéra est née d’Alca Culture, et surtout de Jérémy Tissier connu pour être le bassiste du groupe Psygnosis. Le samedi 29 avril a donc eu lieu le premier concert/festival en France dans un opéra, intitulé Metal Oper’art. À l’Opéra National du Rhin, dans la belle ville de Strasbourg, le public a eu la chance de voir se succéder cinq groupes singuliers. Au programme : Laniakea, Grorr et Psygnosis. Le tout avec les très attendus Igorrr et les rares Empiryum. Retransmis par Arte, cet événement a été concocté avec passion dans un lieu peu commun, à l’image du festival In Theatrum Denonium qui se déroule chaque année à Denain.

On s’assoit confortablement dans ces sièges de l’opéra, parmi la foule de curieux venus en masse pour profiter de cet événement iconoclaste. De tous âges et avec tous les styles, le lieu est assez bien garni et l’on démarre la soirée avec un jeune groupe français : Laniakea. Sur scène, on peut voir encore le décor de l’opéra La Calisto, programmé la veille et le lendemain de cette soirée metal, avec en outre une grande structure cylindrique et un immense perchoir qui renforcent le gigantisme du lieu.

Lire la suite…



News Express   

GRORR dévoile un clip vidéo animé pour la chanson « The Worker – You Know You’re Trapped… »


GRORR dévoile un clip vidéo animé réalisé par Médéric Grandet pour la chanson « The Worker – You Know You’re Trapped… ». Celle-ci apparaît sur l’album The Unknown Citizens sorti le 14 novembre 2014. Voir le clip…



News Express   

GRORR propose un nouveau titre en écoute


GRORR sortira son nouvel album intitulé The Unknown Citizens le 14 novembre 2014 et propose ci-dessous un nouveau morceau, « You Know You’Re Trapped ». Ecouter le morceau.



News Express   

GRORR révèle la date de sortie de son prochain disque ; deux nouveaux titres en écoute


GRORR annonce sur sa page Facebook qu’il vient de signer un contrat avec le label suédois ViciSolum Productions pour son nouvel album intitulé The Unknown Citizens qui sortira le 14 novembre 2014. Vous pouvez découvrir ci-dessous les titres « The Fighter – Pandemonium » et « The Dreamer – Unique ». Ecouter les morceaux.



Blow Up Your Video    Nouvelles Du Front   

Grorr : l’art pour seul vecteur


Grorr, révélation High Hopes de février 2013, rentre encore un peu plus dans la cour des grands. Dimanche dernier, 21 avril, le groupe dévoilait, à 20h00 pétantes, son tout premier clip. Issu de l’album Anthill, c’est le titre « We Legion » qui a été retenu afin d’être mis en images. Or, dans le monde des clips, on trouve un peu de tout. Du bon comme du très… limité ? Car le clip répond irrésistiblement au simple besoin d’apporter une image là où seul le son s’exprime. À l’instar des artworks, le clip – vecteur de cette matérialisation de l’image – occupe une zone floue entre le marketing et l’expérience esthétique. Et ce tout premier clip de Grror se place comme étant à la fois une véritable œuvre d’art à l’esthétique soignée qui, de fait, crée une fascination visuelle, mais aussi, une véritable fenêtre de visibilité du combo auprès d’un public désormais élargi.

L’œuvre audio de Grorr est déjà intense. Son message musical est profond, spirituel. Étrangeté captivante et envoûtante ; Anthill relate la vie d’une fourmilière expansionniste et de son microcosme à travers un concept-album cohérent trempé dans une sauce death metal alambiquée. Mais, bien que l’opus s’avère déjà très proche d’un livre audio, le clip de « We Legion » relève encore son aspect de conte.

Une image est une représentation visuelle voire mentale de quelque chose. Elle peut être naturelle ou artificielle, visuelle ou non, tangible ou conceptuelle. Au final, ce nouveau clip, c’est en quelque sorte tout cela à la fois.

A voir dans la suite.



Révélation High Hopes   

Grorr sera un des grands de demain


Ne vous êtes-vous jamais demandé quel hybride cornu sortirait de l’accouplement d’un pachydermique Meshuggah et d’un puissant Gojira ? Question ô combien existentielle pour tout amoureux de death metal alambiqué. Cependant, cette caste est convoitée. Déjà bien agrémentée par ses nombreux combos ricains, où seul nos Frenchies de Gojira ont su s’y faire une vraie place. Mais High Hopes est là pour trouver les talents de demain. Et Grorr en fera incontestablement partie.

Né en 2005 à Pau, le groupe, après une démo auto-produite en 2008 et un album (Pravda, sorti en 2011), a offert en septembre dernier une véritable pépite. Un death metal progressif d’une impressionnante qualité et maîtrise. Un album démontrant toute la richesse du metal français et son récent mais non-moins excellent savoir-faire. Voilà d’ailleurs comment les Palois présentent leur dernière œuvre, Anthill, comme « un concept album en quatre mouvements morcelés en 13 plages [qui] donne au final 45 minutes de musique cohérente, aux nombreuses ambiances, et dont l’histoire, autant que la musique, peuvent tourner dans une boucle sans fin. »

Le concept de cet opus tourne autour du microcosme d’une fourmilière, en allant de son réveil au printemps, en passant par des guerres d’expansion, et s’achevant lors d’une révolution avec l’arrivée de l’hiver. Une histoire contée, « story-boardée », et un ensemble d’instruments traditionnels et d’ambiances world music (vielle à roue, Sitar, percussion africaines et indiennes, flûtes japonaises…) utilisés pour ajouter une certaine forme d’exotisme à ce récit qui devient voyage. Grorr, ou l’avenir du metal français, dans le même sillon que Gojira ?

Découvrir l’album Anthill.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3