ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Metal Culture(s) : le metal dans toute sa diversité


Nous voilà enfin de retour dans les monts de Guéret. Après une sixième édition en 2016 qui avait fait trembler la chapelle, l’édition 2017 était dès lors attendue. L’affiche est d’ailleurs assez intéressante : une sorte de best of français mélangé à des pépites internationales. La première soirée de concert du vendredi commence dans une salle excentrée avec une exposition photo et le concert acoustique du groupe Klone. La voix du chanteur, les guitares et l’accordéon sont d’une harmonie rare. Aussi accessible que mélodique, autant puissant que doux, si magnifique… le concert semble bien court mais la soirée à la Chapelle va commencer. Car oui, le metal culture(s) c’est avant tout des concerts qui ont lieu dans une petite chapelle de la ville de Guéret… quel cadre angélique pour une musique diabolique !

La soirée commence avec le groupe local Gut Scrapers, une sorte de hard rock bien ficelé aux diverses influences. Les gars envoient clairement un bon son, plein de bonne humeur et chauffent un public qui sera conquis par leur musique avant la fin du set. C’est au tour de 7Weeks de se produire. Le set proposé est ultra efficace. 7Weeks fait partie de ces groupes que l’on a vu passer ces dernières années et propose un son, une ambiance, un show toujours plus propre. Techniquement irréprochable, le groupe déroule ses titres entraînant le public avec eux.

Lire la suite…



Interview   

Gut Scrapers offre son âme au rock lourd


Passer d’un groupe de reprises à une véritable formation, unie par un même désir de faire, enfin, sa propre musique : voilà le chemin que connait, ou qu’a connu, nombre de formations. Et même arrivé à la quarantaine, cela fonctionne encore. Tel est le cas du quintet nîmois Gut Scrapers, qui, après avoir interprété le répertoire des punks Social Distortion, joue son propre rock’n’loud. Du bon hard rock burné, costaud et aux riffs épais, qui a depuis pris forme sur un premier album, Gimme Your Soul, sorti il y a un an.

Mais Gut Scrapers c’est aussi un groupe qui se qualifie lui-même de « tout-terrain ». Écumant les clubs et les scènes, où l’on a pu les retrouver aussi bien en première partie des Lords Of Altamont que de Sinsemilia, des Fatals Picards ou encore de Crucified Barbara. Mais le combo est plus « hard » que « rock ». D’ailleurs, à choisir, ce dernier se verrait plus sur les planches d’un Hellfest que sur celles des Eurockéennes. Mais avant de voir haut, le groupe garde les pieds sur terre, ne voulant pas brûler les étapes de sa formation. Car quand, comme Gut Scrapers, on vient du sud de la France, faire du metal et en jouer sur scène, ce n’est pas une sinécure.

Lire l’interview.



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3