ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Chickenfoot : quand les rockstars prennent leur pied


Ils sont de retour ! Deux ans à peine après le premier album, puis une tournée, Chickenfoot remet ça avec un nouvel album intitulé III. Il faut dire que le quatuor de super stars du rock a une sacrée envie et tant qu’il y a de l’envie, il y a de la vie. Le DVD Get Your Buzz On sorti entre les deux albums enfonçait d’ailleurs le clou quant à la viabilité de ce groupe en montrant quatre musiciens tout sourire, s’amusant et se servant des titres du premier album comme prétextes pour des jams de folie.

Assurément, les titres de ce nouveau disque, même s’ils s’avèrent plus travaillés, serviront de très bonne base pour en faire de même sur la tournée à venir : « On se rend compte que les nouvelles chansons offrent de belles possibilités d’improvisation » déclare Joe Satriani, guitariste de prestige de la formation. Et ce même si le batteur Chad Smith ne pourra participer à toutes les dates dû à son engagement au sein des Red Hot Chili Peppers. On a d’ailleurs pu découvrir son remplaçant temporaire, Kenny Aronoff et son look crâne rasé et lunettes noires à la Satch, dans la poilante vidéo du single « Big Foot » et force est de constater que l’attitude reste intacte.

En tout cas, une chose est sûre : Chickenfoot ne veut pas se prendre la tête, conscient de posséder ce « petit truc » rare qu’il ne faut en aucun cas détruire : l’alchimie.

Ci-après nous vous proposons un double entretien avec le guitar-hero Joe Satriani et l’ex-bassiste de Van Halen Michael Anthony qui expliquent cet état d’esprit et plus encore.

Lire l’entretien…



Metalanalyse   

Chickenfoot : pourquoi en demander plus ?


Être ce que l’on qualifie de « super groupe » est peut-être davantage une tare qu’une bénédiction. Entre ceux qui attendent de vous plus que vous ne voulez en faire et ceux qui prêtent de mauvaises intentions à votre existence, rares sont ceux qui abordent votre œuvre sans préjugé. Ce n’est pas ce que vous proposez qui est apprécié mais ce que vous auriez dû proposer. Ce ne sont pas vos réelles motivations qui sont prises en compte mais celles que vous avez peut-être ou n’avez peut-être pas eues. On vous juge pour ce que vous n’êtes pas, pour ce que vous ne serez sûrement jamais ou pour ce que vous ne voulez surtout pas être. En même temps, un rassemblement de grands noms d’une scène ça fait toujours de la publicité de manière implicite, alors il faut accepter son statut et les préjugés du peuple qui vont avec.

Chickenfoot a compris ça et d’ailleurs se contrefiche de son statut. Au contraire, il s’en amuse. Preuve en est ce nom ridicule (« pied de poulet » en français) ou cette vidéo stupide pour le dernier single « Big Foot » où un homme déguisé en poulet géant s’échappe d’un poulailler, vole une voiture puis un vélo, se bat avec Big Foot et fini par se faire renverser par une camionnette en rencontrant une charmante créature. Un humour léger et décalé dont fait preuve le groupe depuis le début, comme pour dédramatiser ce line-up composé de pointures du rock.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Chickenfoot contre Big Foot : y’a match !


On savait déjà les nuits de Sammy Hagar peuplées d’extraterrestres qui lui piratent le cerveau. Mais ses journées, dès le réveil, n’ont pas l’air plus dénuées de charmes… ni d’étranges créatures.

Car, si le quotidien d’un membre de Chickenfoot – le super groupe réunissant l’ancien chanteur rouquin de Van Halen, mais aussi l’ancien bassiste de cette même bande à Eddie, Michael Anthony, avec le guitar-hero Joe Satriani et le batteur Chad Simth (qui est retourné gagner sa croûte avec les Red Hot Chili Peppers et est remplacé pour le moment par Kenny Aronoff) – ressemble au périple du héros de ce nouveau clip, alors, oui, avoir des pieds de gallinacé semble mener loin : on se réveille d’abord dans un poulailler avec l’air de ne pas trop savoir comment on est arrivé là, on se lisse le bec devant la glace, on se rafraîchit avec les copines puis, ni une, ni deux, dès qu’elle a le dos tourné, on pique la caisse de la taulière.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Sammy Hagar (Chickenfoot) : « Van Halen me manque »


Sammy Hagar (Chickenfoot) viendrait de déclarer à The Pulse Of Radio les quatre mots suivants : « Van Halen me manque ». Alors bichette, ils te manquent les Van Halen ?! Rooh… viens voir le Doc’ pour un câlin !

Bien qu’il ait lourdement chargé le guitariste Eddie Van Halen et son frère Alex (batterie) dans ses récentes mémoires, Sammy aurait reconnu auprès de notre confrère The Pulse Of Radio que l’époque Van Halen lui évoque toujours de bons souvenirs. « Vous savez, Van Halen me manque […] Je n’aime pas ces connards et je les emmerde pour ce qu’ils ont fait à Mikey [Michael Anthony, ex-bassiste de Van Halen, officiellement évincé en 2006], pas à moi. Pas besoin. Des salauds. Mais ils me manquent. [rires] Je regrette cette maîtrise musicale, cette étincelle créative et les conflits qui faisaient fonctionner le tout. Chickenfoot a tout ça, mais sans les conflits. »

Avec l’ami Sammy on a ici tout le paradoxe de l’être (musical) humain : parfois on finit par aimer quand ça fait mal et quand ça crie. Et lorsque le résultat sur la musique est probant malgré les conflits de personnalités (comme dans Van Halen, Faith No More ou encore Oasis pour parler d’autres genres musicaux) alors on se dit que la baston peut avoir du bon. En même temps, un musicien comme Nick Oliveri (Kyuss Lives!) l’a apparemment compris depuis belle lurette mais il s’est trompé de combat le saligaud !

Le prochain album de Chickenfoot sortira le 27 septembre et s’intitule Chickenfoot III.



Potin   

Sammy nous laisse Hagar


D’après certaines sources très sérieuses (vous noterez d’ailleurs à quel point je prends soin de citer l’origine de mes sources), environ 2% de la population des États-Unis auraient déjà été victime d’enlèvements par des êtres venus d’autres planètes, ce qui représenterait, à trois pékins près, six millions de personnes. Apparemment, le Yankee est un bon sujet d’expérimentation pour ces hautes intelligences venues de l’autre bout de la galaxie.

Ce doit être fascinant de lire un rapport d’étude rédigé par un représentant de ces civilisations avancées venues d’Alpha Centauris. En tout cas, la partie consacrée à l’analyse du sujet Sammy Hagar pourrait même être bien plus intéressant que tout ce que l’ancien chanteur de Van Halen pourrait avoir à dire sur Eddie, David et les autres dans son autobiographie. Oui, nous ne craignons pas de le dire : ce qui nous intéresse, c’est le dossier « Van Alien ».

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Sammy Hagar : le poids des mots


Je suis soudain curieux de savoir ce que contient l’autobiographie de Sammy Hagar (Chickenfoot). Je sais ce que je dis à chaque fois au sujet des mémoires de telle ou telle vedette : plus jamais ! Mais ça peut se comprendre : j’ai l’impression d’être un peu plus stupide à chaque fois que je lis un de ces machins. Encore plus quand j’ai dû me coltiner celles de Vince Neil (qui s’est récemment fait larguer comme une me*** par sa copine – comme quoi les clichés sur les blondes sont vraiment exagérés)…

Mais revenons-en à Sammy. Soudain ça me titille vraiment de connaître les coulisses et certains détails sur les années passées dans Van Halen qu’il a pu décrire dans son Red : My Uncensored Life In Rock, sorti avant hier pour les anglophones, car, au vu de certaines déclarations faites dans la presse ces derniers temps par le Red Rocker, cette période a l’air d’avoir laissé un goût de bile au fond de sa gorge qu’il n’arrive pas encore à avaler.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Les pieds dans le plat


Autant que je vous l’avoue tout de suite avant d’aller plus loin : j’ai un véritable problème avec toute cette catégorie de guitaristes qu’on appelle « guitar heroes », qui se touche le manche et font en sorte que leur petit monde tourne autour de leur personne. De ce fait, des gars comme Yngwie Malmsteen ou Joe Satriani me sont particulièrement antipathiques. Par conséquent, je me méfie des intentions de Joe Satriani quand, au sujet de l’avenir de Chickenfoot, il donne déjà les noms des remplaçants potentiels de Chad Smith.

Pour rappel, Chad Smith, est, depuis plus de vingt ans, le batteur de Red Hot Chili Peppers avec lequel il prépare actuellement un nouvel album. Il était le batteur rêvé pour une dream team du hard rock comme Chickenfoot mais à l’heure actuelle, son manque de disponibilité semble compromettre la suite de l’aventure et la production d’un nouvel album. Joe Satriani mettrait bien sur son tabouret quelqu’un comme Tommy Lee (Mötley Crüe) alors que, dans le même temps, Sammy Hagar (ex-Van Halen), chanteur au sein du super groupe, refuse totalement cette éventualité dans une interview à The Pulse Of Radio: « Chad et moi, la façon dont nous nous motivons l’un l’autre, nous faisons que les choses tournent rond. […] Et pas au niveau créatif, c’est au niveau de la personnalité et de la façon qu’il a d’apporter de l’énergie au groupe.[…] Sans Chad, je ne suis pas sûr que nous aurions ça. »

Alors, je lance ma petite polémique (ce n’est pas à moi de la faire grossir) : ne faut-il pas craindre de Joe Satriani certaines velléités de faire de Chickenfoot SON autre groupe ou n’est-ce qu’un empressement passionné de réaliser ce nouvel album et entraînant des déclarations, en l’occurrence, discutables ?



Nouvelles Du Front   

Il n’ya pas que Jimmy Page dans la vie, il y a les autres aussi.


Mais qu’est-ce qu’ils ont tous en ce moment ? Serait-ce la mort de Dio, Peter Steele et les autres qui les motive à laisser une trace de leur vie derrière eux (au cas où…) ? Il faut bien reconnaître que ces types n’ont vraiment rien offert à leur public tout au long de leur carrière : des concerts par centaines, des albums, en veux-tu-en-voilà… Peanuts, quoi !

Il y a bientôt un an de ça, Phil Anselmo nous annonçait qu’il préparait son autobiographie écrite en collaboration avec l’auteur Corey Mitchell (abonné aux livres dits « true crime », autrement dit traitant de réelles affaires de meurtres ; Phil Anselmo serait-il le slasher du metal ?). Récemment, nous avons eu droit aux sept péchés capitaux de Corey Taylor (Stone Sour) et à la vie de Steven Adler (ex-Guns ‘n Roses ) en librairie. Dave Mustaine (Megadeth) aussi va d’interviews en interviews pour faire la promo de son autobiographie sobrement intitulée : Mustaine : A Heavy Metal Memoir. Et je vous en prie, pour ce dernier, ne jouons pas les mauvaises langues en soupçonnant qu’il nous reparle de Metallica, tant que nous ne l’avons pas lu. Mais si la maison d’édition peut nous faire parvenir une copie, nous chroniquerons ce livre avec joie et autant d’objectivité que possible. Et en attendant que mon appel soit entendu, nous aurons peut-être déjà l’opportunité de lire l’autobiographie de Sammy Hagar.
Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3