ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival   

Sonisphere France 2013 : fil rouge de la journée du dimanche 9 juin


Et c’est reparti ! Deuxième journée du Sonisphere 2013 et, comme nous l’avons fait hier, vous allez pouvoir la suivre en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de midi à 2h du matin ! Suivez-nous donc dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour tout savoir sur cette nouvelle édition du Sonisphere et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement pour ne rien manquer de ce récit métallique.

Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire le fil rouge…



CR De Festival   

Sonisphere France 2013 : fil rouge de la journée du samedi 8 juin


C’est parti ! Le Sonisphere 2013 démarre aujourd’hui et, comme nous avons pu le faire ces dernières années au Hellfest, vous allez pouvoir le suivre en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour de midi à 2h du matin ! Suivez-nous donc dès maintenant via nos trois plate-formes éditoriales – le site de Radio Metal, notre page Facebook et notre compte Twitter – pour tout savoir sur cette nouvelle édition du Sonisphere et obtenir nos impressions à brûle-pourpoint. Nous vous conseillons donc de recharger cette page régulièrement pour ne rien manquer de ce récit métallique.

Par ailleurs, sachez que les live reports de ce fil rouge pourront être enrichis quelques jours après le festival et nous vous proposerons également, a posteriori de l’événement, des galeries photos entièrement consacrées aux prestations des artistes.

Lire le fil rouge…



Live Report   

HeadCharger, indomptable hybride


Si vous avez écouté Tracer avant de vous rendre ce soir au Divan du Monde, vous devez vous attendre à une soirée qui remue, placée sous la bannière du metal certes, mais sacrément mâtinée de rock. Si vous avez écouté Slow Motion Disease, excellent dernier album de nos Normands préférés, explosion musicale jouissive, aux guitares inspirées et au chant qui vous transporte, vous vous attendez encore plus à une soirée qui remue. Vos attentes sont légitimes mais force est de constater, au vu du remplissage modeste de la salle, que vous n’avez pas été nombreux à goûter au voyage de saveurs auditives proposé par Headcharger, tête d’affiche de la soirée.

C’est bien dommage car la combinaison d’un tel album et d’un groupe aux prestations toujours sincères et énergiques aurait dû vous inciter à bouger et à obtenir la réponse à la question du jour : qu’auront donc fait les Caennais les plus metalleux de la planète ? Eh bien, ils auront maintenu un équilibre presque parfait. Voyez plutôt en lisant les lignes qui suivent… All night long, s’il le faut.

Lire la suite…



Galerie Photos   

HeadCharger @ Le Divan Du Monde, Paris, France – 30/04/2012




Galerie Photos   

Headcharger @ Le Fil, Saint-Etienne, France – 07/02/2012




Blow Up Your Video   

Headcharger fait monter la sève, même dans les vieilles souches


Vous sentez que votre cœur bat à seulement huit pulsations minutes ? Pour un être humain, c’est très mauvais signe ; vous êtes sans doute sur le point de mourir, au moins d’ennui, et il vous faudrait sûrement un bon électrochoc. Autre méthode : vous pourriez vous inoculer la Maladie du Ralenti, ou Slow Motion Disease, le nouvel album de Headcharger (sorti chez XIII Bis Records le 30 janvier dernier), à s’injecter directement dans les oreilles. Premiers signes que la chose agit bien : mouvements de la tête et des pieds de haut en bas. Ça va vous faire circuler le sang.

Mais si vous sentez tout de même que votre métabolisme reste à un rythme approchant celui d’un épisode de Derrick, les Normands ont un autre traitement à vous proposer : une base électrique dont les effets se rapprochent de certaines pilules bleues qui font circuler la sève, même dans les branches molles, à s’injecter par voie oculaire.

Voulez-vous en savoir plus ?



CR De Festival   

Hellfest 2011 : le fil rouge du samedi 18 juin


Du 17 au 19 juin 2011, nous vous proposons un fil rouge en direct du Hellfest. Ce dernier se déroule à Clisson sous trois jours et réunit 80 000 personnes. Morbid Angel, Rob Zombie, In Flames, Coroner, Scorpions, Ozzy Osbourne, Kyuss Lives ! font partie des principales attractions de ce festival. Mais ils ne sont pas les seuls puisque près de 120 groupes sont présents au Hellfest. Un live report intégral de l’événement en instantané sans oublier des séquences backstages exclusives avec les artistes : voilà ce que vous propose Radio Metal durant ces trois jours de metal à Clisson.

C’est parti pour le fil rouge de la journée du samedi 18 juin. Pour voir l’avancée de notre reportage, il vous suffit de recharger la page. Dans le but d’avoir une navigation optimale pour la lecture de ce fil rouge nous vous conseillons vivement d’utiliser le navigateur Firefox. Retrouvez également les fils rouges du jeudi 16, vendredi 17 et dimanche 19 juin.

Lire la suite…



Live Report   

Airbourne : importateur d’excès


Commençons par une petite leçon de langues étrangères. Excès, en australien, cela se traduit par Airbourne. Excessif aussi. Et n’oubliez pas que dans nos dictionnaires de français, cela peut signifier une quantité qui se trouve en plus ou quelque chose qui dépasse la mesure normale. Donc, nous pouvons dire qu’il y a du bon dans l’excès… s’il est bien dosé. Après cette mise au point linguistique et avant de prendre en pleine face la déferlante australienne, voyons ce que les Français de HeadCharger et de Die On Monday ont donné en ce soir du 18 décembre 2010, troisième et dernière date du festival Bring The Noise, mis en place par La Radio Rock (c’est elle qui le dit) OuÏ FM.

Premier excès de la soirée, la météo et la neige de saison qui n’arrêtent pas de tomber en ce samedi glacial de décembre. Les spectateurs auront donc la joie de poireauter sous les flocons jusqu’à 19h45 – les portes devant initialement ouvrir à 19h00 – avant que le Trabendo accueille enfin une foule transie.

Lire la suite…



Live Report   

Le klaxon était chargé


Après la grande déception d’un concert annulé et reporté des Last Barons, il me fallait bien trouver une compensation avec du bon gros metal normand, ma patrie natale totalement inassumée. Il ne m’a fallu attendre que deux jours avant de la trouver en l’entité de Headcharger, groupe que je connais plutôt bien. Et pour cause, mes yeux ébahis ont eu l’occasion de les voir à domicile durant différents événements par le passé. Car oui, Heacharger est un monstre de scène, un groupe professionnel avant même d’atteindre réellement ce statut. Mais en ce vendredi 22 octobre une certaine appréhension couvait dans les esprits.

Nantis d’une nouvelle reconnaissance grâce à une galette montrant une évolution de style ayant plus que divisé les vieux fans de la bande – avec deux participations au Sonisphere à la clé – et riches d’une notoriété toute récente, c’est pourtant au modeste Clac’son d’Oullins, situé en périphérie de Lyon, que nous assistons au concert d’Headcharger. Un show donné aux côtés d’un groupe pour le moins radicalement éloigné de leur registre metalcore/stoner, j’ai nommé Aqme. Oui, cette formation ayant été l’un des fers de lance et pionniers du mouvement emo français il y a une dizaine d’années n’a pas l’air d’être encore morte et, vous le verrez par la suite en lisant le présent report, ne se porte pas encore trop mal malgré les années qui passent.

Lire la suite…



Live Report   

Mass mène la charge


Versailles, vous connaissez ? Bien sûr. Le château, le Roi, son potager, le lycée Hoche peut-être, et – à n’en pas douter – la réputation d’une ville de bourges un peu réactionnaire sur les bords. L’image standard en somme. Par forcément éloignée de la réalité, il faut bien le reconnaitre. Mais certains secouent cette image pleine de poussière et il faut les saluer bien bas.

Le théâtre Montansier ? Le Potager du rock ? Cela vous cause ? Moins déjà… c’est normal à moins que vous n’habitiez dans le coin. Donc, le premier est un théâtre qui a été inauguré par Louis XVI en 1777 et qui accueille l’autre, un festival qui existe depuis quatre ans, pour la soirée finale d’une semaine de rock à tous les étages dans Versailles. Et cette année l’affiche de ce final fait plaisir à voir et à entendre : Mass Hysteria accompagné de Headcharger, rien que ça !

Merci donc à ceux qui ouvrent leurs portes à d’autres cultures. Assurément après cette déferlante, il n’y aura plus beaucoup de légumes pour ressortir de terre. Mais n’est-ce pas aussi une technique de tout brûler pour régénérer les sols ? Si tel est le cas, les Mass Hysteria sont des champions de l’agriculture !



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3