ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Trivium : pourfendeur de dragons


« Il n’y a pas moyen de nous arrêter ! » nous confie Matt Heafy dans l’entretien qui suit, et les faits lui donnent raison. Le monde, et en particulier l’industrie musicale, a beau avoir été ralenti voire mis à l’arrêt à cause de la pandémie, Trivium, lui, file à toute allure, tête baissée. Le groupe en a notamment profité – grâce au succès du livestream A Light Or A Distant Mirror – pour investir dans son propre quartier général et, sans prendre la peine d’attendre la reprise des tournées pour promouvoir What The Dead Men Say (2020), il a directement embrayé sur un dixième album, In The Court Of The Dragon.

Un album qui suit la philosophie créative adoptée par le groupe depuis The Sin And The Sentence (2017) : ne s’imposer aucune limite et synthétiser « les meilleurs ingrédients des albums précédents ». Une prolongation de l’esprit rebelle que Trivium a toujours revendiqué, en particulier à l’époque d’In Waves qui fête ses dix ans cette année, mais aussi une approche qui frise le concept d’art total, où chaque composante – musicale et visuelle – est aussi importante que l’autre, y compris dans l’inspiration.

Lire l’interview…



News Express   

Matt Heafy (TRIVIUM) devrait sortir un album de black metal en collaboration avec Ihsahn l’année prochaine


Le frontman de TRIVIUM Matt Heafy a confié dans l’émission The Jasta Show, animée par le leader de HATEBREED Jamey Jasta, que son projet black metal avec Ihsahn (IHSAHN, ex-EMPEROR) devrait sortir son premier album l’année prochaine. En savoir plus…



News Express   

SEPULTURA dévoile une vidéo live de chanson « Slave New World » avec Matt Heafy de TRIVIUM


SEPULTURA a sorti son nouvel album live, intitulé SepulQuarta, le 13 août 2021 via Nuclear Blast. En savoir plus …



News Express   

Matt Heafy (TRIVIUM) dévoile un EP acoustique avec des chansons de Vengeance Falls


Le leader de TRIVIUM Matt Heafy a dévoilé un EP acoustique sur sa chaîne YouTube comprenant des reprises de l’album Vengeance Falls paru en 2013. En savoir plus…



News Express   

Jared Dines et Matt Heafy dévoilent le clip vidéo de la nouvelle chanson « Dear Anxiety »


Le musicien et YouTubeur Jared Dines et le leader de TRIVIUM Matt Heafy ont sorti leur EP collaboratif, intitulé Dines X Heafy, le 4 décembre 2020 via Roadrunner Records. En savoir plus…



Interview   

Trivium : l’art, le collectif, la discipline


En 1999, Matt Heafy fondait Trivium, rejoint quelques années plus tard par Corey Beaulieu et Paolo Gregoletto qui resteront jusqu’à ce jour ses complices. Mais, à en croire le frontman, il a fallu presque vingt ans à Trivium pour réellement se trouver, suite à l’album The Sin And The Sentence (2017) et maintenant What The Dead Men Say. Entre-temps, le groupe est passé par diverses phases de remises en question, celle de l’après-Ascendancy (2005), par exemple, son inébranlable succès initial, ou bien celle où Matt Heafy a dû se reconstruire vocalement après s’être brisé les cordes vocales, donnant naissance à Silence In The Snow (2015).

Ayant trouvé en la personne du batteur Alex Bent le « chaînon » manquant et s’imposant une discipline quasi militaire, Trivium semble bel et bien entré dans une nouvelle ère. Une ère de confiance totale en cette constellation de quatre musiciens et en son art ; une ère de synthèse où Trivium met dans sa musique tout ce qu’il est et tout ce qu’il aime.

Dans l’entretien qui suit, Matt Heafy nous explique pourquoi Trivium est prêt comme il ne l’a jamais été, revenant à la fois sur l’alchimie qui règne dans le groupe sous sa forme actuelle et sur les bénéfices de la discipline qu’il s’impose au quotidien. Trivium venant de passer la barre symbolique des vingt ans, c’était également l’occasion de faire un petit bilan.

Lire l’interview…



News Express   

Matt Heafy quitte la tournée en cours de TRIVIUM ; les concerts maintenus avec des invités au chant


Matt Heafy quitte la tournée nord-américaine en cours de TRIVIUM, effectuée en compagnie d’AVATAR et LIGHT THE TORCH, en raison de l’accouchement imminent de sa compagne. Les prochains concerts du groupe sont maintenus et verront au chant des invités. Howard Jones (LIGHT THE TORCH), Johannes Eckerström (AVATAR) et le YouTubeur/musicien Jared Dines assureront ainsi les parties vocales sur les shows concernés.



Interview   

Trivium : la conscience de soi


Les fans vont être contents : Trivium revient avec The Sin And The Sentence, un album qui, stylistiquement, fait un pas en arrière par rapport à Silence In The Snow, qui avec son absence de chant crié en avait fait pesté plus d’un. Pourtant Silence In The Snow, non seulement a été un succès, mais en plus, d’après le frontman Matt Heafy, a été nécessaire. Et ne pas croire non plus que le revirement opéré aujourd’hui est dû à une quelconque pression des fans : Trivium fait avant tout ce qui lui plaît, n’hésitant pas à s’auto-analyser et se réservant toujours le droit aux changements. Voilà en substance ce que Heafy nous explique ci-après quand à l’état d’esprit du groupe.

Mais c’est aussi, plus particulièrement, de sa position de chanteur et son évolution en tant que tel qu’il nous parle, de ses remises en questions lors de ces trois dernières années, après un épisode où il s’est cassé la voix, et qui font de lui le chanteur qu’il est devenu, plus confiant mais aussi très discipliné et bosseur. C’est aussi, évidemment, le sujet de la « valse » des batteur qui est abordé, ainsi que la réédition du premier album Ember To Inferno ou encore son intérêt grandissant pour le monde des vidéos en streaming dont il est devenu acteur via sa propre chaîne.

Lire l’interview…



Interview   

Ihsahn : explorateur de l’extrême


Ihsahn 2016Que de chemin parcouru par Ihsahn depuis ses débuts avec Thou Shall Suffer puis Emperor au début des années 90, parfois au grand dam de ceux qui auraient préféré le voir s’accrocher à ce black metal dont il est devenu une des figures historiques les plus incontournables. Mais Ihsahn est un invétéré curieux, explorateur de l’extrême qui avance sans arrêt à la découverte de nouveaux horizons et nouvelles façons de penser sa musique.

Il n’y a rien d’étonnant lorsqu’il se dit très inspiré par tous ceux qui ont le courage de tracer leur propre route en prenant des chemins de traverse, sans toujours savoir ce qui les attend. Ses expérimentations ont affiné l’artiste qu’il est, dévoilant de nouvelles facettes de sa personnalité, mais en aucun cas elles ne l’ont changé, fidèle qu’il est resté à un état d’esprit sans borne autre que sa propre sincérité. C’est ça, d’ailleurs, pour lui l’esprit black metal, estimant contradictoire que des adeptes de ce style veuille l’enfermer dans une boite, que ce soit sa musique en tant que telle ou les fréquentations qu’on y est censé ou pas avoir. « Heureusement, je viens du black metal, donc je m’en fiche ! » s’amuse-t-il pour balayer les reproches des conservateurs à son égard.

La conception de Das Seelenbrechen n’était pas encore terminée qu’il songeait déjà aux prochaines contrées musicales qu’il voudrait explorer. Chez Ihsahn, tout est lié et a une raison d’être. C’est ainsi qu’à la musique expérimentale, parfois improvisée, de l’album de 2013 succède cette année un Arktis aux chansons, au contraire, très structurées. Au-delà de son mode de pensée toujours emprunt de beaucoup d’intelligence, c’est donc ce nouvel opus que nous avons décortiqué avec lui, évoquant ses spécificités, ses paradoxes, ses inspirations, ses collaborations, etc.

Lire l’interview…



Interview   

Trivium : l’invasion David Draiman


On peut dire que Trivium a aujourd’hui atteint une certaine vitesse de croisière et un certain confort grâce à son succès. Le tout est de savoir comment le groupe peut continuer à avancer artistiquement, mais aussi commercialement. La réponse, Trivium l’a trouvée dans un homme : le frontman de Disturbed David Draiman, venu lui prêter main forte avec sa casquette de producteur. « Faire quelque chose de vraiment énorme », voilà quel était le but de David Draiman, selon ses propres mots rapportés par Corey Beaulieu, guitariste de la formation, dans l’entretien qui suit. Si son apport au niveau du son, à proprement parler, reste plus ou moins transparent, on se rend compte que c’est bel et bien en studio – en homme de l’ombre – que le chanteur a usé de son influence : en tant que coach vocal pour Matt Heafy mais aussi en poussant le combo à remettre en question ses propres compositions et manières de faire. Une telle collaboration ne rappelle-t-elle pas un célèbre groupe de thrash de la Bay Area de San Fransisco, auquel Trivium a souvent été comparé par le passé ? En effet, comment ne pas faire le parallèle avec la collaboration entre Metallica et Bob Rock, propulsant le groupe en orbite avec son Black Album, l’album de metal le plus vendu au monde.

Voilà donc pourquoi Trivium semble aujourd’hui tant miser sur ce Vengeance Falls qui, ils l’espèrent, leur fera passer un cap conséquent. Mais tout ceci, et divers autres sujets, le loquace guitariste nous le développe en long et en large dans la suite.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3