ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos   

Temple @ Hellfest, Clisson, France – 21/06/2019




CR De Festival   

Hellfest 2019 : fil rouge de la journée du vendredi 21 juin


2019 ne déroge pas à la règle : une fois de plus, le staff de Radio Metal débarque en grande pompe au Hellfest Open Air armé de ses rangers, sa crème solaire et une bonne dose d’endurance pour vous faire vivre en direct ce rendez-vous incontournable pour tous les fans de metal de France et d’ailleurs. Black, death, thrash, hardcore, hard, prog, doom, sludge, folk, fusion… La recette du festival est comme à son habitude des plus variées et ajustée aux goûts de toutes et tous. De Kiss à Carcass en passant par Tool ou encore Gojira, notre équipe va tout faire pour vous retranscrire au mieux les faits marquants de ces dizaines de concerts et l’ambiance qui règne à Clisson Rock City.

Comme nous avons pu le faire ces dernières années, vous allez pouvoir suivre le festival en direct via ce fil rouge qui sera fréquemment mis à jour depuis l’ouverture des hostilités vers 10h30 jusqu’à la fin des derniers concerts vers 2h du matin. Si les dieux de la 4G s’avèrent cléments et nous laissent faire notre travail, vous trouverez la majorité des informations sur le site donc, mais vous pourrez également suivre les festivités sur notre galerie Instagram, notre compte Twitter et notre page Facebook. N’hésitez d’ailleurs pas à recharger fréquemment nos différentes plateformes afin de ne rien louper ! Enfin, sachez que ce fil rouge sera enrichi dès notre retour afin de corriger les éventuelles imprécisions et rajouter quelques détails plus ou moins croustillants.

Vous trouverez  le compte-rendu du Knotfest de jeudi. Bonne lecture !

Lire la suite…



Éditorial   

Martin Eric Ain : au revoir à un monstre sacré


Samedi 21 octobre, un monstre sacré de la scène metal extrême s’en est allé, laissant derrière lui un vide sans fond. Martin Eric Ain s’est éteint d’une manière cruelle et banale à la fois, suite à une attaque cardiaque dans la ville de Zürich. Il y a maintenant plus de trente-trois ans, l’arrivée de Martin dans le monde du metal fut fracassante. En effet, à cette époque il fut l’un des deux acteurs principaux de Hellhammer avec Tom G. Warrior. Hellhammer : un combo suisse mythique apparu en 1984 et plus que détesté dès la sortie de son EP maintenant devenu culte, le fameux Apocalyptic Raids.

Très vite, ils provoquent eux-mêmes une « guerre » avec Venom, ces derniers étant adorateurs du Satanisme alors qu’Hellhammer voue pour sa part un culte à la Mort. « Venom are killing Music, Hellhammer are killing Venom … » était même la maxime inscrite sur les cassettes des démos avant l’arrivée de Martin. A l’origine, ce dernier débarque dans le groupe pour remplacer Steve Warrior à la basse.

Lire la suite…



Interviews   

Attila Csihar (Mayhem): 30 years of black metal consciousness


Some people won’t conform to the clichés you have in mind for them. Vocalist Attila Csihar from Mayhem – a band that has become a black metal reference through its music as well as its history – is one of those people. Although he shares a first name with one of the bloodiest rulers in History, Attila is the kindest, most pleasant person to ever walk the face of Earth. Eat that, prejudice! Like everyone in Mayhem, Attila Csihar is an atypical musician, and that may well be why the band and their music still hold such a fascination. After all, during our first interview, in 2007, he gave an extremely lengthy answer to a very simple, innocent question! Seven years later, the still talkative but more focused singer answer our questions once again.

Seven years – that’s how long it took for the legends of Norwegian black metal to release the follow-up to their controversial Ordo Ad Chao. It’s called Esoteric Warfare, and it’s inspired by the Cold War, esoteric and nuclear experimentations, the role of conscience in quantum physics, and aliens. As we said: atypical. And since the album also marks the band’s thirtieth anniversary, it was a good opportunity to talk about Mayhem’s history and Attila’s vision of the band.

Read the interview…



Interview   

Attila Csihar (Mayhem) : 30 ans de conscience black metal


Il y a des gens étonnants qui trahissent les clichés que l’on peut se faire d’eux. Attila Csihar, chanteur de Mayhem, groupe de black metal référentiel autant par sa musique que son histoire devenue légendaire est un de ceux-là. Or Attila – qui pourtant, en plus, partage son prénom avec l’un des rois les plus sanguinaires de l’Histoire – est d’une gentillesse, d’une sympathie et d’une amabilité absolue. De quoi faire la nique aux plus grands préjugés sur les black metalleux. Mais Attila Csihar, sans doute comme le reste des membres de Mayhem, est quelqu’un d’atypique, et c’est peut-être ce qui fait, au bout du compte, que le groupe et sa musique fascinent. On se souvient encore de notre premier entretien en 2007 pendant lequel il nous avait sorti une tirade historiquement longue à une pourtant très simple et innocente question ! Encore loquace, mais tout de même moins dispersé, c’est avec plaisir que nous nous sommes à nouveau entretenus avec le chanteur, sept ans après.

Sept ans, c’est le temps qu’il a fallu attendre pour voir les icônes du black metal norvégien sortir un successeur au controversé Ordo Ad Chao. Son nom : Esoteric Warfare. On en parle ci-après avec le chanteur. Un album inspiré par la guerre froide, les expérimentations ésotériques et nucléaires, le rôle de la conscience dans la physique quantique et les extra-terrestres. Atypique disions-nous. Un album qui marque aussi les trente ans de la formation, une bonne occasion donc de revenir sur l’histoire et sur sa vision de ce qu’est Mayhem.

Lire l’interview…



Interviews   

Triptykon: black is black


There is a form of wisdom in the words of Thomas Gabriel Fischer, aka Tom Warrior, the leader of Hellhammer, then Celtic Frost, and now Triptykon – a band which, as its name suggests, is a kind of final phase in the triptych that was the frontman’s artistic life. It’s the kind of lucid wisdom that allows one to see the reality of the world in minute detail, without trying to run from it – or not right now, at least. “I’m more afraid of remaining on this planet that I’m to choose the other option…”, he says with great honesty. The liberation of death holds a prime place in his thoughts, his music, and his spirituality. And when he talks about it, he does so with incredible softness, his voice controlled, almost down to a whisper, and friendly. There’s something comforting in his speech, but also something heart-rending when he brings up darker, more intimate thoughts.

Dark thoughts are precisely at the heart of his new album, Melana Chasmata, released four years after the band’s first record. The result of “a very complex gestation periode”, the record is all at once deep, carefully thought out, and striking. In the future we might even call it a masterpiece, even if Tom Warrior doesn’t even see himself as “a good musician” and doesn’t give his music “too much importance”

Read the interview…



Interview   

Triptykon : noir c’est noir


Difficile de ne pas voir une certaine forme de sagesse dans les mots de Thomas Gabriel Fischer, alias Tom Warrior, leader de Hellhammer, puis Celtic Frost et aujourd’hui Triptykon qui, comme son patronyme l’insinue, boucle une sorte de triptyque dans la vie d’artiste du frontman. Une sagesse lucide, qui voit la réalité du monde, souvent cruelle, dans ses moindres détails, sans la fuir… Tout du moins pas encore. « J’ai plus peur de rester sur cette planète que de l’autre option… » nous avoue-t-il avec une grande franchise, la mort libératrice ayant une place importante dans ses pensées, dans sa musique, dans sa spiritualité. Tout ça il nous en parle avec une vraie douceur dans sa voix, parlant d’un ton extrêmement posé, presque susurré, et amical. Il y a quelque chose de réconfortant à l’entendre parler et en même temps poignant lorsqu’il entre dans certaines pensées noires plus intimes.

Et de pensées noires il est question dans son nouvel album, Melana Chasmata qui arrive quatre ans après le premier disque de sa nouvelle formation, après une période « de gestation très complexe ». Le résultat est une oeuvre profonde, travaillée, saisissante. Un chef d’oeuvre l’appellerons-nous sans doute à l’avenir, même si lui-même, Tom Warrior, se considère modestement « même pas (comme) un bon musicien ! » et ne donne « pas tant d’importance » à sa musique…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Tom Gabriel Fischer (TRIPTYKON) : « La mort est l’ultime échappatoire »


Darkside : As-tu déjà pensé à ton « scénario de mort parfait » ?

Tom Gabriel Fischer : (rires) Pour moi la mort est une perfection de toute façon. Je ne suis pas effrayé par la mort. Il y a certaines parties de moi qui sont avides de mourir, parce que je suis vraiment malade et fatigué de cette planète humaine. Pour moi, la mort est comme une échappatoire, c’est la beauté, c’est la paix finale de toute cette merde que nous avons créé sur cette planète, de cette nature détruite, du massacre des animaux, du fait de s’entretuer, de juste détruire tout ce que l’on touche. Je n’apprécie pas tout ça. Et la mort est l’ultime échappatoire.

Le webzine russe Darkisde a conduit une interview très intéressante avec Tom Gabriel Fischer (ex-Hellhammer/Celtic Frost), le chanteur tourmenté du groupe Triptykon. Un entretien instructif car diablement humain. D’ailleurs, l’extrait mentionné ci-dessus résume bien l’ensemble. Forcément, on pourrait tenter quelques commentaires mais, au final, ces quelques lignes concernent chaque individu et je crois que mon avis personnel sur la « nature détruite, le massacre des animaux et le fait de s’entretuer » n’est vraiment pas le sujet.

Ce qui l’est, en revanche, c’est le fait de partager les propos de Tom Gabriel Fischer. Des propos que l’on peut soi-même approuver, rejeter, cautionner, condamner etc. La vision du monde de Tom Gabriel Fischer est intéressante car elle pose beaucoup de questions que chacun se doit de résoudre… sans s’échapper.



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3