ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Nightwish : la nouvelle étape dans son évolution


Nightwish 2015« J’ai donné à ce principe, en vertu duquel une variation si insignifiante qu’elle soit se conserve et se perpétue, si elle est utile, le nom de sélection naturelle » affirmait Charles Darwin dans son fameux ouvrage fondateur De L’Origine Des Espèces, pour expliquer qu’un changement chez une espèce perdurait s’il constituait une force et donner à ce phénomène un nom. Voilà un principe qui aujourd’hui sied fort bien à Nightwish qui, non seulement signe avec son nouvel opus Endless Forms Most Beautiful un ambitieux concept inspiré par la vie et son évolution, mais aussi a fait preuve d’adaptabilité face aux lourds problèmes d’insomnies de son batteur Jukka Nevalainen et s’est surtout particulièrement renforcé en ayant officiellement intégré la polyvalente chanteuse Floor Jansen et le multi-instrumentiste Troy Donockley. Deux ajouts au line-up du groupe qui ont fait le plus grand bonheur du claviériste et compositeur principal Tuomas Holopainen, comme il nous l’avoue ci-après en compagnie, justement, de sa nouvelle recrue Floor.

Il y a un an et demi Tuomas, seulement quelques jours après l’annonce officielle, nous expliquait comment cette nouvelle évolution dans l’histoire de Nightwish s’était faite. Un an et demi et une bande son sur les aventures de l’Oncle Picsou plus tard, Nightwish crée l’événement avec son huitième et très attendu album. Tous les fans sont déjà depuis des mois dans les starting-blocks à décortiquer chaque nouveau bout de musique dévoilé, à dévorer chaque mot qui pourra leur donner un avant-goût de la direction musicale de l’opus et des performances de la troisième chanteuse du combo.

On parle donc de tout ceci avec Tuomas et Floor, abordant dans la foulée la question du téléchargement (suite à un message du groupe dénonçant la fuite de son premier single « Élan » il y a quelques semaines) et plus généralement l’ « expérience de la musique » et le rôle de l’éducation dans celle-ci, sujet qui leur tient visiblement très à cœur.

Lire l’interview…



Titre À Titre   

Nightwish : premières impressions sur Endless Forms Most Beautiful


On commence à en avoir l’habitude, un album de Nightwish constitue toujours un événement dans le metal, mais cette fois un peu plus encore puisqu’Endless Forms Most Beautiful, prévu pour le 27 mars prochain chez Nuclear Blast, en plus d’officialiser la place du multi-instrumentiste Troy Donockley dans le groupe, inaugure la troisième voix de la carrière de Nightwish, loin d’être une inconnue et que certains ont pu déjà entendre sur scène avec le groupe : l’ex-After Forever et actuelle Revamp Floor Jansen. Un choix des plus excitants et plein de promesses, compte tenu du pedigree de la chanteuse et ses capacités autant lyriques que rock.

Le neuf février dernier, à l’occasion d’une rencontre avec le leader et claviériste du groupe Tuomas Holopainen et Floor Jansen pour parler de l’opus et dont vous pourrez lire les échanges dans nos colonnes très prochainement, nous avons écouté Endless Forms Most Beautiful. Et le moins que l’on puisse dire est que Nightwish se montre une fois de plus ambitieux. Nous partageons aujourd’hui, après cette première écoute, nos ressentis de chaque titre qui constitue cette huitième oeuvre centrée sur le thème de l’évolution de la vie sur terre, et quelques informations complémentaires.

Lire la suite…



News Express   

NIGHTWISH présente le premier invité de son prochain album


Toujours en préparation de son prochain album, NIGHTWISH a invité le biologiste et éthologiste Richard Dawkins à poser sa voix sur une partie narrative de ce nouvel opus à venir, Tuomas Holopainen, leader et claviériste du groupe finlandais, se disant particulièrement fasciné par les ouvrages de cet académicien britannique. En savoir plus…



Interviews   

Sonata Arctica revive the young wolf


Sonata Arctica started out following in the footsteps of a Finnish national idol, Stratovarius. Step by step, the band grew without ever resting on their laurels. Through a mix of doubt and a will to prove themselves they could broaden their horizon, Sonata Arctica have taken a fresh look at their music, made it more complex, left their trademark fast tempi behind, and so on. Fans who had been following them since the very beginning might have been confused, but those initially resistant to the band had to change their opinion.

And still Sonata Arctica won’t stop reinventing themselves. Their previous album, Stones Grow Her Name, already put a stop to the progressive momentum behind Unia and The Last Of Grays, and the band is now ready to dive back into the style that made them famous. Pariah’s Child revives the wolfish imagery on both the record and the single covers, and the Finn’s old logo makes a comeback as well. Vocalist and main composer Tony Kakko describes this album as the one « that we would have written if we had continued on the path that was brought by the four first albums”. But don’t let this statement fool you: this is not so much a return to the past as the summary of a career that forever moves forward.

We talked about all this in the following interview with a very honest Tony Kakko, who didn’t hesitate, as usual, to go through a process of self-criticism and self-derision. It was also a good opportunity to mention the arrival of the band’s new bass player, Pasi Kauppinen, the impact the Finnish Donald Duck magazine had on his life, and the incredible story of Jordan Langlois, a French fan who travelled 4,000 kilometers on foot to join the band in their studio.

Read the interview…



Interview   

Tuomas Holopainen et la bande-son de son enfance


Interviewé il y a à peine cinq mois pour nous parler du DVD de Nightwish ‘Showtime, Storytime’ et du nouveau line-up du groupe avec l’intégration officielle de Floor Jansen en frontwoman, nous revoilà face au compositeur et claviériste du groupe Tuomas Holopainen. Cette fois-ci aucunement question du célèbre groupe de metal symphonique finlandais, l’essentiel ayant été dit en octobre dernier même s’il nous explique en clôture d’entretien que la prochaine réalisation du combo « avance très bien », mais de son singulier album solo intitulé Music Inspired By The Life And Times Of Scrooge. Et même si Tuomas insiste sur le fait qu’il « n’aime toujours pas l’idée qu’il s’agisse d’un album solo » et qu’il n’a « aucune ambition – vraiment aucune » de se lancer dans une carrière solo, on se rend bien compte que cette oeuvre est tout ce qu’il y a de plus personnelle, étant basée sur un roman graphique qui le suit depuis sa plus tendre enfance.

Nous parlons donc avec lui de cette oeuvre orchestrale qui lui trotte dans la tête depuis au moins quinze ans, de son attachement à l’histoire et le personnage de Picsou, son rapport parfois critique à Walt Disney et l’enfant qui est resté en lui. Un bon moyen d’entrer dans une partie de la personnalité Tuomas Holopainen !

Lire la suite…



Chronique   

Tuomas Holopainen – Music Inspired By The Life And Times Of Scrooge


Faire un album-concept, ça finit par arriver à un tas d’artistes. Le baser sur une célèbre œuvre de fiction, c’est courant (merci Tolkien et les autres…). Que cette œuvre soit issue de l’univers Disney, c’est sans doute une première. Mais Tuomas Holopainen, tête pensante de Nightwish, n’a pas non plus choisi n’importe laquelle : The Life And Times Of Scrooge, la Jeunesse de Picsou en français, de Don Rosa étant une référence des bédés du pays d’Oncle Walt. Projet sans doute trop particulier pour impliquer son groupe, en faire un album de Nightwish, il en résulte donc logiquement une œuvre très personnelle, plus symphonique que metal, ce qui est le moindre de ses défauts.

Lire la suite…



Interview   

Sonata Arctica renoue avec le jeune loup


Sonata Arctica, voilà un groupe qui a commencé sa carrière en marchant dans les pas d’une de ses idoles nationales, Stratovarius, mais qui, au fur et à mesure, a grandi et refusé de se reposer sur ses lauriers. Plus encore, peut-être dans un mélange de doute et de volonté de se prouver à lui-même qu’il était capable d’élargir ses horizons, Sonata Arctica a repensé sa musique, la complexifiant, sortant des tempos rapides qui le caractérisaient, etc. Les fans de la première heure n’ont peut-être pas toujours retrouvé le groupe qu’ils avaient aimé, les réfractaires eux ont découvert un groupe plus aussi détestable.

Mais Sonata Arctica n’en est pas à une remise en question près et les voilà aujourd’hui – après un Stones Grow Her Name ayant déjà élagué les élans progressifs d’Unia et The Last Of Grays – prêts à se réapproprier le style qui les a fait connaître. Pariah’s Child retrouve la symbolique du loup, sur la pochette et son premier single, et l’ancien logo des Finlandais. Un album que le chanteur et compositeur principal Tony Kakko définit comme celui « que nous aurions écrit si nous avions continué sur la route tracée par les quatre premiers albums. » Mais il ne faut pas s’y méprendre, il n’est pas tant un retour dans le passé que la synthèse d’une carrière mise au profit de l’avenir.

On en parle avec le toujours sincère, plein d’autocritique et d’autodérision, Tony Kakko dans l’entretien qui suit. Ce fut également l’occasion d’évoquer l’arrivée du nouveau bassiste Pasi Kauppinen, l’impact du Picsou Magazine sur sa vie et l’incroyable histoire de Jordan Langlois, un fan français qui a marché quatre mille kilomètres pour rejoindre le groupe dans son studio.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Anette Olzon : « Ce qui est arrivé à Tarja m’est arrivé – j’ai été virée »


Anette Olzon, l’ex-chanteuse de Nightwish, s’est récemment entretenue avec le site finlandais Me Naiset. Durant cet entretien, la chanteuse a dévoilé certaines raisons qui, selon elle, ont mené à sa séparation du combo. Pour elle, « ce qui est arrivé à Tarja m’est arrivé – j’ai été virée ».

Alors que Nightwish a tourné pour de bon la page Imaginaerum en officialisant au passage la venue de Floor Jansen au poste de chanteuse, il faut croire qu’il ne pouvait continuer à avancer sans expliquer, tôt ou tard, plus amplement ce qu’il s’était produit avec Anette. Même si ici, c’est forcé que le combo se voit obligé d’expliquer (de se justifier) auprès de ses fans. Car en effet, l’ex-voix du groupe n’est pas tendre avec ses anciens collègues, dressant d’eux un portrait peu flatteur.

La chanteuse explique, entre autres, que le groupe ne se souciait guère d’elle et de ses désirs : « Personne du groupe n’est venu me voir pendant que j’étais à l’hôpital [ndlr : fin septembre 2012] […] Émotionnellement, le plus dur c’était que les garçons décidaient tout pour moi. Je n’avais rien à dire. Si Tuomas [Holopainen] avait décidé que nous irions jouer en Afrique, nous y serions allés. » Alors si les fans ont eu du mal à adopter la chanteuse à sa venue en 2007, dans la bouche de la jeune femme, l’adaptation a eu du mal à se faire au sein même du combo. Le tout allant en se dégradant.

Lire la suite.



Interviews   

Nightwish: Tuomas Holopainen takes stock on the new era


Nightwish is one of those bands whose every move is scrutinized and interpreted more or less accurately, and who will always make people talk. In this respect, the choices they made after getting rid of Tarja Turunen and the scathing, scornful reception Anette Olzon has received have deeply shaken the combo. Hard times for the band. And just when their new voice was finally getting accepted, they decided to part ways with her… Although it was only supposed to be temporary, they didn’t waste any time in finding her replacement: Floor Jansen (ReVamp, ex-After Forever). But in time, it became obvious that Jansen would be much more than a simple temp. The fans themselves seemed convinced and gave the new frontwoman a warm welcome, contrary to her predecessor. So why keep silent any longer about what everyone suspected – especially since the band had made their decision months ago? Yes, Nightwish are entering a new era. A few days ago, shortly after Floor Jansen and Troy Donockley were officially established as the new members of the band, we had a little chat with Nightwish’s leader, Tuomas Holopainen. A fantastic opportunity to take stock on the burning news and his own certainties.

Nightwish are once again faced with a piece of blank paper, where anything can be drawn or written. The band have no intention of upsetting their schedule, but there are already many questions regarding the next album, announced for 2015. Although Nightwish have shown part of their new face with Floor, there are obviously many unknowns still, but the possibilities are endless and all doors remain open. That’s what the band’s composer will tell you himself.

Read the interview…



Interview   

Nightwish : Tuomas Holopainen fait le point sur le nouveau chapitre


Nightwish est ce genre de groupe dont le moindre mouvement est épié, décrypté avec plus ou moins d’approximations, et qui fait et fera toujours jaser. D’ailleurs les choix de Nightwish post-Tarja Turunen ont pour le moins secoué et ébranlé le combo face à un accueil cinglant et méprisant d’Anette Olzon. Une période difficile pour la formation. Et quand bien même que leur nouvelle voix se faisait, petit à petit, accepter, le groupe a décidé de se séparer de celle-ci… et n’a pas perdu de temps pour lui trouver une remplaçante, d’abord annoncée comme temporaire : Floor Jansen (ReVamp, ex-After Forever). Mais le temps passant, c’est devenu une certitude : Jansen serait bien plus qu’une simple intérimaire. Et les fans eux-mêmes semblaient convaincus, accueillant en majorité, a contrario de sa prédécesseuse, cette nouvelle frontwoman avec joie. Alors pourquoi tenir secret ce que tout le monde supposait ? D’autant plus quand le groupe en était lui-même sûr et convaincu depuis plusieurs mois ? Oui, Nightwish s’apprête à entrer dans une nouvelle ère de son histoire. Et après avoir officiellement annoncé les venues respectives de Floor Jansen et de Troy Donockley dans les rangs du combo, il y a quelques jours, nous nous sommes entretenus avec le leader de la formation : Tuomas Holopainen. Le moment idéal pour faire le point sur l’actualité chaude du groupe mais aussi sur ses certitudes.

Ainsi, Nightwish se retrouve de nouveau face à une feuille vierge où tout semble à faire, dessiner et écrire. Si le groupe ne pense pas chambouler son calendrier, les questions entourant son futur opus – qui est programmé pour 2015 – font masse. Les inconnues sont certes nombreuses, bien que Nightwish ait déjà montré une partie de son nouveau visage avec Floor, mais le champ des possibles reste large et les portes ouvertes. Tout cela, le compositeur de la bande nous l’exprime lui-même.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3