ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Slayer : le changement derrière la continuité


Kerry King - SlayerAvec son nouvel album Repentless, Slayer est à un tournant dans sa carrière, le plus important même qu’il ait jamais rencontré : le guitariste-compositeur Jeff Hanneman n’est plus, le batteur emblématique Dave Lombardo a quitté les rangs, même la relation de très longue date avec le producteur Rick Rubin et son label American Recordings a été rompue. Et pourtant, Slayer reste indiscutablement Slayer. C’était même là tout l’enjeu de ce nouvel opus, il fallait que le duo Kerry King / Tom Araya, accompagné de Gary Holt et Paul Bostaph dont les statuts contractuels restent encore à être fixés, prouve la validité de cette décision de continuer avec ce que certains ont pu considérer comme un demi-Slayer.

A quelques heures de monter sur scène ce lundi 26 octobre au Zénith de Paris, pendant que Kvelertak entamait déjà les hostilités, nous avons rencontré un Kerry King d’humeur souriante pour le questionner, en sujet principal, sur la psychologie derrière cette décision et la manière dont Slayer – et en particulier les deux survivants du line-up classique – s’est adapté à une situation difficile, autant au niveau musical que relationnel.

Lire l’interview…



News Express   

Gary Holt devrait bientôt devenir officiellement un membre de SLAYER


Même si pour les fans de SLAYER il est probable que le guitariste Gary Holt (également membre d’EXODUS) soit déjà considéré comme un membre à part entière du groupe, le fait est qu’il ne l’est pas encore officiellement puisque aucun document contractuel n’a été signé en ce sens. Le guitariste avait rejoint le groupe en 2011 avant de l’intégrer définitivement suite au décès de Jeff Hanneman. Dans une récente interview accordée à OC Weekly, Kerry King a donné son sentiment sur le sujet tout en évoquant son investissement dans le groupe ou encore le statut de Paul Bostaph (batterie). En savoir plus…



Nouvelles Du Front   

Slayer ira de l’avant, mais jusqu’où ?


Plus que jamais, les prochains choix de Slayer vont avoir une importance cruciale sur son futur. Malgré la perte de Jeff Hanneman, l’avenir du groupe est encore possible sous son format actuel, ne serait-ce que parce qu’il est toujours en vie – la preuve : il tourne encore – et qu’il lui reste un album à offrir, mais cela pourrait tout aussi bien prendre fin après ce prochain disque.

En juin dernier, Tom Araya expliquait qu’ « après trente ans, ce serait littéralement comme tout recommencer […] Aller de l’avant sans Jeff ce ne sera tout simplement pas la même chose […] il n’y a personne sur cette planète qui peut faire ce que Jeff a fait. Personne ne peut le remplacer. » La donne n’est définitivement plus la même avec cette formation qui se résume maintenant aux seuls noms d’Araya et King, ces deux là n’ayant vraisemblablement pas encore eu l’occasion de s’installer à une table, à tête reposée, pour se dire : « et après ? ».

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Slayer reprend là où tout s’est arrêté


Une semaine après sa mort, les raisons exactes du décès de Jeff Hanneman ont été révélées. Alors que les premières informations ne faisaient que peu de mystères sur la cause principale, à savoir une maladie du foie (mais sans qu’on sache si la fasciite nécrosante qui l’avait amoché deux ans plus tôt avait été un facteur aggravant), il n’était pas encore permis de penser que les penchants du guitariste pour la boisson y soient directement pour quelque chose. Et pourtant, c’est bien une cirrhose du foie qui l’a emporté. Il est rapporté que ni lui, ni ses proches, n’avaient conscience de la gravité de son état de santé jusqu’à l’aggravation visible de sa maladie peu de temps avant sa mort. La seule issue à ce stade avancé de la maladie aurait consisté en une greffe d’organe, mais Jeff Hanneman n’était sur aucune liste d’attente. En fait, reporte le groupe, il se sentait même mieux depuis quelques temps et était impatient de revenir travailler sur le prochain disque.

Quant à Slayer, c’est à dire Kerry King et Tom Araya aujourd’hui, ils font leur deuil et se remettent au travail. Le groupe a en effet déjà annoncé à ses fans qu’une commémoration sera organisée plus tard ce mois-ci en mémoire de leur ancien compagnon, avec sa famille et ses amis, et à laquelle les fans seront conviés. Et leur tournée européenne cet été ne sera pas annulée malgré ce drame et sera justement le meilleur moyen de lui rendre hommage chaque soir.

Lire la suite…



Interviews   

Hatriot is Steve ‘Zetro’ Souza’s future


For many years following his departure from Exodus, Steve ‘Zetro’ Souza has been dabbling in music, taking part in a few projects here and there with no ambition at a career. As the man tells us in this interview, he knows the current music business and cannot hope to make a living out of a thrash metal project. However, without chucking everything for it, he seems ready to use all his free time to work on the long-term development of Hatriot, an old-school thrash band, where he plays with his two sons, Nicholas and Cody.

The man seems particularly proud of the music he writes, as well as of the involvement of his sons, with whom he’s been very uncompromising regarding instrument practice (bass and drums respectively) in order to avoid accusations of favouritism.

Hatriot is now Steve’s future.

At the end of the interview, the singer also gets things straight regarding his relationship with his former Exodus mates.

Read the interview.



Nouvelles Du Front   

Slayer n’est pas la priorité de Gary Holt (Exodus)


Quoi qu’en dise, quoi qu’en pense Kerry King, les fans de Slayer ne sont pas prêts à voir le guitariste Jeff Hanneman remplacé par qui que ce soit. Le groupe étant l’un des rares piliers du metal à avoir pu entrer dans le XXIe siècle avec ses fondations d’origine (malgré l’absence en cours de route de Dave Lombardo dans les années 90), ses fidèles n’ont qu’une envie : que cela reste ainsi.

Que leur musique n’évolue guère d’un album à l’autre, que Slayer sonne encore comme du Slayer au bout de trente ans, le public s’y est fait. Mais il se passerait certainement des actuels bouleversements dans leur line-up qui ont commencé avec « la crise Lombardo » et qui a connu son summum avec l’aveu de King qui se dit ouvert à un remplacement de son principal compositeur : Jeff Hanneman, dont le principal tort est de prendre son temps pour revenir après avoir souffert d’une infection particulièrement grave en 2011. Néanmoins, le premier candidat pour la place de ce dernier, lui, ne se montre pas aussi ouvert à l’idée.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Slayer : Kerry King ne ménage personne


C’est toujours le printemps des grandes manœuvres chez Slayer. Alors que, comme nous vous l’expliquions il y a peu, l’incertitude plane toujours sur le nom de l’occupant du siège de batteur pour l’enregistrement du nouvel album, le poste de second guitariste non plus n’est toujours pas clairement établi.

En effet, Jeff Hanneman est toujours en convalescence, après avoir été victime d’une fasciite nécrosante, une infection bactérienne qui a attaqué les tissus de son bras (qu’il a failli perdre à cause de ça) et que le guitariste pense avoir attrapé suite à une piqûre d’araignée.

Or, Kerry King dans une interview accordée à MetalObsession, en dévoilant un peu plus sur le nouvel album à venir, montre que Slayer a toujours deux problèmes majeurs dans son line-up qui voient le noyau dur historique du groupe se réduire à Kerry King et Tom Araya.

Lire la suite…



Interview   

Hatriot : le futur de Steve ‘Zetro’ Souza


Durant de nombreuses années suite à son départ d’Exodus, Steve ‘Zetro’ Souza a travaillé la musique en dilettante, participant ici et là à quelques projets sans ambition de carrière. L’homme nous le dit en interview, il connaît le business de la musique à l’heure actuelle et ne peut espérer vivre à plein temps d’un projet de thrash metal. Cependant, sans aller jusqu’à tout plaquer pour ça, il semble qu’il soit prêt à investir tout son temps libre dans un développement à long terme pour Hatriot, un groupe de thrash à l’ancienne, où il joue en famille avec ses deux fils, Nicholas et Cody.

L’homme semble particulièrement fier de la musique qu’il écrit tout comme de la participation de ses fils, avec qui il a été particulièrement intransigeant quant à la pratique de leurs instruments respectifs (basse et batterie) afin de couper court à toutes formes d’accusation de favoritisme.

Hatriot est désormais le futur de Steve.

En fin d’interview, le chanteur met également les choses au clair quant à ses relations avec ses anciens collègues d’Exodus.

Lire l’interview.



Nouvelles Du Front   

Slayer : Jeff Hanneman reviendra dans « aussi longtemps que ce sera nécessaire »


Commençons par rappeler les faits : en février 2011, nous apprenions que Jeff Hanneman était souffrant. Et encore, on minimise pas mal ! Jeff Hanneman avait chopé une méchante bactérie dite « mangeuse de chair », un nom très parlant et qui n’édulcolore ou n’exagère en rien ce dont elle est capable. Au terme d’une petite recherche, on avait bien compris que le guitariste de Slayer risquait gros, à commencer par son bras, voire sa vie.

On sait aujourd’hui qu’il s’en est tiré, on l’a vu même remonter une fois sur scène avec le groupe. Entre temps, il a été remplacé par Gary Holt d’Exodus et, à un moment, par Pat O’Brien de Cannibal Corpse, et le groupe a même déclaré avoir démarré le travail sur son prochain album. Tout ceci fait donc que le dernier communiqué de Slayer ne nous apprendra pas que de nouvelles choses et se contente surtout de confirmer ce que l’on savait déjà si on a bien tout suivi. Ce message des thrashers californiens nous offre quand même quelques détails sur l’évolution de la santé d’Hanneman au cours de l’année passée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est encore moins drôle que ce que nous avions imaginé et que ça n’a pas fini d’avoir des conséquences puisque, dans les prochains mois, Gary Holt continuera à assurer l’intérim sur la tournée du groupe.

Lire la traduction du communiqué de Slayer…



CR De Festival   

Sonisphere 2011 : compte-rendu de la journée du samedi 9 juillet


La première édition du Sonisphere français vient de se tenir à Amnéville les 8 et 9 juillet. Un véritable événement car pour la première fois de l’Histoire le Big 4 représenté par Metallica, Megadeth, Slayer et Anthrax se produisait en France. Mais durant deux jours ce sont bel et bien vingt artistes (Slipknot, Airbourne, Dream Theater, Gojira, Mastodon, Papa Roach, Loudblast et beaucoup d’autres) qui ont arpenté les planches des scènes Saturn et Apollo. Après des reportages aux Greenfield, Hellfest et Main Square, voici le quatrième volet de nos aventures estivales avec la seconde journée du Sonisphere qui a eu lieu le samedi 9 juillet. NB : le live report de la journée de vendredi est également disponible.

C’est la deuxième année consécutive que le concept du Sonisphere est associé au Big 4, à tel point qu’on pourrait parler de Big 4 Fest. Un concert de Metallica en France, où qu’il soit, c’est déjà vendeur, alors pour un concert de Metallica, Slayer, Megadeth et Anthrax… L’édition française a eu une saveur particulière, Scott Ian (Anthrax) étant absent pour cause d’accouchement (de son épouse, hein !) et Jeff Hanneman (Slayer) étant en pleine mutation pour devenir Spiderman.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Altar - Jour 3
    Slider
  • 1/3