ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Projet Dracula : Jorn Lande et Trond Holter proposent une nouvelle lyric vidéo


Le label Frontiers Music a sorti le 23 janvier dernier un album conceptuel sur Dracula, intitulé DRACULA – Swing Of Death, écrit et joué par les musiciens norvégiens Jorn Lande et Trond Holter, tous deux déjà en collaboration au sein de JORN, le projet personnel du premier cité. Après le morceau « Walking On Water », la lyric vidéo du titre « Queen Of The Dead » se découvre ci-dessous. Voir le clip.



News Express   

Jorn Lande et Trond Holter vont sortir un album conceptualisé sur Dracula ; nouveau clip en ligne


Le label Frontiers Music s’apprête à sortir le 23 janvier prochain un album conceptuel sur Dracula, intitulé DRACULA – Swing Of Death, écrit et joué par les musiciens norvégiens Jorn Lande et Trond Holter, tous deux déjà en collaboration au sein de JORN, le projet personnel du premier cité. Le morceau « Walking On Water » se découvre ci-dessous via un clip. Voir le clip.



News Express   

Jorn Lande et Trond Holter vont sortir un album conceptualisé sur Dracula


Le label Frontiers Music s’apprête à sortir le 23 janvier prochain un album conceptuel sur Dracula, intitulé DRACULA – Swing Of Death, écrit et joué par les musiciens norvégiens Jorn Lande et Trond Holter, tous deux déjà en collaboration au sein de JORN, le projet personnel du premier cité. L’ensemble des détails, tenant au concept, à la pochette, à la liste des titres et au line-up sont à découvrir ci-après. En savoir plus…



Interviews   

Jorn Lande: a nomad in metal land


Jorn Lande is not just one of the best singers of his generation – he’s also one hell of a chatterbox! The following interview lasted no less than an hour and fifteen minutes, and we could only ask half of our questions. Jorn obviously has a lot of things to say, and the simplest question will lead him to digress, talk about his experiences, his feelings, etc. “I hope you can get something out of it”, he says at the end of the interview. Let’s not forget that the man has a serious career behind him, from Norwegian rock band Vagabond up to his extremely productive solo band. He also had a brief fling with The Snakes, alongside former Whitesnake members Bernie Marsden and Micky Moody, which allowed him to step into the shoes of one of his idols and cover Whitesnake songs; with Mundanus Imperium; with Ark, with which he conceived the masterpiece that is Burn The Sun; with Beyond Twilight and its fascinating The Devil Hall Of Fame; with Masterplan, which he founded with former Helloween members Roland Grapow and Uli Kusch; and with his duo project with Russell Allen, another great metal voice of the end of the 90s and of the 2000s – not to mention several appearances in various other projects.

Having Jorn Lande on the phone was the occasion not only to talk about his new album, Traveller, but also to take stock and try to understand why he just can’t seem to settle down. It will be a good opportunity for fans of the vocalist and of his projects to know some more, notably regarding Ark and Beyond Twilight, with which he created amazing albums that never got a sequel. He also talks about his vision of music as an art and as a job, and laments the fact that so many bands nowadays rely on technology – or screens, as he puts it – to create music, when it should be a matter of human perception and spontaneity.

Enjoy!

Right this way…



Interview   

Jorn Lande : nomade en terre de metal


Jorn Lande, en plus d’être un des meilleurs chanteurs de sa génération, est un sacré bavard ! Pour preuve l’interview qui suit qui a duré pas moins d’une heure et quinze minutes et au cours de laquelle nous n’avons pu poser que la moitié de nos questions. Jorn a visiblement beaucoup de choses à partager, alors en partant d’une question et une amorce de réponse, il divague, parle de ses expériences, de ses sentiments, etc. « J’espère que vous pourrez en faire quelque chose! », nous souhaite-il une fois l’entretien terminé. Il faut dire que le bonhomme a déjà un riche parcours, depuis le groupe de rock norvégien Vagabond, au sein duquel il a fait ses premiers pas, jusqu’à son groupe solo, avec lequel il fait preuve d’une énorme productivité. Il est aussi passé par The Snakes, en compagnie des ex-Whitesnake Bernie Marsden et Micky Moody, dans lequel il a enfilé les chaussures d’une de ses plus grandes idoles en reprenait les tubes du serpent blanc, par Mundanus Imperium, par Ark avec lequel il a conçu le chef d’œuvre Burn The Sun, par Beyond Twilight et son fascinant The Devil Hall Of Fame, par Masterplan qu’il a fondé avec les ex-Helloween Roland Grapow et Uli Kusch, par son projet en duo avec Russell Allen, autre grande voix du metal des années fin 90 et 2000, et divers autres apparitions dans des projets disparates.

Et justement, avoir Jorn Lande au téléphone était l’occasion, outre de parler de son nouvel album intitulé Traveller, de faire le point et comprendre pourquoi il semble tant avoir la bougeotte. Les fans du chanteur et de certains de ses projets auront donc l’occasion d’en savoir plus, notamment pour les cas d’Ark et Beyond Twilight avec qui il a produit des albums exceptionnels mais auxquels le chanteur n’a malheureusement pas donné de suite. Il nous parle également de sa vision de la musique, en tant qu’art mais aussi en tant que métier, et de son regret que tant de groupes aujourd’hui se reposent sur la technologie, ou les écrans comme il le dit, pour concevoir leur propre musique, là où la musique est pour lui avant tout une histoire de perception humaine et de spontanéité.

Bonne lecture !

Ça se passe par ici…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3