ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

The Night Flight Orchestra : voyage à travers le classic rock


The Night Flight Orchestra - David & BjornLa mode aujourd’hui dans le rock est clairement au rétro, avec pléthore de groupes proposant leur propre tentative de retour à l’esprit des « seventies » voire des « eighties », avec plus ou moins de succès. Mais The Night Flight Orchestra, lui aussi un groupe au son rétro totalement assumé, a ce on ne sait quoi qui les démarque nettement de la masse et donne l’impression qu’ils évoluent en marge de cette mode. Et l’entretien qui suit donne des éléments de réponse à ce ressenti : tout d’abord l’expérience des musiciens qui leur permet à la fois une maîtrise intuitive de leur musique et d’adopter le panel complet du classic rock, pour une musique qui varie les plaisirs avec un naturel déconcertant. Mais surtout, The Night Flight Orchestra évite élégamment de tomber autant dans le pastiche des années 70 que dans l’ironie envers les années 80. Leur musique se veut authentique, passionnée et pleine de joie de vivre. Tout ceci étant mis en avant dans leur nouvel et second opus Skyline Whispers que nous ne cesserons de vous recommander.

Nous nous sommes longuement entretenus avec les deux compères à l’initiative de ce projet classic rock parmi les plus palpitants de ces dernières années : le chanteur Björn « Speed » Strid et le guitariste David Andersson, tous deux connus pour officier dans Soilwork, un autre groupe très différent mais également réputé pour son talent.

Lire l’interview…



Interview   

Glenn Hughes en quête de bonheur


Glenn Hughes liveIl est certain que les séparations successives, en seulement deux ans, de Black Country Communion puis California Breed, deux groupes talentueux en lesquels il plaçait à juste titre beaucoup d’espoir, ont été des douches froides pour le chanteur-bassiste Glenn Hughes ; ça lui a même brisé le cœur, à deux reprises coup sur coup, explique-t-il. Il revient là-dessus dans l’entretien qui suit et nous en dit plus notamment sur la fin de California Breed. Un sujet sur lequel il s’était encore assez peu exprimé jusqu’à présent.

Mais pas question pour Glenn Hughes de se morfondre ou ruminer une quelconque rancœur. Sa mission : la recherche du bonheur en tant qu’artiste, acceptant les nouvelles règles du jeu de l’industrie musicale actuelle, très différentes de celles qu’il a pu connaître par le passé. C’est pourquoi il revient aujourd’hui avec sa carrière solo, sept ans après l’avoir laissée avec l’album First Underground Nuclear Kitchen. Mais pas question non plus d’abandonner tout de suite le rock pour le voir retourner à son amour pour la funk, et c’est pour cela qu’on le verra dès octobre dans une tournée en Europe – dont un passage au Divan Du Monde à Paris – accompagné du très talentueux et prestigieux ex-Whitesnake Doug Aldrich à la guitare.

Et des guitaristes de talents Hughes a pu en connaître dans sa carrière, dont un certain Tommy Bolin dont les quarante ans de l’album Teaser seront célébrés en septembre avec une réédition spéciale. L’occasion de parler de ce regretté guitariste disparu trop tôt et de dévier sur d’autres sujets tels que le guitariste Ritchie Blackmore ou The Purple Album de Whitesnake sorti récemment.

Lire l’interview…



News Express   

Doug Aldrich (ex-DIO, ex-WHITESNAKE) rejoint Glenn Hughes en solo


Le guitariste Doug Aldrich (membre actuel de REVOLUTION SAINTS et ancien WHITESNAKE, DIO, BAD MOON RISING, etc.) rejoint le chanteur Glenn Hughes (ex-DEEP PURPLE, ex-BLACK COUNTRY COMMUNION, etc.) pour sa tournée solo européenne automnale. Ce dernier y passera en revue toute sa carrière : TRAPEZE, DEEP PURPLE, BLACK COUNTRY COMMUNION, CALIFORNIA BREED et, bien entendu, ses chansons solo. En savoir plus…



News Express   

Glenn Hughes (ex-DEEP PURPLE, ex-BLACK COUNTRY COMMUNION) : tournée européenne pour la fin de l’année


Le chanteur Glenn Hughes, connu comme étant « The Voice Of Rock », annonce une tournée européenne pour septembre et octobre 2015 où il passera en revue toute sa carrière : TRAPEZE, DEEP PURPLE, BLACK COUNTRY COMMUNION, CALIFORNIA BREED et, bien entendu, ses chansons solo. Jared James Nichols fera la première partie de ces concerts. Voir les dates…



News Express   

Glenn Hughes évoque le split de CALIFORNIA BREED


CALIFORNIA BREED a récemment annoncé sa séparation dans un message posté sur son compte Facebook. Le chanteur Glenn Hughes s’est à son tour exprimé sur le sujet en indiquant « qu’il n’y avait pas moyen d’avancer pour un deuxième album sans un des trois membres originaux ». Pour rappel le batteur Jason Bonham avait quitté le combo le 2 juin 2014.

Dans son message, Glenn Hughes affirme par ailleurs travailler actuellement sur trois projets, deux musicaux et un cinématographique, sur lesquels il donnera plus de détails dans le futur.



Interviews   

California Breed on a bright, sunny highway


Glenn Hughes, aka The Voice Of Rock, is unstoppable and ineradicable. According to him, it only took him a week to get over the fact that Black Country Communion would not go on following Afterglow, owing to Joe Bonamassa’s inability (or lack of desire) to tour with the band. It was his encounter with a young prodigy, guitarist Andrew Watt, that truly prompted him to create California Breed with his rhythm buddy Jason Bonham. Three generations getting together in the name of rock – the symbol is strong, and the result is one of the most remarkable albums of 2014.

Glenn Hughes might be the oldest guy in the band, but the passion and the voice are still there. Few guys from his generation can pride themselves on being in such form. « anybody has to keep up with me », he confesses. The future is bright for California Breed, and the highway that is stretching before the band isn’t blocked by a single obstacle.

Let’s talk about all that with Hughes in the following interview…



Interview   

California Breed sur l’autoroute du soleil


Glenn Hughes, dit The Voice Of Rock, est inarrêtable, indéboulonnable. A peine les perspectives de poursuite de Black Country Communion éteintes après l’ultime Afterglow, suite à l’incapacité (ou le manque de volonté) de Joe Bonamassa de tourner avec la formation, il ne lui a pas fallu plus d’une semaine, selon ses dires, pour passer à autre chose. Et c’est sa rencontre avec un jeune prodige, une authentique perle rare, une révélation même, en la personne du guitariste Andrew Watt, qui a vraiment déclenché la fondation de California Breed avec son désormais partenaire rythmique Jason Bonham. Trois générations réunies pour l’amour du rock, la symbolique est forte, le résultat remarquable, avec sans conteste l’un des albums marquant de cette année 2014.

Si Glenn Hughes est le doyen de la bande, nul doute qu’il a encore toute sa pêche, sa passion, sa voix. Rares sont ceux de sa génération à pouvoir se targuer de tenir une telle forme. « Il faut pouvoir tenir mon rythme » reconnait-il d’ailleurs. Et c’est bel et bien remonté comme jamais qu’il tient les rênes d’un California Breed plein d’avenir, une autoroute se dressant devant lui, sans l’ombre d’un obstacle.

On en parle avec Hughes dans l’entretien qui suit…



Nouvelles Du Front   

Glenn Hughes & Jason Bonham : du Black Country à la Californie


Si la disparition de Black Country Communion courant 2013 n’aura pas fait de remous, c’est sans doute parce que la fin était déjà visible à l’horizon dès l’été 2012. En pleine promo pour ce qui s’est avéré être leur ultime album, Afterglow, Glenn Hughes pointait du doigt les obligations du guitariste Joe Bonamassa qui empêchaient le supergroupe d’atteindre ses ambitions et, pour cela, l’existence de leur quatuor (avec le batteur Jason Bonham et le clavier Derek Sherinian) arriverait bientôt à son terme.

Des déclarations qui ont semble-t-il blessé Bonamassa qui se retrouvait affublé du masque de Judas, lui qui, comme il l’a ensuite raconté à Music Radar, s’était déjà senti exclu, mis à l’écart par Hughes, en studio lors de l’enregistrement de leur opus n°3. En avril 2013, il affirmait enfin que pour lui, BCC, « ce n’était plus amusant », « par bonheur, [il n’était] plus impliqué », c’était donc fini. Entre temps, Hughes s’était quand même fendu d’une ultime accusation envers le guitariste pour montrer que si il n’y avait plus d’avenir possible pour BCC, c’était parce que « Joe est parti et ne nous autorisera pas à garder le nom. Sympa, pas vrai ? Jason, Derek et moi continuerons quand ce sera le bon moment. » Et le temps est donc venu pour le chanteur-bassiste de dévoiler son nouveau bébé.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Black Country Communion au crépuscule de son existence


Trois albums en un peu plus de deux ans. C’est peu dire que Black Country Communion est parti sur les chapeaux de roue. A croire que les quatre super musiciens qui composent ce super-groupe (Glenn Hughes, Jason Bonham, Joe Bonamassa, Derek Sherinian) avaient un besoin créatif énorme, dans cette direction hard rock, et qu’ils ont trouvé dans leur quatuor un carré magique pour faire émerger ces trois galettes avec toujours moins d’un an de production entre chaque.

Il est par conséquent indéniable que l’extrême enthousiasme que présentait le chanteur-bassiste Glenn Hughes en 2010, peu de temps après la sortie de leur premier album, était tout sauf feint : « Être dans un groupe me manquait tellement… Si tu m’avais demandé l’an dernier si j’allais à nouveau jouer dans un groupe, je t’aurais répondu : ‘Je ne pense pas’. Mais aujourd’hui, je suis de retour dans un groupe et c’est formidable. C’est une véritable expérience. C’est comme se retrouver en famille, nous sommes tous de très bons amis et nous sommes aussi tous talentueux ! C’est génial de travailler avec des types aussi talentueux. […] En toute honnêteté, mon plus grand souhait est que ce groupe passe son temps à tourner. Jusqu’ici, Joe [Bonamassa, guitariste] était très occupé avec sa carrière blues solo mais je pense que ce groupe peut devenir bien plus énorme que nos carrières solo respectives. Ce que nous proposons, c’est une déclaration rock d’ordre mondial, international, universel. Ça peut devenir vraiment énorme, je veux jouer à travers le monde. […] En ce moment, mon unique projet, c’est Black Country Communion. C’est mon bébé, ma fierté. Je viens de finir de travailler sur le logo, j’ai le design de couverture, je fais toute la promo… C’est mon unique amour, je veux le chérir jusqu’au bout ! »

Et pourtant, aujourd’hui, lui-même voit le bout du chemin à l’horizon.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

WhoCares : Tony Iommi et Ian Gillan descendent aux archives


Avec la reformation avec options concerts et nouvel album de Black Sabb’, on avait presque oublié que Tony Iommi avait laissé un truc sur le feu, un bon p’tit plat comme on en fait dans les vieilles marmites et qui nous avait mis l’eau à la bouche et qu’il a laissé refroidir pendant un an.

Il y a douze mois de ça sortait le single « Out Of My Mind / Holy Water » de WhoCares, une combinaison qui a probablement guéri des quelques problèmes d’érection de plus d’un chevelu tant les membres alignés derrière cette étiquette avait de quoi faire concurrence au Viagra. Aux côtés du guitariste du Sabb’, on avait rien de moins que le chanteur de Deep Purple (et, tant qu’à faire, ex-Black Sabbath) Ian Gillan, qui s’étaient adjoints les services d’une brochette de stars dont Jon Lord (ex-Deep Purple), Jason Newsted (ex-Metallica) ou Nicko McBrain d’Iron Maiden. Mais ce single n’a pas vraiment préparé le terrain pour un album, comme on s’y serait attendu, nous laissant sur notre faim, obligés de trouver satisfaction dans le quasi-comeback de Black Sabbath…

Jusqu’à aujourd’hui…



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3