ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Scott Ian (Anthrax) : l’histoire d’une vie de roi


Scott Ian - AnthraxAu delà de la figure incontournable qu’il représente dans le monde du metal, Scott Ian est un touche-à-tout qui multiplie les expériences. La dernière fois qu’on lui a parlé, il était accompagné de Pearl Aday, son épouse, chanteuse et fille du célèbre Meat Loaf, pour nous parler de son projet rock Motor Sister. Mais ces dernières années nous l’avons également vu monter sur scène pour un spectacle parlé, dont il a tiré un DVD intitulé Swearing Words In Glasgow, ou jouer le zombie dans la série The Walking Dead (épisode 12 de la cinquième saison). Et malgré tout ceci, entre les incessantes tournées et même s’il aura fallu un peu de temps – cinq ans -, Scott Ian est parvenu à boucler un nouvel album avec Anthrax.

Là où Worship Music se voulait rassurant compte tenu du contexte branlant de sa conception, For All Kings se devait de faire plus que rassurer mais montrer que le groupe avait encore de nouvelles cartes à jouer. C’est plus ou moins chose faite avec un album dynamique présentant quelques petites surprises, parmi lesquelles des passages atmosphériques et autres développements qui frôlent le progressif, au milieu d’un assortiment heavy-thrash qui porte définitivement la marque du groupe.

C’est donc de la conception de cet opus que nous parlons avec Scott dans l’entretien qui suit, mais également des thématiques – les attentats de novembre venant naturellement dans la discussion – et plus généralement de son rôle de parolier, de Joey Belladonna – en tentant de le faire réagir à certains propos qu’a partagé le chanteur avec nous – et des trente ans de l’album Spreading The Disease, avec quelques réminiscences de 1985.

Lire l’interview…



Interview   

Joey Belladonna (Anthrax) : sa place retrouvée parmi les rois


Joey Belladonna - AnthraxLe doute n’est plus permis, après avoir été remercié en 1992, suivi de treize années hors du groupe et une période, entre 2005 et 2010, de valse des chanteurs dont on a toujours pas totalement compris les tenants et aboutissants, Joey Belladonna a bel et bien retrouvé sa place au sein d’Anthrax. Il suffit d’ailleurs d’entendre ses prestations sur Worship Music et aujourd’hui For All Kings pour se rendre compte comme sa voix s’est bonifiée sur les riffs des new-yorkais. Malgré tout, on voit bien qu’il n’est pas ressorti indemne de sa traversée du désert, car encore aujourd’hui il s’interroge. « J’y pense constamment », « Je n’arrive pas à comprendre ce qui s’est passé », « plein de gens sont curieux de savoir. Je suis moi-même encore curieux ! » confesse-t-il à divers moments de l’entretien qui suit.

Un entretien pendant lequel nous nous sommes surtout penchés sur sa place au sein du groupe, son rapport avec ses collègues et à son travail au sein d’Anthrax. Et s’il a acquis aujourd’hui une liberté de manœuvre qu’il n’avait pas auparavant pendant les sessions d’enregistrement, son implication dans la vie créative du groupe pourra quelque peu étonner : Joey ne participe pas à la composition, pas même aux pré-productions, et n’écrit pas une ligne des textes qu’il chante sans trop savoir de quoi il en retourne. Mais, s’il exprime ce qui peut sembler être des regrets, il se dit parfaitement comblé par le challenge que représente le fait de créer des lignes de chant sur les musiques d’Anthrax, surtout dans le cadre d’un album comme For All Kings qui lui offre quantité de matière.

En tout cas, Joey Belladonna se montre loquace et son honnêteté, parfois déconcertante, rend son discours particulièrement intéressant. Un bon moyen, conjointement à l’interview de Scott Ian qui suit, de comprendre ce qu’est Anthrax en 2016.

Lire l’interview…



Interviews   

Armored Saint: A smashing return!


John Bush & Joey Vera - Armored Saint 2015 by Stephanie CabralAll those who know Armored Saint will agree that the band has never had the success or the recognition they deserved. And yet, both bassist Joey Vera and vocalist John Bush, the two leaders and main composers of the combo, don’t really seem to care. On the contrary, they fully appreciate their good fortune: over thirty years after their debut, they still have fans, are still able to release albums and enjoy full artistic creation. Their new album, Win Hands Down, is the epitome of musical success. Five years after La Raza, which was also lauded by the critics, the band comes back victorious.

We met the two musicians to talk about the record at length. And since Armored Saint releases are few and far between, we wanted to take the opportunity, with this very long interview, to also talk about the band’s state of mind, the way they look back on their career, the way they work, as well as Anthrax (with whom John Bush played for thirteen years), Fates Warning (Joey Vera’s other main band, which, in his own admission, helped him evolve as a musician and a composer in the 90s), and Motor Sister, Scott Ian’s new band, in which the bassist also plays.

Read the interview…



News Express   

ANTHRAX finalise son nouvel album


Revolver Magazine a conduit une interview avec les membres d’ANTHRAX au Rock On The Range festival (Ohio) en mai dernier. Scott Ian (guitare) déclare à propos de l’avancée de ce nouvel album : « On est à fond dedans, évidemment. La fin se rapproche. On est en tournée en ce moment. On reviendra chez nous début juin et on va le finaliser. Il s’agit juste de peaufiner quelques parties vocales et des solos avant de mixer l’album. Donc ça se rapproche. » Lire la suite…



Interview   

Armored Saint : retour gagnant !


John Bush & Joey Vera - Armored Saint 2015 by Stephanie CabralTous ceux qui connaissent Armored Saint s’accordent à dire que ce groupe n’a jamais eu le succès ou la reconnaissance qu’il mérite. Et pourtant que ce soit le bassiste Joey Vera ou le chanteur John Bush, tous les deux leaders et compositeurs principaux du combo, aujourd’hui ne s’en soucient gèrent. Au contraire, ils savourent la chance qui est la leur, plus de trente ans après leurs débuts, d’avoir des fans, de pouvoir encore sortir des albums et de le faire avec une liberté totale de création. Et à l’écoute du nouvel album du combo, Win Hands Down, on ne peut qu’acquiescer et applaudir la réussite complète qu’il représente. C’est donc, comme le nom de l’opus le suggère, victorieux qu’ils reviennent, cinq ans après un La Raza lui aussi applaudi par la critique.

Nous avons rencontré les deux musiciens pour en parler de long en large. Et comme les sorties d’Armored Saint se font plutôt rares, nous avons voulu marquer le coup avec l’entretien fleuve qui suit où, en plus de l’album, on revient sur l’état d’esprit du groupe quant à sa carrière et à ses méthodes de travail mais aussi sur Anthrax, chez qui John Bush a officié treize ans durant, Fates Warning, l’autre groupe principal de Joey Vera qui, de son propre aveu, lui a permis de passer un cap dans les années 90 en tant que musicien et compositeur, ainsi que Motor Sister, le nouveau groupe de Scott Ian (Anthrax) dans lequel le bassiste officie également.

Lire l’interview…



Interview   

Scott Ian (Anthrax) et Pearl Aday ressuscitent l’esprit de la mère supérieure


Fêter ses cinquante ans dans une petite sauterie en jouant les chansons d’un de vos groupes favoris aux côtés du chanteur et compositeur de ces mêmes chansons, pas mal comme cadeau, non ? Eh bien c’est précisément ce que le guitariste d’Anthrax Scott Ian s’est offert vis-à-vis du groupe Mother Superior, aux côtés donc du leader de la formation Jim Wilson, mais aussi de sa femme et chanteuse Pearl Aday et de quelques copains : le bassiste Joey Vera (Fates Warning, ex-Anthrax) et du batteur John Tempesta (The Cult, ex-Rob Zombie, ex-Testament, ex-Exodus). Un petit plaisir de quinquagénaire qui s’est vite transformé en un album, intitulé Ride, sous le nom de groupe Motor Sister, d’après la chanson de Mother Superior issue de l’album Moanin’. Un album exclusivement composé de reprises de Mother Superior, pour le plaisir et, pourquoi pas, mieux faire connaitre la musique de ce trio de Los Angeles né dans les années 90 et séparé dans les années 2000 mais à la tête résolument tourné vers les années 70, et aussi connu pour avoir été le backing-band d’Henry Rollins.

Nous en parlons ci-après avec les deux époux, Scott Ian et Pearl Aday. Une discussion qui dévie naturellement sur l’authenticité du rock et la place de celui-ci dans notre époque, mais aussi sur l’expérience de Pearl, notamment en tant que fille d’un grand monsieur du rock : Meat Loaf.

Lire l’interview…



News Express   

L’épisode de The Walking Dead avec Scott Ian (ANTHRAX) sera diffusé ce dimanche


En novembre dernier Scott Ian, le guitariste d’ANTHRAX, participait à un épisode de la série d’AMC The Walking Dead. Cet épisode sera diffusé ce dimanche 1er mars. Voir une vidéo…



News Express   

Scott Ian (ANTHRAX) dans un épisode de la série ‘The Walking Dead’


Scott Ian, le guitariste du groupe new-yorkais de thrash metal ANTHRAX va faire une apparition dans un épisode de la cinquième saison de la série The Walking Dead, adaptation télévisée des comic books du même nom. Interprétant un zombie, une vidéo de sa « transformation » est disponible ci-dessous. Voir la vidéo…



News Express   

Scott Ian (ANTHRAX) affirme que METALLICA avait prévu de se séparer de Lars Ulrich dans les années 80


Le guitariste Scott Ian (ANTHRAX) affirme dans son autobiographie qui vient de sortir, ‘I’m The Man: The Official Story Of Anthrax’, que les membres de METALLICA avaient prévu de se séparer de leur batteur historique, Lars Ulrich, dans les années 80. En savoir plus.



Potin   

Les potins de Miss Claudia : le repos du guerrier mérité au bord de la piscine


AVERTISSEMENT : Le mois dernier, pour la première compilation mensuelle des potins de Miss Claudia, la rédaction, par souci de relever le niveau à l’entrée, avait entièrement modifié l’introduction de l’article. L’explication avancée auprès de l’auteure : elle est nulle en préliminaires. Forcément, elle l’a mal pris. Alors, pour nous faire pardonner, on lui a lâché la bride pour ce mois. Bonne lecture.

Mes amours, on est maintenant début août et j’ose espérer que tout le monde a bien profité de ce caniculaire mois de juillet pour parfaire son bronzage en lisant ses potins. Bien sûr vous avez tous pensé à votre crème solaire parce que ta petite peau elle est fragile mon petit, et le soleil c’est un peu comme un pédophile. Il parait gentil mais dès que t’as le dos tourné…

Ah, j’entends dans le fond des réclamations. Les aoûtiens ont l’air mécontents. Comment ça, vous n’êtes pas encore partis en vacances ? Vous avez peur de ne pas avoir de potins métalliques à lire sur la plage ? Mais enfin mes chéris, vous pensiez vraiment que j’allais vous laisser entretenir votre cancer de la peau sans potins ?!

Voici donc, pour les aoûtiens, et aussi pour les autres, parce que je vous aime tous très forts, les potins de juillet.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3