ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Body Count a faim !


Jamais deux sans trois, comme on dit. Après Manslaughter (2014) et Bloodlust (2017), la dynamique gagnante de Body Count se vérifie encore cette année avec Carnivore. Un album qui, s’il poursuit sur les bases qui ont fait la réussite de ses prédécesseurs, propose également une lecture du style Body Count, une nouvelle fois, sensiblement différente, plus lourde et « monstrueuse » à certains égards. Il faut maintenir l’auditeur en haleine et se renouveler, ça Body Count l’a bien compris. Ou plutôt devrait-on dire : Vince Dennis, alias Vincent Price, l’a bien compris. Car c’est bel et bien le bassiste qui est à l’œuvre derrière le succès actuel de Body Count, allant jusqu’à endosser le rôle de directeur artistique, fort de sa longue expérience de technicien auprès de certains des plus grands noms du rock et de la pop.

C’est donc auprès de Vince Dennis que nous avons été glaner des infos sur ce nouvel opus, ses multiples invités, sa reprise de Motörhead ou ses réinterprétations de titres d’Ice-T en solo. Mais devant la gouaille du musicien on ne peut plus éclectique et polyvalent, l’entretien a fini par prendre de nombreux tournants, allant jusqu’à rentrer dans la dynamique interne de Body Count et les choix de carrière du groupe, celui-ci refusant les longues tournées éreintantes pour justement préserver le plaisir. Car Body Count n’est pas un boulot, c’est un loisir.

Lire l’interview…



Interview   

Body Count : l’instinct de tueur


Depuis son retour en 2009 et d’autant plus depuis l’album Manslaughter (2014), Body Count profite d’une belle dynamique, quasi inespérée après des années en demi teinte. Est-ce un hasard si les crises religieuses, politiques, sociétales que nous connaissons aujourd’hui coïncident avec les retours en force des Body Count mais aussi Stuck Mojo ou autres Prophets Of Rage ? « L’humeur du pays a un peu dicté cet album » affirme le guitariste Ernie C au sujet du nouvel opus Bloodlust, répondant ainsi par la négative à la question.

Nous avons discuté avec celui qui fonda le groupe en 1990 avec son pote de lycée, un certain Ice-T, de cet élan dont profite aujourd’hui Body Count, avec un album qui confirme ce retour gagnant, revenant sur le message que le groupe souhaite aujourd’hui véhiculer, mais aussi sur son évolution, son état d’esprit vingt-cinq ans après la controverse de « Cop Killer », et sur quelques épisodes de son propre parcours, comme sa collaboration en tant que producteur avec Black Sabbath.

Lire l’interview…



News Express   

Dave Mustaine (MEGADETH) prévoit une collaboration avec Ice-T (BODY COUNT)


Le chanteur-guitariste de MEGADETH Dave Mustaine a mentionné dans un tweet qu’il prévoyait de collaborer avec le rappeur Ice-T et son groupe BODY COUNT. En savoir plus…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3