ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Chickenfoot: rockstars just wanna have fun


They’re back! Barely two years after their first album and a tour, Chickenfoot are back with a new album called III. The least we can say is that the quartet of super rockstars has a hell of a lot of motivation, and where there’s motivation, there’s life. The Get Your Buzz On DVD released between the two albums drove the point home regarding the viability of the band by showing four smiling musicians having fun and using the songs from their first album as an excuse to embark on crazy jams.

There’s no doubt the songs from this new record, even if they’re a little more polished, will serve as a good foundation for the new tour: “We realized the new songs give us a good basis for improvisation”, says Joe Satriani, the band’s prestigious guitarist – even if drummer Chad Smith won’t be able to join his mates on all the dates because of his commitment to the Red Hot Chili Peppers. His temporary replacement, Kenny Aronoff, was introduced in the hilarious video shot for the single “Big Foot” – and we have to say that the band still works wonderfully with the man with the shaved head and the Satch-y sunglasses.

At any rate, one thing’s certain: Chickenfoot know they have a rare thing called chemistry, and they certainly don’t want to ruin this.

We offer you a double interview with guitar hero Joe Satriani and former Van Halen bass player Michael Anthony, who told us all about this state of mind and more.

Read the interview…



Interview   

Chickenfoot : quand les rockstars prennent leur pied


Ils sont de retour ! Deux ans à peine après le premier album, puis une tournée, Chickenfoot remet ça avec un nouvel album intitulé III. Il faut dire que le quatuor de super stars du rock a une sacrée envie et tant qu’il y a de l’envie, il y a de la vie. Le DVD Get Your Buzz On sorti entre les deux albums enfonçait d’ailleurs le clou quant à la viabilité de ce groupe en montrant quatre musiciens tout sourire, s’amusant et se servant des titres du premier album comme prétextes pour des jams de folie.

Assurément, les titres de ce nouveau disque, même s’ils s’avèrent plus travaillés, serviront de très bonne base pour en faire de même sur la tournée à venir : « On se rend compte que les nouvelles chansons offrent de belles possibilités d’improvisation » déclare Joe Satriani, guitariste de prestige de la formation. Et ce même si le batteur Chad Smith ne pourra participer à toutes les dates dû à son engagement au sein des Red Hot Chili Peppers. On a d’ailleurs pu découvrir son remplaçant temporaire, Kenny Aronoff et son look crâne rasé et lunettes noires à la Satch, dans la poilante vidéo du single « Big Foot » et force est de constater que l’attitude reste intacte.

En tout cas, une chose est sûre : Chickenfoot ne veut pas se prendre la tête, conscient de posséder ce « petit truc » rare qu’il ne faut en aucun cas détruire : l’alchimie.

Ci-après nous vous proposons un double entretien avec le guitar-hero Joe Satriani et l’ex-bassiste de Van Halen Michael Anthony qui expliquent cet état d’esprit et plus encore.

Lire l’entretien…



Metalanalyse   

Chickenfoot : pourquoi en demander plus ?


Être ce que l’on qualifie de « super groupe » est peut-être davantage une tare qu’une bénédiction. Entre ceux qui attendent de vous plus que vous ne voulez en faire et ceux qui prêtent de mauvaises intentions à votre existence, rares sont ceux qui abordent votre œuvre sans préjugé. Ce n’est pas ce que vous proposez qui est apprécié mais ce que vous auriez dû proposer. Ce ne sont pas vos réelles motivations qui sont prises en compte mais celles que vous avez peut-être ou n’avez peut-être pas eues. On vous juge pour ce que vous n’êtes pas, pour ce que vous ne serez sûrement jamais ou pour ce que vous ne voulez surtout pas être. En même temps, un rassemblement de grands noms d’une scène ça fait toujours de la publicité de manière implicite, alors il faut accepter son statut et les préjugés du peuple qui vont avec.

Chickenfoot a compris ça et d’ailleurs se contrefiche de son statut. Au contraire, il s’en amuse. Preuve en est ce nom ridicule (« pied de poulet » en français) ou cette vidéo stupide pour le dernier single « Big Foot » où un homme déguisé en poulet géant s’échappe d’un poulailler, vole une voiture puis un vélo, se bat avec Big Foot et fini par se faire renverser par une camionnette en rencontrant une charmante créature. Un humour léger et décalé dont fait preuve le groupe depuis le début, comme pour dédramatiser ce line-up composé de pointures du rock.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3