ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

IN THE WOODS… de passage à Paris en octobre


Voir agenda concert.



Chronique   

In The Woods… – Cease The Day


Si on pense souvent à la Norvège du début des années 90 comme du berceau du black metal le plus canonique, il ne faudrait pas oublier qu’avant d’être dotée de l’aura mythique qu’elle a désormais, elle était une sorte de creuset dont ont émergés les individualités les plus singulières. In The Woods…, né en 1991 des cendres du déjà très végétal groupe de death metal Green Carnation que son leader Tchort venait de quitter pour rejoindre Emperor, est l’une d’entre elles. L’un des premiers groupes à revendiquer jouer du pagan metal, point de cornemuses ou de vikings ici : la musique d’In The Woods a toujours défié les catégories, empruntant au black autant qu’au doom, délivrant des morceaux sophistiqués et progressifs avec une mélancolie toute gothique.

Lire la suite…



Interview   

In The Woods… : un nouveau jour se lève


Au moment d’attaquer le successeur de Pure, la position d’Anders Kobro était loin d’être évidente : en pleine ferveur entourant le retour discographique d’In The Woods, les jumeaux Botteri, Christian et Christopher, soit les deux tiers du trio créatif historique, jettent l’éponge, laissant derrière eux le batteur, ainsi que le chanteur James Fogarty, alias Mr. Fog, qui avait tout juste rejoint la formation en 2015. Dilemme : on arrête tout à nouveau, alors que la machine venait à peine d’être relancée, ou bien on fait face en tentant de poursuivre l’aventure, sans avoir l’assurance de la survie de l’identité singulière du groupe ?

C’est donc à un défi qu’ils s’attendaient, c’est finalement une renaissance qu’ils ont trouvée avec Cease The Day. Un album à cent pour cent In The Woods où le groupe retrouve, entre ombre et lumière, ses racines black metal. Dans l’entretien qui suit, Anders Kobro nous raconte la nouvelle dynamique et géométrie d’In The Woods, recentrée dans ses thématiques sur l’introspection et la nature, et revenant sur la scission avec les Botteris qui, au lieu d’être un frein, a fini par devenir un catalyseur.

Lire l’interview…



News Express   

IN THE WOODS… : le nouvel album Cease The Day en écoute intégrale


IN THE WOODS… a sorti son cinquième album, intitulé Cease The Day, le 23 novembre via Debemur Morti Productions. En savoir plus…



News Express   

IN THE WOODS… dévoile la nouvelle chanson « Respect My Solitude »


IN THE WOODS… sortira son cinquième album, intitulé Cease The Day, le 23 novembre prochain via Debemur Morti Productions. En savoir plus…



Chronique   

In The Woods… – Pure


In The Woods... - PureNouvelle résurrection dans le monde du metal. En effet, ce n’est pas la première fois qu’un groupe culte renaît de ses cendres après sa séparation, et nous parlons ici de quatorze années de pause. Si l’année dernière était notamment marquée par le retour du groupe de punk hardcore suédois Refused, il s’agit cette année de l’une des toutes premières formations auxquelles nous devons l’appellation « pagan metal », qui sort son nouvel album dix-sept ans après son prédécesseur Strange in Stereo. In The Woods… fait cependant partie des « inclassables » dans le milieu, tirant d’abord ses racines du black metal et ayant évolué sur un style plus expérimental et progressif, évolution assez commune dans la scène norvégienne (on peut penser notamment aux compatriotes Ulver). Mais le groupe a connu quelques bouleversements dans son line-up, avec le décès tragique d’Oddvar en 2013, guitariste et membre fondateur du combo, ainsi que James Fogarty alias Mr. Fog (Ewigkeit, Old Forest) qui prend désormais la place de vocaliste, guitariste et claviériste. Reste à savoir si le nouvel opus Pure conserve l’âme singulière de ce phœnix…

Lire la suite…



Interview   

In The Woods… a retrouvé son chemin


In The Woods... - Anders KobroIn The Woods… a toujours été un groupe part, mené par le batteur Anders Kobro et les deux frères jumeaux Christian « X » Botteri (guitare) et Christopher « C:M. » Botteri (basse), cultivant au début le mystère avec des photos de forêts en lieu et place des traditionnelles photos de groupe, et ayant sorti entre 1995 et 1999 trois albums très distincts, salués comme des œuvres uniques, avant de jeter l’éponge. Depuis lors, si les jumeaux se sont faits assez discrets, si ce n’est en participant au premier album de Green Carnation en 2000 avec l’ex-Emperor Tchort, groupe qui était lui-même le prémice d’In The Woods lorsqu’il a été formé en 1990 (vous suivez ?), Kobro, lui, a été très actif, non seulement dans la scène metal avec, là aussi, Green Carnation ou Carpathian Forest, mais également des contributions hors metal.

Bref, tout ça pour dire qu’In The Woods… est de retour avec un nouvel album, Pure, et un line-up recentré sur ses trois compositeurs ainsi qu’un nouveau venu, le chanteur-claviériste James Fogarty, afin de reprendre les choses là où ils s’étaient arrêté dix-sept années plus tôt. C’est donc pour parler de tout ça, du split jusqu’à la reformation et la conception de l’album que nous nous sommes entretenus avec Anders Kobro. Un entretien qui va en profondeur et qui aborde également des sujets plus généraux sur In The Woods… et la carrière du batteur.

Lire l’interview…



News Express   

IN THE WOODS… : le nouvel album Pure en écoute intégrale


IN THE WOODS… sortira son quatrième album et premier en dix-sept ans, intitulé Pure, le 16 septembre via Debemur Morti Productions. Voir les détails…



News Express   

IN THE WOODS… se reforme ; présentation du nouveau chanteur


Le 5 août dernier le groupe de metal progressif norvégien IN THE WOODS… avait publié sur sa page Facebook un communiqué pour informer de son retour. Le groupe prévoit « l’enregistrement de deux albums, deux albums qui étaient prévus à l’origine en 2000. » En savoir plus…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3