ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Entrepôts Sony de Londres : un crime prémédité ?


Il y a trois semaines nous apprenions qu’au cours des émeutes qui ont enflammé la capitale anglaise, un entrepôt appartenant à Sony, et dans lequel étaient conservés les stocks d’environs 150 labels indépendants (quantités évalués à trois millions de CD ainsi que des dizaines de milliers de DVD), avait été incendié. Un coup sévère porté à cette partie de l’industrie du disque qui n’avait pas besoin d’ajouter ce genre de difficultés à un contexte déjà assez difficile pour leur activité.

Eh bien, ces labels indépendants ne doivent pas se sentir plus en joie depuis que le journal The Telegraph a révélé que ce qui a mené à une telle destruction serait, à l’origine, un cambriolage prémédité, organisé par un gang de professionnels qui ont choisi de profiter du chaos ambiant en ville pour agir.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Emeutes de Londres : les labels indépendants gravement touchés



En voyant les émeutes de Londres, comment ne pas penser, bien évidemment, à celles qui ont enflammé la banlieue parisienne en 2005 ? Même fait déclencheur, mêmes dérives : un habitant de la banlieue de Londres abattu par un policier entraîne d’abord un mouvement de révolte (justifié ou non, là n’est pas la question, nous laissons à chacun le choix de son opinion sur ce sujet) ensuite gangrené par une foule de casseurs qui ne sauraient sans doute même pas dire le nom de l’homme tué : Mark Duggan. Il reste très probablement dans les émeutes actuelles bien moins de personnes cherchant à dénoncer la mort de cet habitant de Tottenham, que de types cherchant surtout à profiter du chaos premier pour démolir et piller tout ce qui passe devant son regard.

Ils se prennent peut-être pour des rebelles, mettant le feu à une société qui se moquent d’eux. Et eux, de qui se moquent-ils ? Un entrepôt appartenant à Sony et contenant les stocks de plus de 150 labels indépendants a été incendié dans ces émeutes. Parmi ces labels, on trouve le nom de Nuclear Blast, mais aussi d’autres qui n’ont guère de places pour la moindre prise de risque, dont la moindre production est un pari, et qui ont vu leurs efforts partirent en flamme en quelques heures. Certains labels n’avaient certainement pas d’autre stock à part dans cet entrepôt et leur remplacement leur coûtera énormément, leur coûtera peut-être leur entreprise.

Le travail de nombreuses âmes qui espéraient par leurs efforts changer quelque chose dans la musique réduit à néant par de faux rebelles avec le faux prétexte de changer des choses dans leurs vies.



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3