ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Caspian : pour ne pas tourner en rond…


On peut parfois avoir l’impression que tout dans la vie est régi par des cycles et des cercles dont on serait les prisonniers. Rentrer dans les méandres philosophiques de cette question a même de quoi donner le tournis. C’est un peu ce qui est arrivé à Philip Jamieson guitariste et claviériste fondateur du groupe de post-rock instrumental Caspian. Ironiquement, c’est le fait de faire une pause d’un an avec le groupe et donc de sortir du cycle traditionnel de la vie de musicien qui l’a plongé dans un abîme de questionnements et une dépression. Et si parmi les interrogations, il était également question de l’avenir du groupe, Caspian nous revient enfin cette année avec le lumineux On Circles, cinq ans après le sombre Dust And Disquiet.

Mais attention, si Caspian joue sur l’idée de cercle et revoit sa méthode pour justement éviter – autre ironie – de tourner en rond, il ne faut pas pour autant voir en On Circles une révélation existentielle ou une opération transformatrice. Pour Philip Jamieson, la tentation de dramatiser le processus créatif est là, mais c’est justement ce qui le rend souvent sceptique face à ce type de discours. On Circles est avant tout, à la fois, une réponse créative et une acceptation. Et c’est déjà beaucoup. Assez en tout cas pour nous transporter. Ainsi, dans l’entretien qui suit, nous nous aventurons autant sur un terrain technique – le travail du son, la composition, etc. – que philosophique.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Lyon
    Slider
  • 1/3