ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

CR De Festival   

Mainsquare : La Citadelle du nord en folie


Depuis 2004, chaque été, la citadelle d’Arras est le lieu de réunion pour de nombreuses personnes, car ce lieu unique accueille le Mainsquare Festival. Évènement musical incontournable de l’hexagone, permettant de brasser large musicalement aussi bien dans la scène rock qu’électro. Un festival qui a déjà accueilli des noms bien connus tels que Placebo, Muse, Radiohead, System Of A Down, Kanye West, Coldplay, Linkin Park, Metallica, Prince, Indochine, Green Day ou encore Iron Maiden.

La réputation du festival n’est évidemment plus à faire et accueille chaque premier week-end de Juillet plus de 120 000 festivaliers. Cette année la programmation aura de quoi ramener du monde car la plupart des gros noms remplissent aisément les plus grosses salles parisiennes à leur venue : Nekfeu, Orelsan, Justice, Queens Of The Stone Age, Depeche Mode, Jamiroquai, IAM, tant de noms qu’on a déjà vus dans des arènes ou des stades affichants complets.

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

Le metal est une question de ressenti individuel


« Metal » est un terme qui qualifie un genre musical. Or qualifier quelque chose, c’est tenter de facto de le caractériser, de lui apposer une étiquette, de le catégoriser. Bien évidemment, cette tentative de qualification est elle-même liée à une interprétation collective et/ou personnelle d’un phénomène. En tant que représentation mentale, la volonté de qualification – en l’occurrence de l’objet « metal » – paraît donc logiquement être le fruit du culturel et non de l’inné (ndlr : soyez rassurés, cet article n’est pas un cours magistral donc essayez de rester concentrés bande de mauvais élèves !).

Les mécanismes du langage permettent de jouer sur les concepts, les mots et sur le sens qu’on veut bien prêter à ces derniers. C’est d’ailleurs ce paramètre qui donne principalement son cachet à une langue, qui en fait sa richesse. Ainsi, quand on y réfléchit, « Metal » est par exemple un terme qui ne veut objectivement pas dire grand-chose notamment parce que le ressenti par rapport au style (ce qu’il est pour nous, ce qu’il incarne, pourquoi il nous touche, comment il nous fait vibrer, ce qu’il nous apporte…) est quelque chose qui relève du ressort individuel. En d’autres termes, si pour la majorité des gens le mot « Metal » est un terme de cinq lettres qui représente, en gros, « une musique qui met en avant de grosses guitares » … pour moi il s’agit juste d’un terme de cinq lettres et rien de plus.

Comprendre pourquoi la photo de Zazie se trouve actuellement en page d’accueil du site de Radio Metal…



Live Report   

Jamiro… quoi ? Sur Radio Metal ?!


Ce n’est plus un secret, votre serviteur, responsable des programmes de votre radio/site préféré, est très friand de funk et plus particulièrement de Jamiroquai. Les quelques coups de provoc’ avec des diffusions des tubes de la bande à Jay Kay pendant l’émission semi-hebdomadaire Anarchy X ont dû vous mettre la puce à l’oreille. J’espérais d’ailleurs, secrètement, recevoir une horde en colère criant sa désapprobation. En réalité, à mon grand dam ou bonheur – je ne me suis pas encore décidé – certains se sont mis à apprécier et même à en réclamer. Comme quoi la bonne musique est universelle aux oreilles de ceux qui savent embrasser l’univers.

Et, justement, en tant que fervents amoureux de l’univers, on ne pouvait décemment pas passer à côté du plaisir de vous faire partager un concert de ce très talentueux artiste qu’est Jamiroquai. Ne serait-ce que pour tenter d’ouvrir l’esprit des plus rustres parmi nos lecteurs et envoyer un petit air vivifiant au milieu de tout ce metal en fusion dont nous vous abreuvons chaque jour.

Ce concert de Jamiroquai qui a eu lieu à la Halle Tony Garnier le 30 novembre dernier résonnait de manière tout particulière. Non pas (uniquement) parce que cette salle fait parfois preuve d’une acoustique douteuse, mais surtout parce qu’il s’agit d’un report sur un concert qui devait se dérouler le 24 mars de cette même année, dans ce même lieu. Le groupe et toute l’équipe étaient d’ailleurs sur place mais un accident survint au cours du montage de la scène : Fabrice Mosca, un technicien de 27 ans chargé d’installer les projecteurs, est décédé suite à une chute de quinze mètres. Le groupe n’a pas eu le cœur à maintenir le show, ce qui est compréhensible, et a décidé de le reporter à une date ultérieure.

Et la date ultérieure est arrivée, tout comme un public qui est resté fidèle au rendez-vous – le concert affichant complet avec plus de douze mille personnes. Pour honorer sa mémoire, Jay Kay, le leader de Jamiroquai, n’a d’ailleurs pas manqué, dès son entrée en scène, de dédier le concert entier au jeune homme décédé quelques mois plus tôt.

Venez prendre votre dose de funk par ici…



Galerie Photos   

Jamiroquai @ Halle Tony Garnier, Lyon, France – 30/11/2011




Nouvelles Du Front   

Le concert de Jamiroquai à Lyon ce soir est reporté à cause d’un accident mortel


On rigole souvent à propos de Jamiroquai sur le site et l’antenne de Radio Metal parce que Spaceman apprécie vraiment ce musicien. Donc comme vous le savez, même si ce n’est pas du metal, la star du funk fait vraiment partie des artistes que l’on apprécie. Nous vous parlions de l’incendie de l’Elysée Montmartre il y a quelques heures et nous venons d’apprendre une nouvelle que l’on ne pouvait décemment pas garder pour nous car celle-ci est bien plus triste qu’un « simple » incendie : un accident mortel est survenu ce matin à Lyon pendant la mise en place technique du show de Jamiroquai qui aurait dû se tenir ce soir.

La Halle Tony Garnier, la salle où devait se tenir l’événement, annonce sur son site internet le report à une date ultérieure du concert en raison d’un « accident au montage ». En effet, d’après nos informations, un technicien-lumière du staff de Jamiroquai serait décédé ce matin après une chute lors du montage de la scène. Le groupe a d’ailleurs communiqué sur le sujet via sa page Facebook. On peut par exemple y lire les déclarations suivantes : « Pour clarifier la situation, l’accident est arrivé à l’un des membres de l’équipe de Jamiroquai. Les membres du groupe et le crew se connaissent tous très bien, donc c’est bien entendu un choc majeur pour tous les acteurs de la tournée » ou encore « le site Jamiroquai.com est ralenti par la surcharge de trafic. S’il vous plaît, faites passer le mot aux fans qui ont des tickets pour le show de ce soir ».

C’est par conséquent ce que nous faisons en ayant une pensée pour les proches de la victime ainsi que pour tous ceux qui le connaissaient.



Blow Up Your Video    Radio Gaga   

De Lady Bathory à Erzebeth Gaga


A Radio Metal, on a peur de rien. A Radio Metal, on est des fous dans nos têtes ! A Radio Metal, on vous parle de tout ; et tant pis si parfois un blackeux aigri nous attend à la sortie du studio avec sa morgenstern sanglante, prêt à frapper et à exposer nos cervelles au grand jour car nous l’esquiverons toujours et continuerons à combattre par le verbe l’esprit de clivage que certaines personnes dans le metal entretiennent, élevant des murs entre les genres, voire entre les sous-genres du metal-même.

C’est d’autant plus vrai aujourd’hui parce que nous avons réussi à trouver le chaînon manquant. Et le blackeux énervé qui trépigne derrière la porte pourra aussi y trouver sa dose. Petite devinette : qu’est-ce qui a le poil long couleur corbeau, le teint pâle, est le plus souvent vêtu de noir et représente le trait d’union entre l’un des groupes fondateurs du black metal – à savoir Bathory – et la tête de file de la pop actuelle la plus créative, j’ai nommé Lady Gaga ?

Ne réfléchissez pas plus longtemps, nous faisons aussi ça pour vous.

La réponse…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3